Marie-Josée Morency et Martin Pellerin entourent le nouveau président de l’organisation, Keven Laverdière.

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Après 11 ans à la CCL, dont 2 comme président du conseil d’administration, Martin Pellerin a laissé sa place à la tête de l’organisme, ce qui ne l’empêchera pas de rester présent en son sein.

Ces dernières années, c’est dans la continuité que la CCL a travaillé en poursuivant sa planification stratégique, en prenant activement part au débat public et en se positionnant sur les enjeux majeurs de la région. 

«La CCL a été vue comme jamais. Ça fait 11 ans que je suis là et c’est la première fois que je vois la chambre apparaître autant dans les médias, parce qu’on s’est positionné sur les enjeux majeurs», s’est-il réjoui.

Ainsi, la CCL a été là pour la Davie «dès le début de sa renaissance». Transport structurant, interconnexion et troisième lien sont des dossiers pour lesquels la CCL a «mis beaucoup d’efforts», L’organisation était d’ailleurs présente lors de la présentation du budget provincial.

«À la base, on est là pour représenter les membres, la force économique de la région, souligne Martin Pellerin. Quand il y a des débats ou des enjeux politiques, notre mandat est d’aller défendre les intérêts, se présenter devant les instances politiques et parler de ce qu’on voit sur le terrain.»

«La chambre de l’époque où on organisait des activités, versus la chambre d’aujourd’hui où on fait la différence dans l’actualité, ça a été une très belle expérience dont je vais me souvenir toute ma vie», retient-il de ses mandats.

Un manque de main d’œuvre toujours criant

La CCL rassemble 600 entreprises et 1 200 membres, sur les 4 500 entreprises présentes sur le territoire. «Ça va très bien, observe le président sortant. Nos entreprises sont en forte croissance. On voit que le problème général, c’est vraiment la main-d’œuvre. Ça freine énormément la croissance, encore plus dans notre région.»

Même si la CCL sait qu’elle ne peut pas «à elle seule régler cette problématique», l’organisation va continuer à développer des projets pour favoriser la mobilité et le recrutement des travailleurs. L’an passé, des activités ont été organisées en partenariat avec le Tremplin, le programme mobilisation et diversité, et avec la Fédération des Chambres de commerce du Québec, Un emploi en sol québécois.

«On a fait beaucoup d’actions au cours de la dernière année et on va garder la même ligne de conduite», ajoute Marie-Josée Morency, directrice générale de la CCL. Elle prévoit de s’impliquer auprès de la Ville de Lévis dans la mise en place du guichet unique sur la main-d’œuvre. 

Un nouveau conseil d’administration

 Ancien premier vice-président, Keven Laverdière (KSA Avocats) est le nouveau président de la CCL. Éliane Trudel (Groupe Perspective) passe du poste d’administratrice à celui de première vice-présidente. Jérôme Gagnon (Imafa), Valérie Garneau (Groupe Garneau Thanatologue) et Patrick Olivier (Banque nationale du Canada) y font leur entrée. 

«On ne bifurquera pas de la direction qu’on voit déjà», a assuré le nouveau président de la CCL. Troisième lien, Davie et main d’œuvre font partie des enjeux majeurs sur lesquels l’organisme entend continuer à travailler.

«Il ne faut pas s’essouffler dans le dossier du troisième lien. Il y a des gens qui tentent de défaire le projet et on doit continuer à le défendre, car les problèmes de circulation sont majeurs. Pour nos entreprises, c’est pénible. Il y a déjà un problème de main-d’œuvre qui leur enlève des employés et les gens ont aussi de la difficulté à se rendre jusque-là», a-t-il rappelé.

Keven Laverdière compte bien «continuer le bon travail qui est fait à l’heure actuelle». Au-delà du travail sur la planification stratégique, «le but est d’aller chercher de nouveaux membres, car une voix forte c’est plus de monde. Plus on va chercher de membre, plus on a de crédibilité auprès des instances». 

Les plus lus

Une trentaine de spécialistes souhaités au Complexe Santé Lévis-Les Rivières en 2021

Medway, qui gère trois complexes médicaux à Lévis, annonce deux nouveaux investissements sur le territoire. Le groupe agrandira le Complexe Santé Lévis-Les Rivières pour 10 M$. L’entreprise lévisienne s’est aussi portée acquéreur des murs et du terrain de la Clinique médicale Lévis-Métro.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Faire sa part pour protéger les anges gardiens

Comme d’autres entreprises du Québec, Isolation Tex Fab s’est jointe à l’effort industriel qui s’est mis en branle afin de produire des équipements de protection contre le nouveau coronavirus. L’entreprise de Charny a modifié du jour au lendemain sa production pour créer notamment des jaquettes de protection réutilisables.

Les services funéraires perturbés par la COVID-19

La crise de la COVID-19 entraîne son lot de défis pour plusieurs entreprises de la région. Le domaine funéraire n’y fait pas exception et le Groupe Garneau thanatologue, maison funéraire lévisienne, doit plancher sur diverses solutions afin de faire face aux problèmes particuliers que vit cette industrie.

Des organisations heureuses

Plusieurs organisations représentant des entrepreneurs de la région n'ont pas caché leur joie, le 28 avril, après l'annonce du gouvernement provincial d'une reprise graduelle des activités économiques dans la province.

Gestion Travail Chaudière-Appalaches poursuit ses activités à distance

Si elle a dû fermer les portes de ses installations du quartier Lévis, Gestion Travail Chaudière-Appalaches (GTCA), une entreprise d’entraînement, poursuit ses activités à distance et est à la recherche de chômeurs qui désireraient obtenir de l’expérience professionnelle dans divers domaines d’activités.

Primes pour les employés de résidences pour aînés : la CSN déplore le comportement du Groupe Sélection

Par voie de communiqué, plusieurs dirigeants de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont déploré, le 21 mai, que le Groupe Sélection «a choisi à ce jour de ne pas verser les montants rétroactifs au 15 mars» à ses employés alors que «plusieurs employeurs du secteur privé ont accepté de verser des primes à leurs employés des résidences pour personnes âgées pour la durée de la crise de la C...

Une entreprise lévisienne masque le premier ministre

Isabelle Senay et son équipe ont été mises sous les projecteurs le 18 mai dernier lorsque le premier ministre du Québec, François Legault, a fait savoir lors de son point de presse quotidien que le masque qu’il arborait provenait de l’entreprise lévisienne Ruban et bouton.

Réseau Emplois 50 ans + annulé

En raison de la crise de la COVID-19 toujours en cours et des directives sanitaires en vigueur, APE Services d’aide à l’emploi a annoncé, le 30 avril, l’annulation de Réseau Emplois 50 ans +.

La COVID-19 influence les résultats financiers de Desjardins

Le Mouvement Desjardins a présenté, le 13 mai, ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2020. Une baisse des excédents est survenue, provoquée par la crise économique causée par la pandémie de la COVID-19.