Le marché Ostara accueillera les familles de Lévis dès la mi-juillet. CRÉDIT : METAH. DESIGN. STRATÉGIQUE

Déjà, de nouveaux univers du Patro de Lévis apparaîtront dans les prochaines semaines pour la saison estivale. Le nouvel univers du camp de jour, qui portera désormais le nom de Neo, ainsi que le marché Ostara seront mis sur pied prochainement.

À lire aussi : Un Patro qui souhaite s'ouvrir encore plus à sa communauté

Mieux connu sous le nom du camp de jour Patro vacances, ce dernier passera à Neo, le camp de jour du Patro de Lévis. Avec cette nouvelle image de marque et cette nouvelle thématique, l’équipe du Patro souhaite que les jeunes qui y prendront part puissent s’identifier à Neo tout au long de l’année.

Pour sa première année d’existence, ce nouvel univers de l’organisme lévisien mettra de l’avant une thématique inspirée du cirque. Déjà, l’équipe d’animation s’affaire à adapter l’offre habituelle de camp de jour à cette nouvelle vision. «On s’éloigne des thématiques que les jeunes étaient habituées de voir pour qu’ils puissent s’identifier à longueur d’année à cet univers-là et qu’ils en soient fiers, exprime Pascal Brulotte, directeur général du Patro de Lévis. On monte d’un cran les standards de l’offre de service.»

Ainsi, le Patro souhaite amuser les jeunes du camp de jour en offrant des animations de haute qualité. Notons que pour développer sa nouvelle thématique, l’équipe d’animation travaille avec un nouveau partenaire de l’organisation communautaire qui n’a pas encore été dévoilé.

Le marché fermé du Patro

D’ici la mi-juillet et jusqu’à la mi-septembre, le site du Patro de Lévis s’animera et accueillera sur son terrain le marché Ostara. Citoyens et citoyennes seront invités au Patro pour profiter d’une programmation où producteurs et maraîchers de la région seront présents pour vendre leurs produits.

«Ce qu’on souhaite faire avec le marché, c’est animer le milieu. On ne se met pas à la place d’un promoteur qui fait des événements de marché. Pour nous, c’est un moyen d’animer notre quartier et notre milieu de vie. Il va y avoir des producteurs de Lévis et de la région de la Chaudière-Appalaches, on veut les mettre de l’avant», explique le directeur général du Patro.

Ainsi, le Patro de Lévis organisera une programmation d’animation pour les familles et mettra en valeur les organismes lévisiens et de la Chaudière-Appalaches du secteur alimentaire. L’organisation lévisienne prévoit même avoir une offre de nourriture pour que les gens puissent profiter de leur journée en prenant une bouchée.

«C’est de redonner l’espace aux citoyens pour qu’ils viennent passer un bon moment et par la même occasion de mettre en valeur les marchands de la région, souligne Pascal Brulotte. Différemment à un marché ordinaire, on invite les gens à venir se déposer, passer du temps en famille et être animés par le Patro.»

De nouveaux univers en développement

En plus de ces deux nouveaux univers, le Patro de Lévis travaille à l’élaboration de ses prochains projets. Dès l’automne, on pourrait voir apparaître un café à l’intérieur des murs du Patro, un endroit où les personnes pourront se détendre et rencontrer d’autres concitoyens. L’organisme communautaire voudrait également ouvrir les portes de son Fab Lab où les amateurs de sciences et technologies pourront y trouver leur compte.

«Cet automne, les gens vont sentir que quelque chose se trame au Patro!»

Bien centralisé dans le Vieux-Lévis, l’organisation lévisienne souhaite avoir des tentacules un peu partout sur le territoire de Lévis pour offrir ses services à tous les citoyens, même ceux qui habitent loin de ses locaux.

«Il faut que ce Patro soit le Patro de l’ensemble de la population. Ce n’est pas vrai que tout le monde peut profiter du Patro sur tout le territoire en ce moment et c’est notre responsabilité d’aller à la rencontre des personnes qui sont plus loin, en collaboration avec les acteurs du milieu déjà en place. Il faut être en proximité avec les gens, c’est fondamental», soutient M. Brulotte.

Les plus lus

Plus d’1 M$ pour le Défi têtes rasées de Québec et Lévis

La campagne régionale du Défi têtes rasées Leucan de Québec et Lévis s’est conclue le 29 juin dernier au Centre Vidéotron alors que les hommes d’affaires qui prenaient part au Défi des leaders inspirants se sont fait raser les cheveux pour la cause. Au total, le défi de Québec et Lévis s’est terminé avec un montant record de 1 127 345 $.

Retour d’un visage connu dans les paroisses lévisiennes

À la suite de l’annonce du départ prochain de Paolo Maheux, le curé des trois paroisses catholiques du Grand Lévis, l’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, a annoncé, le 22 juin, les changements apportés à l’équipe pastorale de ces trois paroisses pour la prochaine année.

Marche pour l’Alzheimer 2021 : un franc succès

La 14e édition de la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine qui s’est déroulée du 29 au 30 mai, a rapporté 49 177 $ à la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches. Comme l’an passé, la marche s’est déroulée virtuellement, mais cette année, l’organisme a amassé trois fois plus d’argent qu’en 2020.

Le Marché Ostara encourage les producteurs locaux tout l’été

Chaque dimanche à compter du 11 juillet jusqu’au 12 septembre de 11h à 15h, le Marché Ostara débarquera dans la cour arrière du Patro de Lévis. À cette occasion, une vingtaine de marchands et producteurs locaux vendront leurs produits aux intéressés.

5 000 $ pour la Campagne Donnez de l’ESPOIR

La Fondation du CRDP-CA (Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière- Appalaches) a reçu une somme de 5 000 $ dans le cadre de la Campagne de financement Donnez de l’ESPOIR, le 21 juin dernier. Ce sont Promutuel Assurances Rive-Sud, Chaudière-Appalaches et Montmagny/ l’Islet qui ont accordé cette généreuse contribution.

Le défi Kavale traverse Lévis en direction de Gatineau

Les ultramarathoniens Yvan L’Heureux et Richard Turgeon parcouraient 1 300 km, entre Percé et Gatineau, à la course et à vélo afin d’amasser des fonds pour le Regroupement des maisons de jeunes du Québec. Le duo qui débutait son aventure le 1er juillet et la terminait le 10 juillet était de passage à Lévis, le 7 juillet dernier.

Deux événements profitables pour le Collège de Lévis

Les deux plus récentes activités de financement au profit de la Fondation Collège de Lévis ont été couronnées de succès. Elles ont permis à l’organisme lévisien de recueillir plusieurs milliers de dollars.

Un beau cadeau pour des jeunes persévérants

Trajectoire-emploi et MonChoixmesÉtudes ont réservé une belle surprise, le 16 juin dernier, à la vingtaine de jeunes qui participent au projet Les Enfants Perdus, de l’artiste lévisien Luca Jalbert.

Un nouveau logo pour le CRECA

Pour souligner ses 30 ans, le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) fait peau neuve en se dotant d’un nouveau logo et d’un nouveau site Web. L’organisme en a fait l’annonce le 5 juillet dernier.

Nouveau partenariat pour le Grenier

Le IGA extra Veilleux et Filles inc. situé sur la route du Président-Kennedy à Lévis, a signé un partenariat de trois ans avec l’organisme lévisien Le Grenier. Grâce à cette entente, l’organisme lévisien qui offre des services d’aide alimentaire, pourra se procurer des denrées d’une valeur de 40 000 $.