Le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome lancera, le 13 novembre, ses Flocons dons et récoltera les denrées, le 28 novembre, dans le cadre de sa guignolée annuelle au parc Champigny. - CRÉDIT : CONGY YUAN - UNSPLASH

En raison de la pandémie, le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome a dû s’adapter à la situation afin de pouvoir récolter des dons et des denrées pour la période des Fêtes où les banques alimentaires sont habituellement très sollicitées. Une récolte de denrées est prévue le 28 novembre au parc Champigny, une campagne de dons en argent est également lancée afin de bien garnir les paniers qu’ils offriront aux familles dans le besoin.

«La guignolée permet aux services d’entraide qui en organisent dans la région de récupérer des denrées et des dons en passant dans les rues, mais cette année, en contexte COVID, ce n’est pas possible. On a dû se réinventer!», expose Sylvie Leblanc (sur la photo), directrice générale du Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome.

Les citoyens du secteur sont invités à venir porter leurs denrées au parc Champigny entre 9h et 15h, le 28 novembre prochain. Avec l’aide d’étudiants de techniques policières, une cueillette sans contact est prévue. «Les gens mettront les denrées dans le coffre de la voiture et nous, on va venir les récupérer sans contact», explique-t-elle.

De plus, l’organisme fera parvenir une lettre à chacun des résidents du secteur Saint-Jean-Chrysostome les invitant à faire un don en argent à l’organisme pour venir en aide aux familles dans le besoin pendant la période des Fêtes.

Aussi, les Flocons dons seront lancés le 13 novembre. La population est invitée à venir chercher un flocon aux bureaux de l’organisme à la boutique La Trouvaille ou en y téléphonant. Chacun de ces flocons sera identifié au nom d’un enfant du secteur et proposera deux choix de cadeaux d’un montant variant entre 20 $ et 40 $. Les donateurs seront invités à acheter un de ces cadeaux et le ramener au service d’entraide avant le 11 décembre afin qu’il soit offert à l’enfant.

«On a toujours deux enjeux, mais ils sont encore plus importants en ce moment. On veut nourrir les familles qui sont un peu plus démunies et soutenir psychologiquement les familles et les enfants», met en lumière la directrice générale.

L’organisme invite également les gens qui veulent contribuer monétairement à appeler au service d’entraide puisque le contexte pandémique ne permet pas la récolte de dons via des ponts payants sur les artères routières.

Une demande grandissante

«À ce temps-ci de l’année, notre banque alimentaire est à son plus bas et la guignolée permet de bien agrémenter nos paniers», mentionne Mme Leblanc. Chaque année, ce sont environ 70 paniers qui sont envoyés aux familles dans le besoin. Près de 180 personnes bénéficient des denrées contenues dans ces derniers.

«On ne sait pas à quoi va ressembler notre Noël, le volume pourrait être plus grand à cause de la pandémie», s’inquiète la représentante du Service d’entraide Saint-Jean-Chrysostome.

L’année dernière, l’organisme a récolté 11 000 $ en dons en argent qu’il a investi afin de bien garnir les paniers de Noël.

Sylvie Leblanc invite aussi les familles qui croient avoir besoin des services d’une banque alimentaire sur le territoire de ne pas tarder à le faire auprès de l’organisme qui représente le secteur où elles résident.

Pour plus d’information ou faire un don dans le cadre de la guignolée du Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome, consultez le www.entraidestjean.org ou téléphonez à l’organisme au 418 839-0749.

Les plus lus

Préparer un précieux legs pour ses descendants

Depuis le 3 novembre, quatre aînés du Grand Lévis peuvent vivre une aventure humaine enrichissante grâce au Service d’entraide de Pintendre. Chaque semaine, le groupe se réunit virtuellement afin de s’entraider dans la rédaction de leur récit de vie, autobiographie qu’ils pourront partager avec leurs proches afin de présenter leur histoire.

Services sociaux : le ministre Carmant présente les mesures applicables pendant les Fêtes

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé, le 16 décembre, les mesures mises en place pour mieux protéger contre la COVID-19 les personnes hébergées dans différents milieux de vie, d'hébergement ou de soins du réseau pendant la période des fêtes, soit du 24 au 27 décembre inclusivement.

L'archidiocèse proposera en ligne une messe spéciale le 24 décembre

L'archidiocèse catholique de Québec offrira une messe de Noël, le 24 décembre à 19h, sur sa plateforme ecdq.tv. Présidée par le cardinal Gérald C. Lacroix, archevêque de Québec, la cérémonie, conçue en collaboration avec le Centre Spiritualitésanté de la Capitale-Nationale, a été célébrée à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Cette messe est dédiée aux aînés, à leurs proches aidan...

Les Petits Frères toujours là pour les aînés isolés

Alors que Les Petits Frères de Lévis continuent de veiller sur leurs 61 Grands Amis depuis le début de la pandémie, ils déploieront cette année plusieurs initiatives, activités, actions bénévoles et lancent un appel à la solidarité des Québécois afin de briser l’isolement social des personnes âgées pendant le temps des Fêtes.

Expansion d’Alter Justice dans la région

Alter Justice, organisme sans but lucratif ayant pignon sur rue à Québec, ouvrira en janvier un nouveau point de services à Lévis.

Les épiciers de la région supportent Le Grenier

Pour une nouvelle fois, plusieurs épiciers du quartier Lévis ont donné un coup de pouce au Comptoir alimentaire Le Grenier dans sa confection de paniers de Noël. Cinq marchands de la région se sont unis, en novembre, pour offrir des dons en nourriture à l’organisme lévisien afin que son équipe puisse préparer des plats qui ont été ajoutés dans ses paniers de Noël.

Un nouveau numéro de La Carvelle est paru

La Société d’histoire de Saint-Romuald (SHSR) vient de publier le vingtième numéro de La Carvelle. La revue est disponible dans les pharmacies Brunet et Uniprix du quartier Saint-Romuald.

Le Chantier Davie remet 103 312 $ au Grenier

Le chantier maritime lévisien a tenu une collecte tout au long de l’année auprès des travailleurs ainsi que de ses fournisseurs et partenaires au mois de décembre. Un chèque de 103 312 $ a été remis à l’organisme qui vient en aide aux personnes et familles moins bien nanties du territoire.

Jazz Lévis offre un beau cadeau à la Maison de la Famille Rive-Sud

La direction générale de la résidence privée pour aînés Jazz Lévis, une résidence Cogir, a offert, le 8 décembre, un don de 2 500 $ à la Maison de la Famille Rive Sud (MFRS).

Une guignolée couronnée jusqu'à maintenant de succès

La 11e Guignolée du Dr Julien au profit du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL), qui se déroule du 1er décembre au 15 janvier, est une réussite jusqu'à maintenant. En date du 17 décembre, l'organisme lévisien avait récolté un peu plus de 76 000 $, alors que son objectif initial était de 50 000 $.