La chanteuse et auteure-compositrice-interprète Haingo Nirina est arrivée de Madagascar en 2007. CRÉDIT : COURTOISIE

Installée à Lévis, la chanteuse et auteure-compositrice-interprète Haingo Nirina prépare son premier album entièrement francophone, Toujours plus loin. Pour que ce projet voit le jour, elle fait appel au soutien du public dans une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche.

Né de sa passion et d’une forte détermination, le premier album de Haingo Nirina est «un rêve qu’elle souhaite réaliser avec le public». La chanteuse et auteure-compositrice-interprète, qui a participé à La Voix et à la tournée du Sommet mondial de la francophonie, est une habituée de la scène.

«L’album, c’est une porte ouverte, qui va me permettre ensuite d’aller plus loin en spectacle. Avant la pandémie, je faisais beaucoup d’animation musicale. Ce que je veux c’est aller en profondeur et aller chercher les salles de spectacles, les festivals en proposant du matériel original qui me représente», partage Haingo Nirina.

Dans un style french groove et RnB, Toujours plus loin amène le public à la découverte de la musique, l’univers, et des états d’âme de la chanteuse qui y présente ses compositions ainsi que certaines des musiciens qui l’accompagnent. Ses chansons parlent d’amour, de la société, des relations entre les personnes, des questions d’équité, de son parcours sans que les textes soient trop personnels, précise-t-elle, ou encore des difficultés qu’on traverse dans la vie.

Une bonne cause soutenue

Lancée sur La Ruche, la campagne de sociofinancement  (bit.ly/2ZUjlsa) couvrira une partie de la production, réalisation et promotion de l’album, dont la sortie est prévue en février 2021. La chanteuse tenait à faire participer le public, puisque la musique est «pour lui». «Cette manière de partager l’album est une belle avenue. En même temps, ça aide l’artiste dans une belle collaboration.»

Pour chaque album vendu dans le cadre de cette campagne, 2 $ seront versés à l’organisme de Québec à but non lucratif Centre R.I.R.E. 2000, dont la mission d’aider et d’accompagner les immigrants.

Originaire de Madagascar, Haingo Nirina se dit consciente des différents enjeux et difficultés rencontrés par les nouveaux arrivants, elle-même étant passée par là. «C’est grâce à des organismes comme le Centre R.I.R.E 2000, que de nombreuses personnes sont accompagnées dans leur processus d’intégration au Québec», souligne-t-elle.

«C’est pour la musique que je suis venue au Québec. Je suis arrivée en 2007. J’avais l’opportunité de faire l’animation musicale au Manoir Richelieu (un hôtel situé à La Malbaie). C’est l’organisme Centre R.I.R.E 2000 qui m’a accompagnée. J’ai alors participé à des activités qu’il promouvait, comme le Mois de l’histoire des Noirs», raconte-t-elle.

Immigrer, tout un défi

Et la cause lui tient à cœur. «Je le sais pour l’avoir vécu quand je suis arrivée ici. Pour s’intégrer, il y a beaucoup de démarches, on a besoin d’information, des ressources. J’ai par exemple suivi des formations avec le Centre R.I.R.E 2000. Les immigrants ont besoin de soutien et d’être accompagnés pour s’intégrer», rappelle Haingo Nirina.

Tout est un défi pour celles et ceux qui viennent d’ailleurs. «Quand on arrive ici, il faut avoir un emploi, faire des ajustements pour satisfaire le besoin de l’emploi, se former, éventuellement obtenir des équivalences. On doit se mettre à jour sur beaucoup de choses. Être toute seule aussi, ce n’est pas toujours facile. On est loin de sa famille. Il faut s’adapter à la nourriture, c’est déstabilisant. Et, je n’avais jamais vu de neige de ma vie quand je suis arrivée. C’est une adaptation à son environnement», se souvient celle qui espère maintenant «aider et inspirer les autres par l’entremise de ce projet».

Les plus lus

Des murales de RenéeRose sur les murs de l’abbaye

C’est en extérieur, sur les murs de l’ancienne abbaye cistercienne située à Saint-Romuald, que RenéeRose a créé sa dernière œuvre visible aux yeux des promeneurs. L’artiste a réalisé deux peintures murales à l’aérosol qui symbolisent l’esprit du lieu.

Le peintre amoureux raconté dans un livre

C’est une histoire d’amour. Celle de Pauline et Clément. Dans un livre qui raconte leur vie, le journaliste Claude Desjardins partage les souvenirs de Papy, le peintre amoureux, comme il le nomme. Lors du lancement de l’ouvrage à Lévis, l’auteur en a lu des extraits, soulignant en même temps les 96 ans du peintre.

Une œuvre monumentale sera installée à la Maison Fréchette

L’artiste de Montréal Stéphane Marceau fera don d’une œuvre monumentale à la Maison natale de Louis Fréchette à Lévis. Composée d’une soixantaine de personnages, la sculpture sera installée au printemps 2021 dans les jardins du site historique.

Echo Gospel présente ses capsules vidéo en ligne

Pour les Journées de la culture, qui se tiennent cette année pendant un mois, Echo Gospel présente des capsules vidéo sur sa page Facebook, à voir jusqu’au 25 octobre.

La musique appartient à celui qui commence tôt

Il a 15 ans et en est à sa deuxième participation à Jamais trop tôt, un projet qui rassemble de jeunes interprètes à travers le Canada. Léo Giroux a enregistré une chanson, qui figure sur l’album collectif, et l’a interprétée lors d’un spectacle, le 26 septembre.

Une murale créée par des jeunes artistes de Lévis

Les adolescentes récipiendaires du Concours de la Relève artistique du symposium Village en Arts ont laissé libre cours à leurs talents artistiques afin de créer une murale sur la place éphémère qui laissera ensuite place au futur quartier Cocité, du constructeur Humaco Stratégies.

Le festival de conte de Lévis est annulé

Le Festival international du conte Jos Violon de Lévis, qui devait se tenir du 10 au 20 octobre prochain, est annulé, ont annoncé les organisateurs ce mercredi 30 septembre sur la page Facebook de l’événement. Avec le basculement de la région en zone rouge, les salles de spectacle doivent en effet fermer leur porte et les rassemblements sont interdits.

Québec octroie une aide de 50 M$ aux salles de spectacle

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’il viendra en aide aux salles de spectacle qui ont dû fermer dans les zones où le palier d’alerte est rouge concernant la COVID-19, ce 2 octobre. Une aide totalisant 50 M$ sera investie afin de rembourser 75 % des billets qui auraient été vendus dans les six prochains mois.

Tea For 20’s ravive la flamme des années folles

Le groupe de musique swing Tea For 20’s, composé de six musiciens et de la chanteuse Lily Thibodeau, sort son deuxième album. The Dipsy Doodle rassemble des standards de jazz traditionnel swing, dans un vivant hommage à la musique populaire des années 20.

Un livre pour découvrir le bonheur à l’intérieur de soi

Premier livre de l’ancienne journaliste lévisienne Sylvie Ruel, Faire briller sa lumière est paru aux éditions Le Dauphin blanc. Ce roman d’inspiration raconte l’histoire de Joseph-Alexandre C. qui rêve de devenir artiste-peintre et du chemin intérieur qu’il aura à parcourir pour réaliser sa passion.