La Chambre de commerce de Lévis a donné ce matin le coup d’envoi de la troisième édition du Gala Jeunes Entrepreneurs Banque Nationale en présence de son président d'honneur et des lauréats de l'an passé.

Lors du Gala Jeunes Entrepreneurs Banque Nationale, la relève entrepreneuriale de la Chaudière-Appalaches sera récompensée dans les catégories Jeune Entrepreneur et Jeune Professionnel. La remise des prix se tiendra le 28 novembre, au Complexe 2 glaces Honco.

La troisième édition du Gala Jeunes Entrepreneurs est lancée. Le concours honore les jeunes entrepreneurs, cadres ou gestionnaires pour leur parcours et leurs réalisations. Les participants doivent avoir 40 ans et moins et œuvrer depuis plus d’un an au sein de la même entreprise ou du même organisme. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 27 septembre. Les dossiers de candidature sont disponibles en ligne au galajeunesentrepreneurs.ca.

«Ce concours, essentiel pour les jeunes entrepreneurs et professionnels de la région, nous permet de mettre en lumière tout le potentiel entrepreneurial de notre région», souligne Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis.

«Une petite entreprise aujourd’hui est la moyenne et la grande entreprise de demain. Les jeunes forment la relève. La Banque National travaille à leurs côtés, alors pour nous, c’était tout naturel de s’impliquer. C’est notre ADN», partage le président d’honneur de la troisième édition, Maxime Dionne, vice-président associé en charge des entreprises, pour la Banque Nationale en Chaudière-Appalaches et en Beauce.

Deux catégories

La catégorie Jeune Professionnel permet aux employeurs et aux conseils d’administration de soumettre la candidature d’un employé qui se démarque «par ses qualités entrepreneuriales, son leadership et sa capacité à mobiliser ses collègues». Le lauréat sera dévoilé le soir du gala, le 28 novembre.

Dans la catégorie Jeune Entrepreneur, quatre lauréats seront nommés par le jury. Au final, un seul remportera le prix Coup de cœur, doté d’une valise de services de 10 000 $.

Prendre conscience de ses réalisations

«En plus de faire rayonner votre organisation, votre participation vous permettra de bénéficier d’une visibilité exceptionnelle et d’une notoriété auprès du milieu des affaires et de mettre en valeur vos réalisations», rappelle Maxime Dionne.

Arrivé l’an passé dans la région, le président d’honneur, qui avait participé à la précédente édition du gala, entend contribuer à la diffusion de l’événement. «Je trouve cette activité dynamisante et inspirante. Les jeunes sont impliqués et ça permet beaucoup de réseautage.»

Natacha Lagarde, propriétaire des Sucreries DL et lauréate Jeune entrepreneure 2018, et Ibrahima Ba, ingénieur chez Frontmatec et lauréat Jeune Professionnel 2018, gardent tous deux un bon souvenir de leur expérience.

«On a souvent peur de s’inscrire ou on n’a pas le temps de le faire», reconnaît Natacha Lagarde. Elle estime pourtant que tous les jeunes chefs d’entreprise devraient remplir le dossier d’inscription.

«Le formulaire nous fait prendre conscience de tout ce qu’on a fait jusqu’à maintenant et où on veut aller», affirme-t-elle. Répondre aux questions permet de s’arrêter et de réaliser qu’on est «un bon entrepreneur».

Les plus lus

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

Saint-Vallier : La Mauve en danger

La coopérative La Mauve de Saint-Vallier, qui se spécialise dans la transformation et la distribution de produits bio et locaux, notamment à Lévis, vit des moments difficiles.

L'Entre-Côte Riverin ouvre ses portes à Saint-Romuald

Le restaurant Entre-Côte Riverin de Saint-Romuald, un établissement du Groupe D Resto, ouvre ses portes aujourd'hui.

Nouveaux propriétaires pour les Portes du Québec

Stéphanie Poitras et son conjoint Simon Lachance ont acquis, le 1er octobre, les Portes du Québec, une entreprise lévisienne spécialisée dans la vente, l’installation et la réparation de portes de garage Garaga.

Lévis se distingue au gala des prix Nobilis

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) – région de Québec, a dévoilé, le 28 novembre, les 21 projets lauréats d’un Prix Nobilis 2019, dans le cadre de la 33e édition de son gala, célébrant l’excellence en habitation sur le territoire de l’APCHQ - région de Québec. Plusieurs projets réalisés par des entrepreneurs lévisiens ou à Lévis ont été honorés...

Celco fermera ses portes

Selon ce que rapporte Radio-Canada, l'usine de portes Celco, propriété de la multinationale Masonite située dans le parc industriel de Saint-Romuald, fermera ses portes. 60 personnes perdront leur emploi au cours des prochains mois en raison de cette décision.

Un centre d’entraînement dans le quartier Miscéo

Gym Facteur 23 a officiellement ouvert ses portes le 14 décembre dernier.

La semaine de la Poutine bientôt de retour

C’est du 1er au 7 février prochain que se tiendra la huitième édition de La semaine de la Poutine (Poutine Week). 96 établissements de la grande région de Québec prendront part à la compétition culinaire amicale, dont plusieurs de Lévis.

Un nouveau chef à L’intimiste

Martin Patry, propriétaire du restaurant L’intimiste, a annoncé, le 27 janvier, la venue d’un nouveau chef à son restaurant. Depuis les dernières semaines, Guillaume Mundviller (sur la photo) est à la barre des cuisines de l’établissement du Vieux-Lévis.