Les gens de la région pourront notamment acheter à l’extérieur des livres revalorisés par Écolivres. CRÉDIT : COURTOISIE

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

«Nous faisons face également à plusieurs enjeux en raison de la pandémie, (notamment la baisse des ventes). Même si nous avons mis en place un système de vente en ligne, seulement chez Écolivres, nous avons deux conteneurs pleins de produits culturels à revaloriser. La Ressourcerie fait face à une situation similaire. C’est donc un grand défi d’écouler nos surplus. Depuis l’arrivée de Magali Lopez à la direction générale de la Ressourcerie, on travaille davantage ensemble. Ça a vraiment cliqué entre nous deux et on a eu l’idée d’organiser un événement qui sort de l’ordinaire pour solutionner notre problème», explique Caroline Gallant, la directrice générale d’Écolivres.

Pour permettre au plus grand nombre possible de personnes de prendre part à la Braderie Cadieux, les deux dirigeantes de ces entreprises d’économie sociale lévisiennes, qui revalorisent divers objets, ont décidé que l’événement allait se tenir à l’extérieur. Plus précisément, c’est dans le stationnement du centre commercial qui accueille Écolivres et la Ressourcerie sur la rue Charles-A.-Cadieux à Lévis que l’activité se déroulera, de 9h à 17h.

Lors des deux journées prévues pour la braderie, la Ressourcerie mettra en vente à petits prix plusieurs objets de la vie courante qu’elle revalorise, tandis qu’Écolivres proposera divers produits culturels usagés à faible coût. De plus, les visiteurs de la Braderie Cadieux pourront profiter d’une animation musicale ou pourront déguster une crème glacée molle, un glacier devant être sur place lors de l’événement.

«Depuis quelques mois, on vit beaucoup de choses négatives. Pour les entreprises d’économie sociale, c’est également une période difficile. Les 25 et 26 juillet, on va donc essayer de mettre du bonheur et du soleil dans la vie des gens avec la Braderie Cadieux», illustre Mme Gallant, tout en ajoutant que l’événement pourrait bien être de retour l’an prochain comme solution permanente pour écouler les surplus amassés au printemps.

Notons que les participants à la Braderie Cadieux devront respecter les consignes de la Santé publique. Le paiement en argent comptant sera privilégié. Au moment d’écrire ces lignes, les organisatrices de l’événement travaillaient à obtenir un terminal sans fil afin de permettre le paiement sans contact. Comme il n’y aura pas de chapiteaux pour protéger des intempéries les tables où se retrouveront les produits en vente, la braderie sera remise au premier week-end d’août s’il pleuvait les 25 et 26 juillet.

Pour en savoir plus sur la Braderie Cadieux, vous pouvez consulter les pages Facebook d’Écolivres et de la Ressourcerie de Lévis.

Les plus lus

La cour de l'École Notre-Dame de Lévis réaménagée et verdie

Des arbres, plus de paniers de basketball, des espaces ombragés, la cour de l’École Notre-Dame de Lévis a été entièrement réaménagée et transformée. Ce projet débuté en 2016 représente un investissement de 260 000 $.

La FADOQ régionale se prépare pour la reprise

Depuis la mi-août et jusqu’au début septembre, les dirigeants de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) régions de Québec et Chaudière-Appalaches mènent une tournée afin de rencontrer les responsables des 165 clubs locaux du territoire. Avec ces rencontres tenues à travers les régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches, le regroupement veut notamment bien informer ses membres en vue de...

Aider les itinérants à 10 ans

Jacob Bouchard est un garçon lévisien de 10 ans comme les autres, qui aime notamment jouer au hockey et qui travaille fort à l’école. Cependant, depuis maintenant près de deux ans, il fait une différence dans la société en multipliant les initiatives pour venir en aide aux personnes itinérantes dans le quartier Saint-Roch, à Québec.

Grimpons pour l’eSPoir tiendra sa 3e édition le 3 octobre

L’activité au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera au Centre de plein air de Lévis. Nouveauté cette année, un volet compétitif vient s’ajouter au volet participatif. De plus, cinq co-présidents se mobilisent afin d’encourager la communauté à être généreuse.

La Maison Dessercom est inaugurée

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.

Une expérience hors de l’ordinaire pour Kelly-Anne

Participante depuis quelques années au camp Lake Joseph, la Lévisienne Kelly-Anne Gingras a pu revivre cette expérience marquante cet été. Malgré la pandémie, la Fondation INCA (Institut national canadien pour les aveugles) a offert ce camp d’immersion anglaise, cette année par l’entremise de la technologie, à des jeunes vivant avec une perte de vision.

Un filet humain à resserrer

La 18e Journée mondiale de la prévention du suicide (JMPS) se tiendra demain sous le thème Ensemble pour prévenir le suicide. Avec la possibilité d'une deuxième vague de la pandémie, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a profité de l'occasion pour demander à chaque acteur de la société à resserrer le filet de sécurité autour des personnes qui pourraient être plus vulnérables.

Des Lévisiens s’impliquent dans la lutte contre l’AMS

Le président de la Fondation Vaincre l’atrophie multisystématisée (AMS) Canada, Philip M. Fortier, a annoncé, le 8 septembre, la nomination de deux nouveaux membres au conseil d’administration de l’organisation, Valérie Garneau, directrice aux finances pour le Groupe Garneau thanatologue, et Joël Philibert, thanatopracteur et gestionnaire de l’entreprise funéraire de Lévis.

Sensibilisation à la maladie d’Alzheimer par le théâtre

La Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches reprend cet automne la tournée de sa nouvelle pièce de théâtre Mémoires de mes oublis. À cette occasion, elle fera cinq arrêts dans le Grand Lévis.

La Loto-mobile + encore une réussite pour la FHDL

La Fondation de l’Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a effectué le tirage du concours de la Loto-mobile +, le 4 septembre dernier. Les gagnants se sont partagés plus de 77 000 $ en prix chez la vingtaine de partenaires du concours.