David Jacques sera à L’Anglicane avec 14 de ses instruments. CRÉDIT : COURTOISIE

Histoires de guitares entraîne le public à la découverte de 14 guitares d’exception réunies sur scène par David Jacques. C’est la plus grande collection de guitares anciennes en Amérique. Le 29 février prochain à L’Anglicane, le musicien lévisien sera le guide d’un voyage musical saisissant.

Né de la passion de l’artiste pour les guitares anciennes, ce concert fascinant couvre un répertoire aussi accessible qu’étendu. Virtuose et connaisseur, David Jacques jouera sur une Voboam de 1660, dont il est le seul guitariste à jouer à travers le monde, une Pracht de 1776 et une Coffe de 1829.

Des instruments qui racontent tout un pan d’histoire

Truffé d’anecdotes, Histoires de guitares explore les spécificités de chacun des instruments.

«La guitare des 17e et 18e siècles avait dix cordes, soit cinq cordes doubles. Elle est donc très différente de celle qu’on connaît de nos jours avec six cordes. Certaines sont aussi plus petites et chacune a des sonorités différentes», explique l’artiste qui partagera tout un pan de l’histoire de ces modèles aux modes de fabrication différents et qui ont survécu au passage du temps.

C’est pour David Jacques un retour sur les planches de L’Anglicane. Celui qui s’est fait connaître des spectateurs de la salle lévisienne avec différents ensembles, Tango Boréal, Ensemble Caprice, Carmen et David, Mozaïka, est très actif ici et à l’étranger.

Musicien à travers le monde et enseignant dans la région

 Le musicien a donné quelque 4 000 concerts dans plus de 40 pays avec ces ensembles, a été invité à accompagner des orchestres, et a collaboré à plus de cinquante enregistrements, dont certains ont été nommés à l’ADISQ, aux Junos ou aux prix OPUS. David Jacques enseigne aussi la guitare classique et le luth au département de musique du Cégep de Sainte-Foy et à la faculté de musique de l’Université Laval.

Histoires de guitares ouvre la série maîtres de musique qui se poursuivra avec Nicolas Ellis et l’orchestre de l’Agora (27 mars), Steeve Michaud (25 avril) et Stéphane Tétreault accompagné de Marie-Ève Scarfone (23 mai).

Les billets sont proposés à l’unité ou avec un abonnement pour les quatre concerts de la saison. Réservation au langlicane.com ou par téléphone au 418 838-6000.

Les plus lus

La relève artistique ne prend pas de pause

De jeunes artistes participent à des ateliers avec des professionnelles de l’art actuel dans le cadre du Concours de la relève de Village en Arts. Pandémie oblige, le mentorat se fait virtuellement via la plateforme Zoom. Et la création se porte bien.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.