La conteuse Carole Legaré. CRÉDIT : COURTOISIE

Des artistes de la chanson, de la musique traditionnelle et du conte donneront un spectacle le 20 mars, à la Courtisane à Lévis. Tous ont répondu à l’invitation de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches qui organise cette soirée dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.

De tous les âges, amateurs ou professionnels, les artistes, qui seront sur scène, viennent de partout en Chaudière-Appalaches. Lors de cet événement, des certificats de reconnaissance seront remis aux organismes ou aux personnes de la région qui se sont démarqués par leurs actions ou leurs écrits pour l’avancement du français.

Les artistes à l’affiche sont Alicia Deschênes (Lotbinière), auteure-compositrice-interprète, Guillaume Gagnon (Bellechasse), auteur-compositeur-interprète, Harold Gilbert (Beauce), conteur, Charles Labrèche et Catherine Landry (Appalaches), musique traditionnelle, Carole Legaré (Lévis), interprète, ainsi que la chorale À Portée de Voix et d’autres artistes invités. 

À la Courtisane, située au 5691, rue Saint-Louis, à Lévis. Le 20 mars, à 19h30. Réservation par téléphone au 418 834-1160.

Les plus lus

La relève artistique ne prend pas de pause

De jeunes artistes participent à des ateliers avec des professionnelles de l’art actuel dans le cadre du Concours de la relève de Village en Arts. Pandémie oblige, le mentorat se fait virtuellement via la plateforme Zoom. Et la création se porte bien.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.

«Les arts vivants ont survécu depuis des millénaires»

Aucun spectacle à l’affiche et des salles qui restent vides. Confinés et en télétravail, les artisans de la culture travaillent sans relâche afin de poursuivre leur mission et assurer la pérennité des scènes locales. L’équipe derrière L’Anglicane et le Centre d’exposition Louise Carrier est à pied d’œuvre pour s’adapter à la situation et poursuivre sa mission de diffusion des arts.

COVID-19 : 400 M$ pour la culture

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a annoncé le début de son plan de déconfinement du milieu culturel en annonçant des investissements de 400 M$ pour les différents secteurs du milieu, le 1er juin dernier lors de sa conférence de presse quasi quotidienne.

La Mosaïque organise un concert virtuel le 6 juin

Le Café la Mosaïque organise un concert virtuel pour célébrer cette édition 2020 un peu spéciale de la Fête des voisins, le samedi 6 juin, et ce, malgré la règle de distanciation sociale.

Un tableau offert à une employée d’épicerie

Membre de l’Association des artistes de la Rive-Sud (AARS), la peintre Michèle Paris a offert l’un de ses tableaux au magasin Avril, situé à Saint-Romuald.