L’industrie du recyclage connait des difficultés. CRÉDIT:ARCHIVES

Important centre de tri situé à Lévis, la Société Via se voit forcée d’augmenter considérablement ses tarifs pour retrouver l’équilibre budgétaire.

Par Éric Gourde -Collaboration spécialeLa Voix du Sud

Sommairement, l’entreprise devra faire passer les frais de réception des matières à 55 $ la tonne, soit 35 $ la tonne de plus que le prévoit l’entente actuelle. Le président et directeur général de Société Via, Jean-Sébastien Daigle, explique notamment que les mesures prises par la Chine au début de l’année 2018, pour réduire la quantité de matières recyclables entrant sur son territoire, ont amené des baisses importantes du prix de vente de certains produits, notamment le papier et le carton.

«Cette annonce est venue débalancer l’offre et la demande mondiale. D’autres pays asiatiques ont fait de même dans les derniers mois pour une autre diminution. Le prix du carton est passé de 260 $ la tonne en juillet 2017 à 75 $ la tonne en date d’aujourd’hui. L’industrie du recyclage est en pleine transformation et aucun indice nous porte à croire que les prix augmenteront bientôt», explique M. Daigle.

Responsable de la collecte sur le territoire de plusieurs localités, la MRC de Bellechasse fait partie des clients de la Société Via et devra assumer une partie de cette hausse importante. Elle y achemine environ 4 000 tonnes de déchets à recycler annuellement, étant responsable de la collecte dans 26 municipalités soit les 20 de son territoire, ainsi que celles de trois localités des Etchemins (Sainte-Sabine, Saint-Camille et Saint-Magloire) et trois de la MRC de Montmagny (Saint-Paul-de-Montminy, Notre-Dame-du-Rosaire et Sainte-Euphémie). La Ville de Lévis et la MRC Nouvelle-Beauce doivent également étudier la question, étant rattachées à la succursale de Lévis de la société.

Le directeur du service de gestion des matières résiduelles de la MRC, David Loranger-King, confirme que les frais exigés par l’entreprise ne sont plus suffisants pour financer l’opération. Il précise toutefois que son employeur n’aura pas à financer l’ensemble du manque à gagner. «Il y a un processus de financement de l’opération qui est fait en collaboration avec les générateurs de matières qui eux, paient la fin de vie de leurs produits en quelque sorte.»

Il indique que la hausse nette pour la MRC de Bellechasse serait d’environ 8 %. «Par exemple, La Voix du Sud étant imprimée sur du papier, elle doit déjà payer certains frais dans sa mise en marché en frais de recyclage. Ce volet va servir à combler 92 % de la hausse exigée.»

Selon lui, assumer la hausse de frais exigée par la Société Via rendrait tout de même la démarche avantageuse. «Nos prix étaient dans les plus bas au Québec et même avec l’augmentation suggérée, nous serions encore en dessous de la plupart des régions de la province, car Via a fait des investissements importants au cours des dernières années pour améliorer sa qualité.»

Il y a tout de même un gain à recycler ces matières plutôt que de les enfouir, à son avis. «Il n’y a pas une multitude de solutions. Soit nous traitons et recyclons ou nous enfouissons les matières. La deuxième option nous coûterait plus cher.»

Les plus lus

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouvelle radio basée à Lévis

Basée à Lévis, l’entreprise Notre Média lance aujourd'hui sa radio Web, NIKY Radio. Si le nouveau média s’adresse d’abord et avant tout à des auditeurs provenant de partout en province et même de la planète, plusieurs voix bien connus dans la région pourront y être entendues.

La Chambre de commerce de Lévis a un nouveau président

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Une philosophie derrière ces paniers de produits locaux

Depuis quelques années déjà, les paniers d’aliments locaux, que ce soit fruits, légumes, viandes ou produits laitiers, sont en vogue et permettent aux agriculteurs de s’assurer d’un revenu stable. La plupart d’entre eux garantissent fraîcheur et aliments certifiés biologiques. Derrière ce modèle se cache une façon différente de vivre et de voir les choses.

Grève des chauffeurs de taxi ce jeudi

Plusieurs chauffeurs de taxi de Lévis prendront part, ce jeudi, à la grève tournante que les chauffeurs de taxi de partout au Québec ont amorcée aujourd’hui.

Un pub ludique à Saint-Romuald

C’est le 20 septembre que le Joker pub ludique ouvrira ses portes à Saint-Romuald, dans le Complexe Pôle Sud de Logisco.

Entretien avec la nouvelle directrice générale de la CCL

Le 23 avril dernier, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) annonçait l’embauche de sa nouvelle directrice générale, Marie-Josée Morency, une femme d’affaires qui a notamment rempli pareilles fonctions au sein de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord de 2010 à 2017. Maintenant qu’elle s’est acclimatée à son nouveau milieu de travail, voici une entrevue réalisée par le Journal (JDL...

Une jeune pousse qui fait voir la vie en vert

Une entreprise lévisienne fondée en 2016 a créé un jardin d’intérieur qui permet de faire pousser des légumes biologiques toute l’année, même dans le salon. Depuis, OGarden ne cesse de grandir.

Une acquisition majeure pour Société VIA

L’entreprise de recyclage Société VIA a intégré un cinquième lecteur optique aux installations de son centre de tri de Lévis. Cet ajout représente un investissement de plus de 2 M$ et permettra d’accroître considérablement sa production.

Pelletier Déco Surfaces achète Plancher Bois Franc 2000

L’entreprise lévisienne Pelletier Déco Surfaces a officialisé, le 17 septembre, la transaction effectuée en novembre dernier qui lui a permis d’acquérir Plancher Bois Franc 2000 et ses deux bannières sœurs : la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac. L’entité qui regroupe désormais ses différentes bannières, le Groupe Pelletier, devient donc le plus grand détaillant de couvre-plancher au Québec...