Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom, sera le président d’honneur de La soirée d’humour pour les personnes handicapées de l’AORS, le 19 septembre.

L’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS) a dévoilé, le 27 août dernier, l’humoriste qui présentera son spectacle dans le cadre de la 3e édition de son souper spectacle-bénéfice, le 19 septembre prochain. C’est Sylvain Larocque qui aura le mandat d’animer La soirée d’humour pour les personnes handicapées.

L’AORS offre des services aux personnes qui présentent une déficience intellectuelle, physique ou un trouble du spectre de l’autisme. L’organisme permet à ses usagers de s’intégrer et d’acquérir une autonomie à travers le travail. Une foule d’ateliers sont aussi proposés aux usagers qui y travaillent.

Pour la 3e édition de l’événement, Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom, assurera la présidence d’honneur, lui qui s’implique auprès de l’AORS depuis quelques années.

«Je suis venu ici la première fois, j’ai eu une dose d’amour et un coup de cœur pour la place et les usagers. Il y a trois ans, quand on a décidé de s’impliquer auprès de l’AORS, c’était lors de leur tournoi de golf annuel. Quand j’ai su que l’argent amassé allait servir à payer une travailleuse qui amènerait des travailleurs aux toilettes, c’est venu me chercher. J’avais l’impression que l’argent qu’on leur remettait avait un impact direct», a raconté le directeur général de Dessercom. 

De plus, l’organisation en a profité pour souligner les 50 ans d’existence de l’organisme.

Un souper spectacle-bénéfice important

Lors de la 2e édition de l’événement, où la tête d’affiche était l’humoriste Louis T., le directeur général de l’AORS, Claude Vaugeois, a souligné que près de 20 000 $ ont été amassés et que 160 personnes avaient assisté au spectacle. Cette année, l’objectif est presque le même, mais l’AORS vise 180 spectateurs.

En plus du spectacle de l’humoriste Sylvain Larocque, La soirée d’humour pour les personnes handicapées comprendra un souper quatre services et une dégustation de vins, bières et spiritueux. 

Pour plus d’information ou pour l’achat de billets, contactez Claude Vaugeois au 418 835-1478, poste 229, ou à info@atelieroccupationnelrivesud.com. Les billets sont également en vente à l’Atelier occupationnel Rive-Sud.

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.