Pier-Luc Fontaine vient de publier son roman Dans l'West : ouverture éclair. CRÉDIT : COURTOISIE

Le premier livre de l’auteur et comédien Pierre-Luc Fontaine est paru le 17 novembre dernier dans les librairies. Intitulé Dans l’West : ouverture éclair, le roman a été inspiré d’un texte du même auteur qui à la base devait être une télésérie.

Loïc Racine a 14 ans. Papy le grand globe-trotteur est récemment décédé. Sa dernière volonté est que sa famille parte en vacances pendant quatre mois avec son Westfalia, l’un des quelques legs qu’il a laissé avec un carnet de notes, une carte routière abîmée, un vieux pendentif et une boîte remplie de photos. Malgré le deuil, grand-mère rappelle à la famille qu’elle se doit de respecter les dernières volontés d’un mort. C’est comme ça que les vacances forcées de Loïc, sa sœur et ses parents commencent. Un périple qui s’avérera un voyage dans le temps rempli de rebondissements.

Depuis cinq ans, Pierre-Luc Fontaine a commencé à s’intéresser à la scénarisation. Il a créé un projet de série télévisée, Il était une fois dans l’West. Comme pour plusieurs autres projets, l’arrivée de la pandémie a fait tomber à l’eau l’idée de la télésérie et lui a offert le temps de se mettre à l’écriture. L’idée de La série télévisée s’est alors transformée en série littéraire lors de l’écriture du roman.

«Je me disais que ce serait trop complexe et que les romans ce n’était pas quelque chose qui était à ma portée. Ç’a piqué un peu ma curiosité. Je me suis dit que j’allais essayer et voir comment ça sortait. Finalement, ça sortait quand même bien et j’ai réalisé que j’éprouvais beaucoup de plaisir à écrire. Si bien que j’écris tous les jours, a commencé M. Fontaine. Contrairement à être comédien, ça m’a beaucoup allumé de partir un projet et de pouvoir le monter de A à Z. D’avoir une création complète alors qu’on sent bien que, quand tu es comédien, tu n’es qu’un élément parmi une foule d’autres», a ajouté le résident de Saint-Henri.

Comme ancien enseignant de français et d’histoire au secondaire, l’auteur a été inspiré par son ancien travail lorsqu’il a écrit cette histoire qui s’adresse au jeune de 10 à 14 ans. On y retrouve des personnages qui ont marqué l’histoire du pays. Il a même ajouté de l’information complémentaire concernant ces personnages marquant sur son site Internet afin de permettre aux personnes intéressées d’en apprendre davantage ou encore aux enseignants d’ajouter le livre à leur cursus scolaire. Bien sûr, il y a de l’information au sein du roman, mais son objectif était de garder le côté léger de l’histoire sans devenir trop explicatif.

«Moi, ce que je trouvais intéressant, c’est de réaliser que les gens qui nous ont précédés et qu’on imagine comme étant des personnages historiques, sont des gens comme toi et moi qui on fait ce qui pensait être la chose à faire. Cette idée-là de marquer notre époque ou de laisser sa trace je pense qu’elle est accessible à tout le monde. Les gens qui ont fait notre passé, on en parle peu. Donc, j’ai eu envie de mettre la lumière sur ces personnes qui ont fait en sorte que le monde est comme il est», a souligné le comédien.

D’ailleurs, Pierre-Luc Fontaine a déjà entamé l’écriture du deuxième tome qui devrait sortir en octobre prochain. Aussi, il travaille sur un autre projet littéraire qui s’intitulera Les pendules à l’heure. Celui-ci est prévu pour printemps 2022.

Pour plus d’information sur les romans ou encore les personnages de Dans l’West, consultez le www.pierrelucfontaine.com.

Les plus lus

C’est la fin pour le Festival Jazz etcetera Lévis

Le promoteur du Festival Jazz etcetera Lévis, François Brunet, a récemment annoncé par courriel à ses partenaires que l’événement ne sera plus organisé.

Le groupe lévisien WildCrush vers son premier album

Woke Up Like This et What About This Love sont les deux simples de WildCrush qu’il est possible d’entendre sur les ondes radiophoniques québécoises. Souvent situé au top des palmarès, le groupe lévisien travaille à sortir son premier album éponyme.

Dans l’West : tranformer un projet télé en roman

Le premier livre de l’auteur et comédien Pierre-Luc Fontaine est paru le 17 novembre dernier dans les librairies. Intitulé Dans l’West : ouverture éclair, le roman a été inspiré d’un texte du même auteur qui à la base devait être une télésérie.

Groupe de haïku à Lévis

Photographe haïkiste, Monique Lévesque, a sorti son troisième recueil de haïga, Au gré du fleuve, des textes de type haïku accompagnés de dessins. Résidant maintenant depuis trois ans à Lévis, elle y anime aussi un groupe de haïku depuis 2019.

«J’ai pu écrire le livre que j’aurais aimé lire»

Grande lectrice et employée du magasin Renaud-Bray de Lévis, Jennifer Pelletier a profité de la pandémie pour concrétiser son plus grand rêve : écrire ses premiers romans. Les confinements ont permis à l’autrice lévisienne de créer sa série Dénaturés et Sauvages, dont le deuxième tome a fait son apparition sur les tablettes des librairies le 1er novembre dernier.

Le riche univers de San James au VBP

Avec trois mini-album (EP) à son actif, San James, alias Marilyse Senécal, sera en spectacle au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald le 6 novembre prochain. Sous ses airs pop, elle y présentera ses pièces anglophones et francophones, en plus d’offrir au public des nouveautés sur lesquelles elle travaille.

Une première œuvre personnelle pour Camila Woodman

C’est le 6 novembre dernier que Camila Woodman a officiellement lancé son premier album en carrière. Avec Don’t Lose Your Shine, l’autrice-compositrice-interprète lévisienne propose une œuvre intimiste sous des airs R&B.

Un soupçon d’Andalousie à L’Anglicane

Le 6 novembre prochain, Otra Orilla présentera son spectacle Rite à L’Anglicane de Lévis. L’événement présentera l’essence du flamenco dans une ambiance intime mélangeant le corps, la voix, la guitare et les percussions des quatre artistes de la formation.

Le père Noël arrêtera son traîneau à L’Anglicane

La magie des Fêtes s’empare peu à peu du quotidien et Nicolas Noël a déjà commencé à rencontrer les enfants. Le 14 novembre, plus exactement, Père Nicolas sera à L’Anglicane de Lévis pour rencontrer petits et grands et raconter Les livres des enfants du monde.

Un support lévisien pour un projet international

Raynald Grenier, auteur-compositeur de Beauport, en est à son cinquième album, alors qu’il a déjà sorti des trames sonores de comédie musicale, d’opéra et de film. Beth & Noa, sa dernière parution, est un ballet qu’il souhaite faire connaître aux États-Unis ainsi qu’en Europe. Pour se faire, il a usé du savoir-faire de Lévisiens.