CRÉDIT : COURTOISIE

Autour d’une tasse de thé, les amateurs de mots sont conviés à des rencontres surprenantes et émouvantes avec des auteurs. La saison littéraire à la Maison natale de Louis Fréchette débute le 26 janvier.

«On donne carte blanche à nos auteurs. On trouve que c’est dans cette liberté qu’on peut aller chercher l’essence de qui ils sont», présente Christine Boutin, directrice générale de la Maison Fréchette qui a pour mission de promouvoir les arts littéraires dans leur diversité.

«On donne une grande place à l’écriture et aux auteurs. Grâce à la diversité des styles, le public néophyte comme averti y trouve son compte, poursuit-elle. Quand on vient, on découvre la proximité et l’intimité. Les gens prennent le thé avec les auteurs et peuvent discuter. C’est aussi l’opportunité de faire signer un livre.»

En ouverture, l’autrice Christiane Vadnais (sur la photo) présentera son premier roman Faunes, pour lequel elle a reçu le Prix de création littéraire de la Ville de Québec et du Salon du livre international de Québec 2019. L’ouvrage s’était également placé parmi les dix meilleurs romans de 2018 dans le palmarès de l’émission diffusée sur Radio Canada Plus on est de fous, plus on lit.

Le 23 février, Sébastien Fréchette, alias Biz des Loco Locass, viendra cette fois rencontrer les lecteurs avec son chapeau de romancier. Amoureux de la langue française et descendant de Louis Fréchette, l’écrivain séduit autant les jeunes que les adultes avec ses romans. L’occasion de découvrir son parcours. 

Le 29 mars, dans le cadre de la Francofête et du Mois de la poésie, ce sera au tour de Jean Désy de s’arrêter à la Maison natale de Louis Fréchette. Diplômé en médecine, en littérature et en philosophie, il a pratiqué de nombreuses années au Nunavik dans le Grand Nord.

Inspiré par cette expérience nordique, sa poésie évoque la nature et les grands espaces dans une œuvre intime livrée par un homme d’une grande chaleur. «C’est notre porteur de poésie. C’est quelqu’un pour qui le froid est très poétique. Le givre, la neige, ça l’allume», raconte-t-elle.

Le 26 avril, Louis-Karl Picard-Sioui, ce touche-à-tout à l’œuvre éclectique, partagera sa culture huronne wendat et parlera de son œuvre où fantastique, mythique, vindicatif et le poétique s’entremêlent. «Il laisse la porte ouverte à ce dont les gens auront envie d’avoir comme discussion. On parlera aussi avec lui de qui il est, d’où il vient, où il va», annonce Christine Boutin.

Poète et performeur refusant les étiquettes, il a récemment publié un recueil de nouvelles salué par la critique, Les Chroniques de Kitchike, dans une langue imagée à l’humour grinçant et ironique. 

Le dernier rendez-vous de la saison se tiendra le 31 mai avec Marie-Andrée Lamontagne, romancière, éditrice et journaliste. Lors de cette rencontre, elle présentera sa plus récente œuvre biographique qui retrace le parcours d’Anne Hébert. Une invitation à découvrir ou redécouvrir celle qui a marqué la littérature québécoise par sa poésie et le roman Kamouraska.

À l’heure du thé est présentée tous les derniers dimanches de chaque mois, à 14h, à la Maison natale de Louis Fréchette, située au 4385 de la rue Saint-Laurent, à Lévis. L’activité est gratuite pour les étudiants. Information: 418 837 4174 Information et billetterie en ligne sur www.maisonfrechette.com

Les plus lus

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.

Finale locale de Cégeps en spectacle : Tommy Grandbois remporte le Premier Prix

Le grand gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est Tommy Grandbois. L’auteur-compositeur-interprète s’est démarqué par sa prestation, qui combinait effets vidéo et musicaux avec le chant, sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon le 5 février. L’humoriste Frédéric Provençal a raflé le Deuxième Prix et le Prix du public.

Un autre Lévisien sélectionné à La Voix

Lévis sera représentée par au moins deux candidats lors de la saison actuelle de La Voix. En effet, un autre Lévisien, Francis Bernier, a franchi avec succès l'étape des auditions à l'aveugle du concours musical, lors de l'émission télédiffusée hier sur les ondes de TVA.

«Cœur de pirate était mon choix numéro un»

La Lévisienne Laurie Drolet a franchi la première étape de La Voix, le 9 février. Lors de son audition à l’aveugle, tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a interprété Seven Nation Army sur le plateau. Laurie a rejoint l’équipe de Cœur de pirate.

Des guitares sur scène comme vous n’en avez jamais vues

Histoires de guitares entraîne le public à la découverte de 14 guitares d’exception réunies sur scène par David Jacques. C’est la plus grande collection de guitares anciennes en Amérique. Le 29 février prochain à L’Anglicane, le musicien lévisien sera le guide d’un voyage musical saisissant.

L’univers de Ça fout la chienne s’agrandit

Nouvelle collection de roman, comic book ainsi qu’un magazine, un balado et une série sur le Web, c’est tout un univers d’épouvante et fantastique à lire, à regarder et à découvrir qu’a développé le bédéiste et réalisateur lévisien, Luca Jalbert, avec Ça fout la chienne.

Le jeu dans la peau

Diplômé en littérature et théâtre du Cégep de Lévis-Lauzon, Pierre-Alexis St-Georges poursuit son chemin à l’École nationale de théâtre de Montréal. Le comédien, qui s’est fait remarquer dans la télésérie Clash, s’apprête à monter sur les planches dans une pièce créée par les finissants en Interprétation, Création et production et Scénographie.

Une Lévisienne à La Voix

Par voie de communiqué, TVA a dévoilé, le 4 février, l'identité de candidats qui prendront part aux auditions à l'aveugle de la prochaine saison de La Voix. Laurie, une Lévisienne, participera notamment à cette première partie du concours musical.

Diane Blanchette honorée par les diffuseurs culturels

Directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis, l’organisme qui chapeaute L’Anglicane et le Centre d’exposition Louise-Carrier, Diane Blanchette a été honorée par l’Association professionnelle des diffuseurs de spectacles par le prix Reconnaissance 2020.

Un hiver bien rempli au Vieux Bureau de Poste

Cette saison, le Vieux Bureau de Poste (VBP) propose plus de trente spectacles en chansons, en humour et en musique.