CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

En compagnie d’Amélie Landry, présidente de la commission consultative de développement social et communautaire ainsi que conseillère municipale du district Bienville, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, le plan d’action qui permettra de réaliser concrètement les orientations contenues dans la Politique de développement social et communautaire de la Ville.

«Nul doute que Lévis peut compter sur une importante force de frappe en ce qui a trait à l’action communautaire. Ce plan d’action, élaboré par le milieu pour le milieu, nous permettra de poursuivre l’objectif ultime d’une communauté, soit de faire en sorte que toutes les personnes soient reconnues comme des citoyennes et des citoyens à part entière», a souligné M. Lehouillier.

Échelonné sur une période de 10 ans, le plan d’action prévoit une foule de mesures qui permettront le développement social et communautaire de Lévis sur cinq axes, soit la mobilité des personnes, l’habitation et le milieu de vie, le développement des quartiers à échelle humaine, l’action communautaire et la cohésion sociale ainsi que le développement et l’épanouissement des personnes.

Notons que plusieurs mesures inscrites au plan d’action dévoilé le 4 juin ont auparavant été annoncées par l’administration Lehouillier ou sont déjà en branle. Parmi ces projets, on peut citer la tarification sociale du transport en commun, le plan de développement des jardins communautaires, les plans particuliers d’urbanisme (PPU) ou la création d’une bibliomobile.

Parmi les nouveaux projets qui résulteront du plan d’action, la Ville veut déployer à la Cour municipale de Lévis le Programme de mesures de rechange général. Cette initiative a comme objectif d’offrir la possibilité pour les accusés de certaines infractions criminelles d’assumer la responsabilité de leurs actes et de régler le conflit qui les oppose à la justice autrement qu’en faisant face aux procédures judiciaires usuelles prévues par le Code criminel. Aussi, la municipalité veut élaborer et mettre en œuvre un plan d’action pour soutenir l’accueil et l’intégration sociale des personnes immigrantes à Lévis.

Des moyens pour réaliser le plan d’action

 Pour déterminer quelles actions prévues dans le plan seront réalisées, la Ville établira une liste des priorités chaque année avec la commission consultative de développement social et communautaire. Pour les réaliser, la municipalité accordera 200 000 $ par an à cet effet, une enveloppe qui «viendra bonifier les engagements financiers» de partenaires.

Par exemple, pour 2020, les travaux de la commission consultative «ont permis de générer des investissements» de 769 000 $ dans des projets pour le milieu communautaire. Également, la Ville a tenu à rappeler qu’elle accorde annuellement près de 2,9 M$ pour le soutien à la mission des organismes communautaires reconnus.

«Ce plan d’action représente l’aboutissement de plus de trois ans de réflexion, de consultation et de recherche de solutions. Nous nous devons de poursuivre nos efforts de concert avec nos partenaires afin de concrétiser nos objectifs pour faire de Lévis un milieu encore plus inclusif, plus accueillant, où il fait bon vivre», a conclu Amélie Landry.

 

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

La région et la province touchées par le drame de Saint-Apollinaire

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Un beau cadeau pour le Service d’entraide de Pintendre

Si la pandémie a bouleversé le coup de pouce que donne annuellement le Club de course Lévis au Service d’entraide de Pintendre, le groupe réunissant des passionnés de la course à pied a trouvé un moyen d’aider l’organisme lévisien. En effet, le Club de course Lévis a remis un chèque de 1 000 $ au Service d’entraide de Pintendre, avant l’un de leurs entraînements le 23 juin dernier.

Une édition recyclée pour la course de boîte à savon

Pandémie oblige, la Corporation Charny Revit, organisateur de la Course de boîte à savon de Lévis, a décidé d’organiser une édition réinventée de l’événement, le 12 septembre prochain.

Plus de 1 M$ amassés pour Leucan

Le Grand rassemblement virtuel du Défi têtes rasées Leucan avait lieu le 31 mai dernier. Bien que confinés depuis le mois de mars, les gens à travers le Québec ont permis à l’organisme d’amasser 1 063 500 $ depuis le mois de mars. Dans la région de Québec, qui comprend la Chaudière-Appalaches, plus de 315 000 $ ont été récoltés.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.