CRÉDIT : COURTOISIE

Les pièces Oleanna, Omi Mouna et Dans la tête de Proust habiteront L’Anglicane pour les prochains mois. Dans le cadre de sa série théâtrale, Diffusion culturelle invite les habitués comme les nouveaux publics à voir ces pièces qui abordent les enjeux et thématiques du monde contemporain.

Tout d’abord, la pièce Oleanna, écrite par David Mamet en 1992, sera présentée le 7 octobre à 20h. Raymond Cloutier et Catherine De Léan (sur la photo) y incarneront un éminent universitaire et son étudiante qui juge son enseignement discriminatoire et élitiste. Sur fond de harcèlement sexuel, cette lutte à huis clos propose une réflexion sur l’éducation et les jeux de pouvoir.

Ensuite, la pièce Omi Mouna, inspirée de faits vécus, écrite par Mohsen El Gharbi, sera présentée le 25 novembre à 20h. Cette œuvre retrace l’histoire d’un homme qui enquête sur la source de la violence subie dans son enfance. Il se retrouve projeté à l’époque où son arrière-grand-mère était une jeune fille, dominée par un mari tyrannique. On peut y lire la longue histoire de la résilience des femmes ou de la lutte de tout être humain contre l’aliénation qu’il doit subir. La pièce, qui joue sur la limite de la tragédie et de la comédie, sera improvisée chaque soir.

Enfin, Dans la tête de Proust, propose de revivre l’histoire de Marcel Proust, qui couché dans sa chambre parisienne pendant huit ans, sort de son imaginaire sa cathédrale littéraire. Huit ans pour arriver à écrire le mot fin et puis mourir au bout de son œuvre. Lors de la pièce, Marcel sera accompagné des personnages de sa Recherche du temps perdu qui exhiberont leurs failles et leur flamboyance pour refléter le début du 20e siècle, une société en pleine décadence. Cette pièce, mettant notamment en vedette Sylvie Moreau, sera à l’affiche le 9 décembre à 20h.

Les plus lus

C’est la fin pour le Festival Jazz etcetera Lévis

Le promoteur du Festival Jazz etcetera Lévis, François Brunet, a récemment annoncé par courriel à ses partenaires que l’événement ne sera plus organisé.

Le groupe lévisien WildCrush vers son premier album

Woke Up Like This et What About This Love sont les deux simples de WildCrush qu’il est possible d’entendre sur les ondes radiophoniques québécoises. Souvent situé au top des palmarès, le groupe lévisien travaille à sortir son premier album éponyme.

Dans l’West : tranformer un projet télé en roman

Le premier livre de l’auteur et comédien Pierre-Luc Fontaine est paru le 17 novembre dernier dans les librairies. Intitulé Dans l’West : ouverture éclair, le roman a été inspiré d’un texte du même auteur qui à la base devait être une télésérie.

Groupe de haïku à Lévis

Photographe haïkiste, Monique Lévesque, a sorti son troisième recueil de haïga, Au gré du fleuve, des textes de type haïku accompagnés de dessins. Résidant maintenant depuis trois ans à Lévis, elle y anime aussi un groupe de haïku depuis 2019.

«J’ai pu écrire le livre que j’aurais aimé lire»

Grande lectrice et employée du magasin Renaud-Bray de Lévis, Jennifer Pelletier a profité de la pandémie pour concrétiser son plus grand rêve : écrire ses premiers romans. Les confinements ont permis à l’autrice lévisienne de créer sa série Dénaturés et Sauvages, dont le deuxième tome a fait son apparition sur les tablettes des librairies le 1er novembre dernier.

Le riche univers de San James au VBP

Avec trois mini-album (EP) à son actif, San James, alias Marilyse Senécal, sera en spectacle au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald le 6 novembre prochain. Sous ses airs pop, elle y présentera ses pièces anglophones et francophones, en plus d’offrir au public des nouveautés sur lesquelles elle travaille.

Une première œuvre personnelle pour Camila Woodman

C’est le 6 novembre dernier que Camila Woodman a officiellement lancé son premier album en carrière. Avec Don’t Lose Your Shine, l’autrice-compositrice-interprète lévisienne propose une œuvre intimiste sous des airs R&B.

Un soupçon d’Andalousie à L’Anglicane

Le 6 novembre prochain, Otra Orilla présentera son spectacle Rite à L’Anglicane de Lévis. L’événement présentera l’essence du flamenco dans une ambiance intime mélangeant le corps, la voix, la guitare et les percussions des quatre artistes de la formation.

Le père Noël arrêtera son traîneau à L’Anglicane

La magie des Fêtes s’empare peu à peu du quotidien et Nicolas Noël a déjà commencé à rencontrer les enfants. Le 14 novembre, plus exactement, Père Nicolas sera à L’Anglicane de Lévis pour rencontrer petits et grands et raconter Les livres des enfants du monde.

Un support lévisien pour un projet international

Raynald Grenier, auteur-compositeur de Beauport, en est à son cinquième album, alors qu’il a déjà sorti des trames sonores de comédie musicale, d’opéra et de film. Beth & Noa, sa dernière parution, est un ballet qu’il souhaite faire connaître aux États-Unis ainsi qu’en Europe. Pour se faire, il a usé du savoir-faire de Lévisiens.