CRÉDIT : COURTOISIE

La Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches ont dévoilé, le 30 octobre, le nom de l’hôtellerie hospitalière actuellement en construction sur la rue Wolfe à Lévis. Le nom choisi est la Maison Dessercom, en raison de la contribution de l’organisme de bienfaisance qui finance, au coût de 7 M $, la construction de l’édifice.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a aussi profité de l’occasion pour annoncer que c’est la Fondation québécoise du cancer (FQC) qui a été retenue comme opérateur de la Maison Dessercom dès son ouverture au printemps 2020.

La Maison Dessercom deviendra un lieu d’accueil principalement pour les personnes atteintes de cancer et leurs proches. Selon la FHDL, la construction de l’édifice de trente chambres va bon train et respecte l’échéancier ainsi que le budget établis. La gestion du projet est assurée par Dessercom alors que la FHDL est propriétaire du terrain. Cette dernière les cèdera au CISSS de Chaudière-Appalaches, une fois la construction terminée.

«La FQC s’ajoute à un réseau de partenaires de haut niveau en cancérologie. Leur expertise est reconnue, particulièrement en ce qui a trait à l’hébergement des personnes atteintes de cancer et leurs proches. Nous sommes assurés qu’ils poursuivront leur tradition d’excellence et d’humanisme auprès des usagers de notre région. En travaillant ensemble, nous pouvons faire des réalisations exceptionnelles pour l’amélioration de l’environnement de soins à notre population. Merci à Dessercom, la FHDL et l’ensemble des donateurs qui avez cru en ce projet porteur pour toute la région», a notamment souligné Daniel Paré, président-directeur général du CISSS Chaudière-Appalaches.

Sur la photo : Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom Nathalie Samson, directrice générale de la FHDL, Daniel Paré et Marco Décelles, directeur général de la FQC, étaient bien heureux de dévoiler le nom de l’hôtellerie hospitalière et l’identité de son opérateur.

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

La région et la province touchées par le drame de Saint-Apollinaire

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Des raccrocheurs ont poursuivi leurs efforts

Malgré la crise de la COVID-19, des élèves de l’École du milieu de Lévis ont pu poursuivre leur parcours à distance grâce à la technologie.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.