CJMDa annoncé que l’année 2018 poursuivait l’expansion que la station désirait depuis l’arrivée en poste de Guillaume Ratté-Côté. CRÉDIT : COURTOISIE

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Depuis deux ans, CJMD est en pleine expansion de son auditoire. De plus, l’organisme communautaire a actualisé la plupart de ses équipements.

«On a rénové et changé tout ce qui était informatique, logiciel de mise en ondes et on a mis sur pied un nouveau poste puisque le nombre de bénévoles ne cesse d’augmenter», a expliqué le directeur général. En effet, une dizaine de bénévoles s’est ajoutée à l’équipe qui en compte aujourd’hui 95.

«Maintenant, on rénove les locaux, ajoute M. Ratté-Côté. Tout sera en rénovation, le plancher, les plafonds, le mobilier, il y aura de nouvelles séparations pour faire de nouveaux bureaux. Tout, excepté le studio qui a été retouché dernièrement.»

En 2018, CJMD a enregistré un déficit de 10 000 $ explicable par des investissements au sein de l’organisme, a rassuré le directeur général. Déjà, la station de radio vise àaugmenter son nombre d’auditeurs uniques de 20 000 à pareille date en 2020.

Changements au sein du conseil d’administration

Trois administrateurs ont quitté le conseil d’administration de CJMD, Gaston Gourde qui assurait la présidence, ainsi que les administrateurs Vanessa Villeneuve et Michel T. Dallaire.

Ceux-ci ont été remplacés par l’animateur chevronné Dany Babu Bernier, Kevin Drolet et Félix Bérubé. Caroline Gallant est pour sa part la nouvelle présidente.

Un changement de cap à prévoir

 Selon Guillaume Ratté-Côté, la programmation de l’automne prochain risque d’être chamboulée. «En septembre, il y aura un changement majeur dans la programmation. Il y aura quelque chose de nouveau qui va nous rendre plus talk, rock et hip-hop. Notre formule va être épurée, on va se recentrer sur notre auditoire le plus fidèle, les hommes de 25 à 35 ans», a lancé le directeur général.

De plus, CJMD veut devenir la seule radio de la grande région de Québec à offrir de la radio parlée de jour tous les week-ends.

Ayant pour objectif de faire rayonner le milieu communautaire de la radio, la station lévisienne souhaite mettre en branle des partenariats avec d’autres radios communautaires de Québec et de la Chaudière-Appalaches.

«On pense faire une association avec les autres radios communautaires de la région pour faire des achats de publicités groupés et s’entraider», a partagé M. Ratté-Côté. Par contre, ce projet est toujours au stade d’ébauche et CJMD commence à tâter le terrain avec certaines radios, dont CKRL et CKIA (Québec).

Une pointe envers la Ville

 Malgré l’investissement de la Ville de Lévis, à hauteur de 40 000 $, pour une nouvelle antenne de diffusion en 2017, le directeur général de CJMD déplore l’abandon par la Ville et des organisations municipales auprès de la station. «Ils ont aidé pour l’achat de la nouvelle antenne, mais depuis, rien du tout», a souligné M. Ratté-Côté. 

Selon lui, même si la Ville promeut l’apport et le développement de son organisme, elle préfère investir sur la Rive-Nord dans des entreprises du même secteur. «Le balancier ne revient pas assez à mon goût», a fait remarquer le directeur général qui choisit d’offrir «un contenu local qui parle aux Lévisiens».

Les plus lus

Coco Frutti ouvre ses portes à Lévis

C’est à Lévis que Coco Frutti a choisi d’inaugurer la 20e succursale de la jeune chaîne, le 15 juillet dernier.

Un nouveau restaurant McDonald’s à Saint-Nicolas

La route Marie-Victorin à Saint-Nicolas peut désormais se targuer d’avoir sa propre succursale de la chaîne McDonald’s, alors que le nouveau restaurant a officiellement ouvert ses portes le 23 juillet.

Le Tigre Géant débarque à Lévis

C’est dans les anciens locaux du mail des Galeries du Vieux-Fort que le premier commerce Tigre Géant à s’installer à Lévis ouvrira ses portes samedi, le 27 juillet.

Rose Noire Boutique s’installe dans le Vieux-Lévis

Ensemble depuis quatre ans, le jeune couple formé de Mathieu Guay et de Jimena Hernandez a choisi de faire de sa passion un métier, en ouvrant sa propre boutique de vêtements sur la côte du Passage.

Un atelier pour camions lourds à Bellechasse dès l’automne

L’entreprise Pro-Diesel, qui se spécialise en mécanique diesel de camions, ouvrira un tout nouvel atelier de mécanique générale et spécialisée pour camions lourds dans le parc industriel de Saint-Anselme, en septembre prochain.

Le Chantier Davie pourrait avoir ce qu’il réclame

Le gouvernement fédéral a annoncé le renouvellement de six brise-glaces afin de remplacer la flotte vieillissante de la Garde Côtière, le 2 août. De plus, le fédéral a ouvert une ronde de qualifications afin qu’un troisième chantier maritime joigne la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), une opportunité que le Chantier Davie saisira sans faute.

Nouvelle image et nouveaux projets pour la TRÉSCA

La Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a lancé un nouvel incubateur d’entreprises collectives destiné aux jeunes, dévoilé sa nouvelle image et invité les entreprises de la région à signer la déclaration «L’économie sociale, j’achète!» lors de son assemblée générale annuelle, le 28 mai dernier.

Premier anniversaire pour Zone Vitalité Spa

L’institut de santé Zone Vitalité Spa fête son premier anniversaire d’implantation à Lévis, dans le secteur Saint-Jean-Chrysostome. L’établissement, qui a nécessité un investissement de 1,5 M$ compte sous son toît une salle d’entraînement, un centre de congrès et un spa.

Recyclage : la Société Via augmente ses tarifs

Important centre de tri situé à Lévis, la Société Via se voit forcée d’augmenter considérablement ses tarifs pour retrouver l’équilibre budgétaire.

La Cache aux TrésArts s’établit sur l’avenue Bégin

La galerie d’art et boutique de cadeaux, créée par Manon Cadorette et Martin, réunit des artistes et des artisans québécois, principalement de la Chaudière-Appalaches. Peinture, bijoux, artisanat, vitrail, travail sur bois, des œuvres de différents styles sont exposées.