La présidente d’honneur de la campagne de l’œillet 2020 dans la région, Me Lisa Fournier. CRÉDIT : COURTOISIE

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

«Nous sommes très réalistes. Nous savons que plusieurs entreprises et particuliers font face à une situation financière difficile et que toutes les causes sont bonnes. Mais nous poursuivrons nos efforts en ligne», a partagé Lisa Fournier, avocate associée chez KSA Avocats qui est la présidente d’honneur de la campagne de l’œillet 2020 de la section Chaudière-Appalaches de la SCSP.

Rappelons que la campagne de l’œillet est une activité de financement importante pour l’organisme qui vient en aide aux personnes atteintes de cette maladie du système nerveux central. Environ les trois quarts des sommes récoltées sont remis aux chercheurs qui luttent contre le mal. Le reste des sous amassés va aux sections locales de la SCSP, afin de financer les services offerts aux personnes atteintes de la sclérose en plaques.

Comme dans les dernières années, l’organisme a sollicité les entreprises de la Chaudière-Appalaches lors d’une prévente de bouquets. Malheureusement, en raison de la crise de la COVID-19, les bouquets ne pourront être créés et livrés.

Pour poursuivre la récolte de dons, les organisateurs de la campagne de l’œillet dans la région ont donc demandé aux entreprises qui avaient accepté d’acheter des bouquets de convertir leur achat en don monétaire. La très grande majorité d’entre elles ont accepté.

Faire une différence

Dans les circonstances, Lisa Fournier espère que d’autres entreprises et les citoyens de la Chaudière-Appalaches encourageront cette campagne de l’œillet particulière en raison des impacts positifs de l’initiative.

«Quand j’ai été approchée pour assurer la présidence d’honneur de la campagne de l’œillet, j’étais très flattée puisque la section régionale vient en aide à des gens souffrant de la sclérose en plaques partout en Chaudière-Appalaches. Une personne très dévouée qui œuvrait à notre cabinet a appris un an avant sa retraite qu’elle souffrait de la sclérose en plaques. Toutes les maladies nous privent de la liberté, mais la sclérose comme le Parkinson sont plus insidieuses, puisque les personnes qui en souffrent deviennent prisonniers de leur corps. Quand on m’a approché pour cette campagne qui finance majoritairement la recherche contre la sclérose en plaques, c’est venu me chercher», a partagé l’avocate originaire de la Beauce.

Les entreprises qui désirent convertir leur bouquet d’œillets en don monétaire pour la campagne peuvent écrire à Nicole Guay, directrice de la section Chaudière-Appalaches de la SCSP, à nicole.guay@scleroseenplaques.ca. Pour faire un don à l’organisme, vous pouvez consulter lescleroseenplaques.ca/division/division-du-quebec.

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des pizzas pour le Collège de Lévis

Si la pandémie a eu raison de l’édition 2020 de plusieurs événements lévisiens, la crise actuelle n’empêchera pas la tenue de la journée Generosa de la Piazzetta de Lévis. Cette édition particulière de l’activité caritative permettra de donner un coup de pouce financier à la Fondation Collège de Lévis, le 18 juin prochain.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Aînés : les clés pour identifier les signes de maltraitance

La Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées se tiendra le 15 juin prochain, comme chaque année. En étant à l’écoute, il est possible d’en reconnaître les signes.

Des épiceries aident le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.

Un chèque de 4 000 $ pour le Grenier

Trois samedis de suite, les 16, 23 et 30 mai derniers, plusieurs magasins d’alimentation du territoire se sont mobilisés pour ramasser les canettes et bouteilles consignées à l’aréna de Lauzon au profit du Comptoir alimentaire le Grenier.