Les coprésident·e·s de cette campagne 2022, Pascal Rochette, Andrée Dumas, Renée Laflamme et François Giroux ainsi que la présidente-directrice générale de Centraide Isabelle Genest. Photo: Courtoisie

La campagne de récolte de dons 2022 de Centraide de Chaudières-Appalaches et de la Capitale-Nationale a été lancée à Lévis, le 20 septembre dernier.

Par Marie-Ève Groleau

«Les conséquences qu’a provoqué la pandémie sont directes, urgentes et les enjeux sociaux perdurent. L’inflation actuelle accentue les inégalités et les efforts d’actions communautaires que nous allons mettre cet automne permettront la sensibilisation aux inégalités», a d’emblée lancé la présidente du conseil d’administration de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Annie Gaudreault, sur l’importance de la nouvelle campagne de financement annuelle de l’organisme.

L’inflation a un l’impact sur les coûts auxquelles font face les organismes communautaires. «Notre objectif est de faire croître de 10 % les dons comparativement à la précédente campagne afin d’arriver au même niveau de l’an passé. En 2021-2022 nous avons amassé un montant de 17 M$ », précise madame Gaudreault. 

Pour faire une différence concrète

Afin d’illustrer que personne n’est à l’abri de vivre des difficultés à la suite de la pandémie et de l’inflation et souligner l’importance de sa campagne de financement 2022-2023, Centraide a présenté lors du lancement un exemple sous forme d’étude de cas a été, suggérant un calcul d’un budget d’une personne à faible revenu.

«Nous ne sommes pas tous égaux devant l’inflation. Je suis témoin au quotidien d’exemples de personnes qui ont vécu des difficultés tout à fait imprévues. Concrètement, 1 personne sur 5 dans la région a recours aux services offerts par les organismes et projets communautaires soutenus par Centraide. Collectivement, nous avons du pouvoir. Le rôle de ceux qui sont moins durement frappé est de garder l’espoir qu’on peut changer les choses dans un contexte d’instabilité économique. Chez Centraide, nous incarnons cet espoir pour le bien-être collectif qui peut avoir un impact sur chacun des individus», témoigne la présidente-directrice générale de l’organisation, Isabelle Genest.

Centraide soutient et chapeaute 215 organismes communautaires, qui elles, accompagnent les personnes et familles dans le besoin en luttant contre les inégalités et les préjugés. De nombreux bénévoles œuvrent dans différents milieux à travers les territoires de la province.

«Le temps est une denrée rare. Prendre de son temps et le donner aux organismes est la plus belle chose que l’on peut réaliser dans notre contexte. L’impact auprès des communautés vulnérables est énorme», a ajouté Mme Genest.

Une publicité télé a été réalisée et un vaste mouvement de partage sur les réseaux sociaux a été développé à cette occasion. Briser l’isolement, sensibiliser à la santé mentale et lutter contre le décrochage scolaire représentent quelques enjeux auxquels Centraide œuvre en récoltant des dons auprès de la population et des entreprises. Quelque 500 entreprises de la région prendront part à la campagne jusqu'à la fin du mois de décembre.

Pour faire un don ou obtenir plus d’information, il est possible de consulter le www.centraide-quebec.com

 

Les plus lus

Une généreuse friperie

L’Association modulaire des étudiant.e.s en travail social (AMETS) du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) ouvrira de nouveau une friperie, en novembre. Avec cette activité, le groupe supportera notamment la Jonction pour elle.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Bâtir l’histoire du milieu communautaire lévisien

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Succès pour le Bazar de Lévis

De retour après la pause forcée provoquée par la pandémie, le Bazar de Lévis, au profit de la Maison de la famille Rive-Sud, a connu un franc succès, les 22 et 23 octobre derniers.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.