CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE - ARCHIVES

Lors de la dernière année, les neuf organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches ont arraché plus de 100 000 plants de berce de Caucase.

Au total, l’équipe d’environ 25 personnes a mené 701 interventions sur une superficie équivalent à 525 terrains de football lors de cette troisième année d’existence de l’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. En plus d’arracher les plants, cette équipe a visité les sites à différents moments au cours de la saison pour vérifier l’apparition de nouveaux plants ou colonies.

Cette troisième année vient conclure le projet, une initiative régionale financée par le Fonds d’appui au rayonnement des régions. Selon ses responsables, plusieurs des objectifs ont été atteints, dont une meilleure connaissance de la dispersion de la berce du Caucase sur le territoire.

Rappelons que l’un des objectifs principaux est d’atteindre l’objectif «zéro graine» au sol, ce qui a été réussi pour une deuxième année consécutive. Toutefois, il reste des graines encore viables au sol puisqu’elles peuvent rester en dormance de trois à cinq ans avant de donner naissance à de nouveaux plants de berce du Caucase.

Les organismes de bassins versants sont donc à la recherche de solutions pour continuer la lutte au cours des prochaines années. En attendant, ils miseront sur la sensibilisation et la formation. Des vidéos formatrices seront mises en ligne cet hiver pour mieux outiller les acteurs susceptibles de rencontrer la berce du Caucase dans le cadre de leurs activités.

Rappelons que la berce du Caucase peut mesurer de deux à cinq mètres de hauteur et ses feuilles, atteindre 1,5 mètre de largeur et trois mètres de longueur. Une berce du Caucase peut généralement produire de 15 000 à  20 000 graines. Le danger de cette plante provient de sa sève activée par la lumière, incolore et indolore, qui peut causer des brûlures importantes au premier contact avec la peau. 

Les plus lus

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Le «coup de main» des policiers et des pompiers

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

Accès Psy étend ses services en Chaudière-Appalaches

Accès Psy offre maintenant ses services aux personnes à revenus modestes vivant dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de la Chaudière-Appalaches. L’organisme facilite l’accès aux services d’évaluation et de traitement psychologiques.

Un repas de la Saint-Valentin profitable pour la communauté

Plaisirs à table - Ma boutique Gourmande a dernièrement lancé une autre initiative afin de supporter des causes caritatives. Pour la Saint-Valentin, l’entreprise de Saint-Nicolas offre l’opportunité aux gens de la région d’acheter des coffrets gourmands qui lui permettront d’effectuer des dons à trois organismes de la région.

Un beau cadeau de Saint-Valentin pour des aînés de la région

Continuant de veiller sur ses 62 Grandes et Grands Amis depuis le début de la pandémie, Les Petits Frères de Lévis pourront offrir un beau cadeau de Saint-Valentin à ces derniers grâce au travail d'élèves lévisiens.

Nouveau record pour Des pâtés pour s’aider

Les coprésidents d’honneur de la campagne 2020 Des pâtés pour s’aider du Filon, Christiane Brochu et Richard Turgeon (sur la photo), ont été plus qu’enchantés par les résultats enregistrés. Ce sont plus de 965 dons-pâtés qui ont trouvé preneur dès la fin de la deuxième semaine de la campagne, soit l’entièreté de la production destinée à la campagne de financement. De plus, grâce à la générosité ...

L’ADOberge lance une campagne de financement

L’ADOberge Chaudière-Appalaches, un organisme communautaire qui offre principalement un service d’hébergement temporaire pour les adolescents de 12 à 17 ans, lance une campagne de financement sur la plateforme La Ruche afin de financer ses activités des deux prochaines années. Les intéressés sont invités à donner jusqu’au 16 mars prochain.

625 $ remis à La Passerelle

La Corporation Charny Revit et la Boucherie des Chutes ont annoncé, le 28 janvier, que la campagne de financement Charny généreuse a permis d’amasser 625 $. Cette somme a été remise à l’organisme communautaire La Passerelle qui se spécialise dans l’aide et l’entraide des gens vivant avec un problème de santé mentale et qui a pour mission d’améliorer la qualité de vie de ces personnes.

Un balado vidéo sur l’environnement

Trajectoire-emploi a récemment conclu l’un de ses nouveaux projets visant à favoriser l’implication de jeunes dans leur communauté. Sous l’impulsion de l’organisme communautaire lévisien, quatre jeunes Lévisiennes ont mis en ligne, le 25 janvier, un balado vidéo réalisé l’automne dernier sur l’environnement en temps de pandémie.