Louise Gingras est la présidente d’honneur de la quatrième édition du Souper de filles. CRÉDIT : COURTOISIE

C’est sous la présidence d’honneur de Louise Gingras, directrice des relations publiques chez Groupe Autobus Auger, que se déroulera, le 18 septembre, la quatrième édition du Souper de filles de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP). Grâce à cet événement, Louise Gingras et les autres membres du comité organisateur espèrent récolter le plus de sous possible pour l’organisme régional.

«C’est une cause qui me touche puisque cette maladie atteint principalement les femmes et je connais personnellement des personnes qui en souffrent. J’admire le courage, la dignité, la persévérance et l’espoir qui habitent les gens atteints de la sclérose en plaques. Dans la région, on connaît de plus en plus la cause grâce à l’implication de Nicole Guay (directrice de la section régionale de la SCSP). J’ai donc accepté cette présidence d’honneur pour Nicole et la cause», a d’emblée expliqué Mme Gingras sur les motivations derrière son implication.

Pour l’édition 2019 de l’événement, le comité organisateur, misant notamment sur l’implication des femmes d’affaires Lyne Carrier et Julie-Suzanne Doyon, n’a pas changé la recette gagnante de la soirée.

Encore une fois, l’activité uniquement réservée aux dames se déroulera dès 17h30 au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald. Soirée où le plaisir est à l’honneur, le Souper de filles présentera une nouvelle version de son concours de mode. Cette année, les participantes rivaliseront ensemble afin de couronner les plus beaux colliers.

Avec ces différents éléments, le comité organisateur espère une salle comble afin de récolter de précieux sous pour la section Chaudière-Appalaches de la SCSP. En effet, l’argent amassé pendant la soirée va directement à l’organisme basé à Lévis, l’aidant à accomplir sa mission d’offrir différents services à ses membres.

«J’aimerais être entouré de 250 femmes lors de la soirée et je veux amasser le plus de sous possible. J’invite donc toutes les dames à se joindre à nous pour soutenir cette belle cause. Leur bonté et leur générosité permettront à la section Chaudière-Appalaches de la SCSP de continuer de donner des services aux résidents de la région atteints par cette maladie», a souligné la présidente d’honneur de la quatrième édition.

Les femmes intéressées à prendre part au Souper de filles doivent se procurer une carte au coût de 50 $. Pour plus d’information, vous pouvez joindre Nicole Guay au 418 830-1515 ou Louise Gingras au 418 831-2171.

Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Lettre ouverte - Les gens à l’aide sociale doivent recevoir comme les aînés une aide financière en temps de crise

Depuis le début de la pandémie, plusieurs acteurs de la société demandent au gouvernement du Québec d’accorder une aide financière spéciale pour les personnes à l’aide sociale. Pourquoi, diront certains, alors que leurs prestations n’ont pas changé?

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Une bénévole lévisienne récompensée pour son travail

Laurette Blanchet, une résidente de Charny, a récemment reçu un honneur bien particulier. En effet, la Lévisienne s’est vu remettre la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés afin de la récompenser pour ses nombreuses implications bénévoles.

Une collecte de canettes généreuse pour le Grenier

C'est le 10 mai que la chaîne d'épiceries Maxi a tenu le Grand Récupéra-Don, une cueillette de contenants consignés dans les stationnements d’une quarantaine de ses magasins à travers le Québec au profit d'organismes communautaires de la province. Au Maxi de Lévis, l'initiative a permis de remettre 4 872 $ pour le Comptoir alimentaire Le Grenier.