Le Groupe Pelletier compte désormais sept boutiques dans les régions de Lévis, de Québec, de la Rive-Sud de Montréal et du Lac-Saint-Jean. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

L’entreprise lévisienne Pelletier Déco Surfaces a officialisé, le 17 septembre, la transaction effectuée en novembre dernier qui lui a permis d’acquérir Plancher Bois Franc 2000 et ses deux bannières sœurs : la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac. L’entité qui regroupe désormais ses différentes bannières, le Groupe Pelletier, devient donc le plus grand détaillant de couvre-plancher au Québec, selon l’entreprise.

«On voulait consolider notre présence dans la région de Québec. […] Dans la région, il y a moins de construction de maisons unifamiliales. Donc, la croissance de notre entreprise passait par une acquisition. Si nous étions déjà un peu présents dans la grande région de Montréal depuis deux ans grâce à notre bureau d’affaires principalement pour le secteur commercial, la transaction nous permet de disposer d’entrepôts et d’employés pour profiter de la croissance dans cette région», a expliqué Yvan Pelletier, président du Groupe Pelletier, sur les motivations derrière l’acquisition.

Établie à Lévis depuis 65 ans, Pelletier Déco Surfaces a également une succursale à Québec. Avec cette acquisition, l’entreprise lévisienne est désormais présente dans les marchés de Montréal et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Deux succursales de la Boutique du Plancher sont ouvertes à Brossard et à Boucherville tandis que Bois Franc du Lac offre ses services à Alma. Comme Pelletier Déco Surfaces, Plancher Bois Franc 2000 a des boutiques à Lévis et à Québec. Au total, 35 nouveaux employés se joignent au Groupe Pelletier, qui compte désormais sur une équipe de 135 travailleurs.

Répondre à un besoin

Réunies au sein du Groupe Pelletier, Plancher Bois Franc 2000, la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac conservent toutefois leur identité respective pour l'instant. La transaction n’a pas été rendue publique tout de suite après sa conclusion puisque le Groupe Pelletier voulait rénover ses magasins et ajouter des produits.

En effet, Plancher Bois Franc 2000, la Boutique du Plancher et Bois Franc du Lac offrent la gamme de produits et de services propres à Pelletier Déco Surfaces, et vice-versa. Selon Yvan Pelletier, le tout permettra de répondre à une tendance de plus en plus présente dans l’industrie du couvre-plancher.

«Les clients veulent faire affaire avec le moins de sous-traitants possible. Avec notre expertise en revêtements et l’acquisition de Plancher Bois Franc 2000 spécialisé dans le plancher de bois, on est capable de tout offrir au client. […] Chaque magasin garde sa raison sociale parce qu’il était important pour moi de respecter ce qu’a fait Plancher Bois Franc 2000. L’identité Groupe Pelletier permet d’indiquer aux clients que nous sommes capables d’offrir cette expertise dans tous les produits dans tous nos magasins», a souligné le président de l’entreprise lévisienne.

Notons finalement que cette transaction s’ajoute à celle effectuée l’année dernière qui a permis à Pelletier Déco Surfaces d’acheter Planchers Lagacé, une entreprise de Québec spécialisée dans le sablage de planchers de bois franc. Si Yvan Pelletier ne prévoit pas d’autre transaction, son entreprise demeure ouverte aux opportunités.

 

Les plus lus

Une trentaine de spécialistes souhaités au Complexe Santé Lévis-Les Rivières en 2021

Medway, qui gère trois complexes médicaux à Lévis, annonce deux nouveaux investissements sur le territoire. Le groupe agrandira le Complexe Santé Lévis-Les Rivières pour 10 M$. L’entreprise lévisienne s’est aussi portée acquéreur des murs et du terrain de la Clinique médicale Lévis-Métro.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Une entreprise lévisienne masque le premier ministre

Isabelle Senay et son équipe ont été mises sous les projecteurs le 18 mai dernier lorsque le premier ministre du Québec, François Legault, a fait savoir lors de son point de presse quotidien que le masque qu’il arborait provenait de l’entreprise lévisienne Ruban et bouton.

Faire sa part pour protéger les anges gardiens

Comme d’autres entreprises du Québec, Isolation Tex Fab s’est jointe à l’effort industriel qui s’est mis en branle afin de produire des équipements de protection contre le nouveau coronavirus. L’entreprise de Charny a modifié du jour au lendemain sa production pour créer notamment des jaquettes de protection réutilisables.

Les services funéraires perturbés par la COVID-19

La crise de la COVID-19 entraîne son lot de défis pour plusieurs entreprises de la région. Le domaine funéraire n’y fait pas exception et le Groupe Garneau thanatologue, maison funéraire lévisienne, doit plancher sur diverses solutions afin de faire face aux problèmes particuliers que vit cette industrie.

Primes pour les employés de résidences pour aînés : la CSN déplore le comportement du Groupe Sélection

Par voie de communiqué, plusieurs dirigeants de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont déploré, le 21 mai, que le Groupe Sélection «a choisi à ce jour de ne pas verser les montants rétroactifs au 15 mars» à ses employés alors que «plusieurs employeurs du secteur privé ont accepté de verser des primes à leurs employés des résidences pour personnes âgées pour la durée de la crise de la C...

Réseau Emplois 50 ans + annulé

En raison de la crise de la COVID-19 toujours en cours et des directives sanitaires en vigueur, APE Services d’aide à l’emploi a annoncé, le 30 avril, l’annulation de Réseau Emplois 50 ans +.

La COVID-19 influence les résultats financiers de Desjardins

Le Mouvement Desjardins a présenté, le 13 mai, ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2020. Une baisse des excédents est survenue, provoquée par la crise économique causée par la pandémie de la COVID-19.

Le taux de chômage explose dans la région

La crise de la COVID-19 continue d’être dommageable pour l’économie. Selon les dernières estimations que l’on peut retrouver dans l’Enquête sur la population active (EPA) du mois d’avril de Statistique Canada, le taux de chômage de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, dont fait partie de Lévis, a atteint 9,5 % au mois d’avril.

Des commerçants envahis par les consommateurs

Comme dans d’autres régions du Québec, les commerçants lévisiens offrant des produits permettant aux gens du Grand Lévis de profiter de l’extérieur sont pris d’assaut par de nombreux consommateurs. Particulièrement la fin de semaine, de longues files d’attente peuvent être observées.