Sur la première photo : Ministre du gouvernement provincial, Marie-Eve Proulx a salué le rôle des entreprises d’économie sociale dans l’économie québécoise. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est dans le cadre d’une activité consacrée à la reprise collective d’entreprise et en présence de Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au développement régional et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, que la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a donné le coup d’envoi régional du Mois de l’économie sociale, le 1er novembre au Patro de Lévis. Par ce mois thématique, l’organisation désire faire connaître davantage le «rôle déterminant» qu’occupent les entreprises collectives dans le développement économique et social du Québec.

«Le Mois de l’économie sociale est essentiel puisqu’il représente un moment tout indiqué pour rappeler la pertinence de l’entrepreneuriat collectif dans un Québec qui vit plusieurs enjeux et défis en matière d’emploi, d’environnement et de relève entrepreneuriale, pour ne nommer que ceux-ci», a d’emblée souligné Alain Marcoux, président de la TRÉSCA et directeur général du GRT Nouvel Habitat.

Rappelons qu’actuellement, la Chaudière-Appalaches compte environ 650 entreprises d’économie sociale. Selon le premier portrait de l’économie sociale publié au printemps dernier par l’Institut de la statistique du Québec, elles génèrent un chiffre d’affaires de 15,2 G$ et emploient plus de 30 000 personnes en Chaudière-Appalaches.

Pour mieux faire connaître ce type d’entreprise, la TRÉSCA proposera aux gens de la région plusieurs activités dans le cadre de sa programmation du Mois de l’économie sociale. Et certains événements ont eu lieu ou auront lieu à Lévis.

En plus de l’activité visant à discuter de la reprise collective d’entreprise le 1er novembre, le Club de gymnastique L’Envol a ouvert ses portes au public (2 novembre). Également, les gens de Lévis pourront assister à des conférences sur l’économie sociale (5 novembre – campus de Lévis de l’UQAR) et les outils financiers du chantier de l’économie sociale (12 novembre – Stade de soccer Honco de Charny).

Pour en savoir davantage sur ces activités ou les autres événements portés par la TRÉSCA dans le cadre du Mois de l’économie sociale, vous pouvez consulter le www.mois-es.com.

Les plus lus

L’Extase renaît de ses cendres

La fermeture du bar de danseuses nues L’Extase de Saint-Romuald n’aura pas été de longue durée. L’établissement licencié a annoncé le 23 juillet, sur sa page Facebook, qu’il rouvrira ses portes en août.

Un magasin Princess Auto à Lévis

La chaîne canadienne Princess Auto, spécialisée dans les articles agricoles, industriels, de garage, hydrauliques et excédentaires, ouvrira un magasin à Lévis, au début de l’année prochaine.

Un nouvel établissement de restauration à Saint-Romuald

Le Théophile, nouveau restaurant mélangeant cuisines d’inspiration californienne et italienne, a ouvert ses portes il y a quelques semaines à Saint-Romuald. Les clients peuvent se retrouver pour manger sur la terrasse ou à l’intérieur dans cette maison de 1857 réaménagés par les restaurateurs qui planchent sur ce projet depuis un an.

Une solution lévisienne pour accessoiriser sa piscine

La designer industriel lévisienne, Pénélope Rouillard Bazinet, a lancé son entreprise d’accessoires de piscine, Polo – Accessoires pour piscine, au début du mois de juin dernier. Ainsi, les propriétaires de piscines peuvent se procurer ses produits qui empêchent les débris naturels qui tombent dans la piscine de boucher l’écumoire.

Une institution lévisienne ferme ses portes

La pandémie de COVID-19 aura provoqué la fermeture d’un autre établissement lévisien. Il y a quelques semaines, Guay Banquet Service, un traiteur établi dans le quartier Lévis, a annoncé sa fermeture après plus de 60 ans d’existence.

Les familles Carrier et Capwood s’unissent

Via sa page Facebook, le Marché Carrier annonçait le 9 juillet qu’une deuxième succursale de l’entreprise ouvrirait ses portes du côté de Québec d’ici septembre prochain. Ainsi, le Marché Carrier s’est associé avec le groupe Capwood, une société d’investissements et de gestion d’actifs immobiliers québécoise, pour élaborer ce projet qui pourrait résulter à la création de plusieurs marchés Carrier ...

Le Café Bistro Van Houtte Lévis ferme ses portes

En raison de la faillite de Gestion Caféco, l’entreprise qui opérait cet établissement, le Café Bistro Van Houtte Lévis, situé dans le centre-ville de Lévis, a fermé ses portes à la fin du mois de juin.

Une formation professionnelle de plus en plus recherchée

En mars dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, annonçaient l’objectif des gouvernements fédéral et provincial de brancher la quasi-totalité du Québec à l’Internet haute vitesse, c’est-à-dire 150 000 foyers d’ici septembre 2022. Ainsi, la demande de main-d’œuvre est grande dans le domaine des télécommunications et le Centre de for...

Un complexe de condos locatifs verra le jour à Saint-Nicolas

En 2022, 72 condos locatifs verront le jour aux abords du fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Saint-Nicolas. Le promoteur derrière Roc-Pointe sur le fleuve était fier de donner le coup d’envoi du projet de 24 millions $, le 12 juillet, accompagné d’élus municipaux.

QScale : un immense projet de traitement informatique de 867 M$ à Lévis

Le président de QScale, Martin Bouchard, accompagné du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Éric Girard, de la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, du ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Chaudière-Appalaches ainsi que ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, du député de...