Photo : Adam Winger - Unsplash.

Le Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches (RGFCA) et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) annoncent un nouveau plan d’action régional de concertation pour la santé et le bien-être des femmes. Plus de 15 organismes et organisations de la région de Chaudière-Appalaches se sont réunis le 13 octobre dernier, à l’occasion du lancement.

Issue d’une démarche de concertation ayant démarré en octobre dernier, près de 30 organismes et organisations de Chaudière-Appalaches ont participé aux différentes rencontres ayant menées à la co-construction de ce plan d’action. Ces rencontres ont permis aux représentantes des différents organismes de nommer les enjeux vécus et observés affectant la santé et le bien-être des femmes sur l’ensemble du territoire. 

Parmi ceux-ci, «il y a d’abord la centralisation des services à Québec ou à Lévis qui amène les femmes à devoir voyager de longues distances, parfois à plusieurs reprises afin d’accéder aux soins et services. Les femmes en situation de vulnérabilité sont aussi de plus en plus isolées et la pandémie n’a fait qu’exacerber cette réalité. Les problèmes de santé mentale sont observés par l’ensemble des représentantes présentes lors de la concertation. Il existe également un manque important de données genrées et actualisées au niveau de Chaudière-Appalaches permettant d’avoir une vision globale de la situation de santé des femmes. Les quelques données nationales et régionales disponibles permettent de faire le constat d’un recul de la condition des femmes et une augmentation des inégalités de santé. Ce sont des femmes qui travaillent dans le milieu de la santé et au sein des organismes communautaires. Elles sont épuisées, surmenées et tiennent le système de santé et le tissu social à bout de bras», dénoncent les représentantes.

Comme le mentionne la directrice générale du RGFCA, Karine Drolet, «l’ensemble des organismes réunis pour l’occasion tiennent à rappeler que l’accès à la santé, c’est beaucoup plus que l’accès aux soins et aux services. Il est impératif de mettre les femmes au cœur de cette démarche de concertation et de leur donner le pouvoir d’améliorer leur condition de vie ainsi que l’accessibilité aux soins et services de santé.  En ce sens, cette mesure de concertation régionale est essentielle en Chaudière-Appalaches».

Le financement de ce plan d’action régional s’inscrit dans le cadre du Plan d’action santé et bien-être des femmes 2020-2024, du gouvernement du Québec et plus particulièrement dans l’objectif qui vise à «intégrer les besoins des femmes à la planification nationale, régionale et locale des soins et des services» et de «promouvoir la collaboration avec les partenaires».  
  


Les plus lus

Un succès pour Opération Nez rouge 2022

La 39e campagne de raccompagnement d’Opération Nez rouge, qui a eu lieu du 25 novembre au 31 décembre et dont un satellite était situé à Lévis, a été couronnée de succès.

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Les deux rives célèbrent le Nouvel An berbère

La communauté kabyle des villes de Lévis et Québec a célébré l’an 2973 du calendrier berbère, le 14 janvier au Collège Jésus-Marie de Sillery. Environ 200 Lévisiens ont participé à l’événement festif.

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...