Grâce au SSEN, Laurence Allard et Brian Gignac veulent rassembler la communauté anglophone de la région et lui offrir des services qui répondent à ses besoins.

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

C’est officiellement en juin que l’organisme, visant à assurer et à promouvoir le bien-être des habitants de la région de langue anglaise, a été fondé. Concrètement, le SSEN est une branche de la Megantic English-speaking community development corporation (MCDC).

Établi dans la région des Appalaches, cet organisme travaille au bien-être et à la promotion du bien-être des anglophones de la Chaudière-Appalaches. Toutefois, comme ses activités se déroulaient uniquement à Thetford Mines, la MCDC sentait le besoin de créer une division lévisienne pour répondre aux besoins plus précis des quelque 2 000 anglophones du Grand Lévis.

«La Commission scolaire Quebec Central (organisme qui gère les services éducatifs aux anglophones dans la région) a annoncé son intention de construire une école primaire anglophone dans le Grand Lévis. Cela nous donne une belle opportunité puisque nous pourrons rejoindre les membres de la communauté en offrant des activités dans ce bâtiment», a expliqué Brian Gignac, directeur général de la MCDC, sur les motivations derrière le projet.

Répondre précisément aux besoins

En créant le SSEN, la MCDC a pu engager une coordonnatrice de projet, Laurence Allard, pour que l’initiative prenne de l’ampleur. Depuis son arrivée en poste, cette dernière sonde les membres de la communauté anglophone du Grand Lévis afin de recenser les différents besoins. Et jusqu’à maintenant, la création du SSEN est bien accueillie.

«Ce qui ressort, c’est que les membres de la communauté sont tannés d’être obligés de se rendre à Québec pour obtenir plusieurs services en anglais ou pour tisser des liens. Les gens aimeraient, entre autres, pouvoir disposer d’une bibliothèque de livres en anglais», a partagé Mme Allard.

Si plusieurs besoins ressortent déjà grâce à son sondage, le SSEN veut toutefois prendre le temps de discuter avec les membres de la communauté anglophone, lors de rencontres, avant d’établir sa programmation d’activités et sa liste de services. D’ici là, l’organisme désire nouer des partenariats avec d’autres organismes lévisiens et prévoit organiser une activité pour réunir les anglophones de la région (en septembre).

Notons finalement que les membres de la communauté peuvent accéder au sondage en cours du SSEN sur la page Facebook The South Shore English Network. Les personnes intéressées à en savoir plus peuvent également joindre Laurence Allard à projectlevis@mcdc.info ou au 581 500-3754.

Les plus lus

Une nouvelle fondation lancée à Lévis

C’est le 1er novembre qu’avait lieu le lancement officiel de la Fondation Ancrage Jeunesse, anciennement nommé le Club Optimiste de l’Université Laval. L’événement a permis de présenter un bilan de la dernière année et a été suivi d’une visite du Centre de réadaptation de Lévis.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Des travailleurs d’ici aideront des Guatémaltèques

Dix employés de la Maison Louise-Élisabeth de Lévis, une résidence gérée par Cogir Immobilier qui accueille 130 religieuses des Sœurs de la Charité de Saint-Louis-de-France, s’envoleront pour le Guatemala à la fin mars. Pendant une semaine, ils effectueront un voyage humanitaire dans ce pays d’Amérique centrale pour effectuer divers travaux dans un orphelinat.

Des étudiants mobilisent les talents pour Leucan

Les talents artistiques du campus de Lévis de l’UQAR se révèleront lors d’un spectacle au profit de Leucan, le jeudi 6 février. C’est l’Association modulaire d’administration qui est à l’origine de cette nouvelle initiative.

Sculpter pour le plaisir et sa communauté

C’est le 8 février prochain qu’aura lieu la quatrième édition de l’Amicale de sculpture sur neige de la Piazzetta de Lévis. Un événement qui permettra à plusieurs Lévisiens de s’amuser tout en posant une bonne action.

Un record pour Des pâtés pour s’aider

Les organisateurs de la campagne de financement Des pâtés pour s’aider du Filon ont dressé, le 16 janvier, un bilan dithyrambique de l’édition 2019 de l’initiative. En effet, 750 pâtés ont trouvé preneur dès la deuxième semaine de distribution, soit l’entièreté de la production destinée au financement de l’activité. Pouvant compter également sur la poursuite de la générosité des citoyens, la campa...

Grandir pour mieux aider

Alors que la campagne de financement qui permettra sa concrétisation se poursuit, les artisans du projet de déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier continuent leurs efforts pour que les travaux puissent s’amorcer dès que l’objectif sera atteint. Afin de faire davantage connaître les bénéfices que le projet rapportera et donner un aperçu concret de celui-ci, des membres du conseil d’adminis...

Le CLL récompensé pour l’accueil d’étudiants réfugiés

Le Programme d’étudiants et d’étudiantes réfugiés (PÉR) du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) a reçu le Prix du comité local de l’année, lors du forum international de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et du Centre d’étude et de coopération internationale (CECI), qui s’est tenu 24 au 26 janvier derniers.

Le Centre de pédiatrie sociale amasse 96 627 $

La 10e Guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) s’est déroulée du 1er décembre 2019 au 15 janvier. L’organisme lévisien a atteint 88 % de son objectif de 110 000 $.

Skier pour les enfants lévisiens

Le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) tiendra la deuxième édition de son Défi Ski, un événement-bénéfice présenté par Jambette et sous la présidence d’honneur de Janet Jones (conseillère municipale à la Ville de Lévis), le 22 février de 17h à 22h au Centre de plein air de Lévis.