Les plaques signalétiques et les pictogrammes sont tous phosphorescents afin d’être visibles dans le noir. CRÉDIT : ÉMILIE PELLETIER

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fort d’une expérience de plusieurs années en tant que directeur d’une maison pour retraités de quelque 400 unités à Victoriaville, Marc Paradis, qui réside aujourd’hui dans le secteur Saint-David, a toujours eu à cœur d’assurer le bien-être des personnes âgées. Après deux années de repos en sabbatique, il a fait le choix de mettre sa retraite à profit, en créant un outil qui favoriserait la communication et la sécurité entre les murs des résidences pour aînés.

«Après avoir été confronté aux inquiétudes quotidiennes des résidents par rapport à leur sécurité, j’ai lancé un projet-pilote en collaboration avec la résidence où je travaillais et ça a été un franc succès», raconte-t-il. Il a dès lors développé un système de repères visuels destiné à tout immeuble abritant des personnes âgées, et il espère qu’il s’imposera comme un standard québécois. Son concept est d’ailleurs déjà approuvé par plusieurs instances, telles que la FADOQ et le ministère de la Santé. 

Rassurer par l’illustration

 Installée à chacune des portes des unités, une maisonnette contient des pictogrammes illustrant les particularités des conditions de santé de l’occupant. En suivant le code de couleurs classique du vert-jaune-rouge, le Lévisien a d’abord repris cet indicateur qui indique le niveau de mobilité des gens, partant de l’autonomie complète à la non-autonomie, passant par l’autonomie partielle.

Toutefois, Phase Sécur y ajoute d’autres spécifications sur l’état de santé qu’il pourrait être nécessaire pour un intervenant de savoir rapidement en cas d’urgence. On pense par exemple aux handicaps visuels ou auditifs et au moyen de déplacement. «L’objectif est de faciliter le travail des intervenants de la résidence et des services d’urgence», explique M. Paradis, précisant que la cheminée de la maisonnette de Phase Sécur permet aux pompiers d’indiquer si le logement a été évacué lors d’un incendie, s’il est vacant, ou encore si le locataire est absent.

Plus de visibilité grâce aux Dragons 

Jusqu’à présent, le chef d’entreprise estime que Phase Sécur a fait ses preuves dans une douzaine de projets partout au Québec, dont à la résidence le Petit domicile de Charny, où un projet-pilote a été lancé en 2017. «Les employés de soins et de maintenance sont plus au courant des conditions de leurs résidents, ce qui rassure grandement les aînés et leurs familles», note-t-il fièrement.

Le dragon Nicolas Duvernois a d’ailleurs été charmé par le concept Phase Sécur en choisissant d’investir 30 000 $ dans l’entreprise, pour 10 % de celle-ci. Marc Paradis est confiant que cette association lui permettra d’amener son projet à un autre niveau.

Les plus lus

Une station-service nouvelle génération à Lévis

Une station multiénergie est maintenant en service à Lévis, grâce à un investissement de plus de 10 M$. EBI Énergie, Groupe Crevier, Énergir et le Circuit électrique d’Hydro-Québec se sont regroupés pour proposer à un même emplacement des carburants traditionnels et alternatifs à proximité de l’autoroute 20 à Saint-Nicolas.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Une nouvelle clinique vétérinaire verra le jour à Charny

L’entreprise L2 Construction a dévoilé, le 20 novembre, les détails du projet Harmonia, une clinique vétérinaire intégrative qui ouvrira ses portes ce printemps à Charny.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Un bureau à Lévis pour Ouellet Canada

Ouellet Canada a annoncé, le 16 septembre, qu’elle a ouvert un bureau à Lévis, dans un immeuble de Logisco au Carrefour Saint-Romuald.

Le nouveau Sports Experts des Galeries Chagnon ouvre ses portes

Regroupant les bannières Sports Experts, Atmosphère et Entrepôt du Hockey, le nouveau magasin du Groupe Boucher Sports aux Galeries Chagnon a ouvert ses portes le 6 novembre. Pour marquer la concrétisation de cet investissement majeur, l’entreprise a tenu, la veille, un cocktail d’ouverture où 300 personnes étaient conviées.

Une cellule de propulsion entrepreneuriale pour Lévis

Très bientôt, une dizaine d’entrepreneurs de la région d’une entreprise de moins de 10 employés pourront prendre part à la Cellule de propulsion pour entrepreneur. Ce programme d’accompagnement entrepreneurial sera mis en place par le Service aux entreprises de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) en collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec.

Le Groupe Maurice inaugure le Margo

C’est en présence de quelque 300 résidents et de nombreux dignitaires, dont la ministre responsable des Aînés du Québec, Marguerite Blais, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le député fédéral sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, que le Groupe Maurice a inauguré, le 9 octobre, le Margo, son nouveau complexe résidentiel pour retraités situé dans le quartier Miscéo.

Habitations Trigone s’installe à Saint-Nicolas

Accompagnée du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Habitations Trigone a effectué le lancement de son complexe résidentiel tout inclus à Saint-Nicolas, Axès Trigone Le Nicolas, le 25 octobre dernier. Déjà en chantier, le projet qui comprendra 134 unités prévoit pouvoir accueillir les locataires dès juin 2020.

Un mois pour faire connaître un type d’entrepreneuriat méconnu

C’est dans le cadre d’une activité consacrée à la reprise collective d’entreprise et en présence de Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au développement régional et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, que la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a donné le coup d’envoi régional du Mois de l’économie sociale, le 1er novembre au Patro de Lévis. Par ce mois ...