La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé l’expansion du réseau de l’EEQ.

En pleine croissance, l’École des entrepreneurs du Québec (EEQ) créera quatre nouveaux campus. La Chaudière-Appalaches fait partie des quatre régions retenues avec les Laurentides, la Montérégie et le Saguenay−Lac-Saint-Jean.

La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce le 24 janvier, dans les locaux de l’entreprise Jambette, à Lévis. Une aide de 7 M$ a été accordée par le gouvernement du Québec pour financer l’expansion de l’École.

«Notre objectif, avec cette expansion, est de faciliter l’accès à des formations sur mesure pour bonifier les compétences des entrepreneurs en région. Nous souhaitons ainsi que chaque région se développe selon ses spécificités», a-t-elle souligné.

Fondé en 2018, l’organisme à but non lucratif soutient les entrepreneurs qui veulent acquérir les aptitudes nécessaires au démarrage, à la croissance ou la reprise d’une entreprise. Le réseau est déjà implanté à Montréal, en Outaouais, au Bas-Saint-Laurent et en Mauricie.

Faire de Lévis une ville d’innovation

C’est la direction du développement économique et de la promotion de la Ville qui a porté la candidature régionale pour accueillir l’un des nouveaux campus de l’EEQ. Lévis recevra un financement annuel de 400 000 $. «Le milieu s’engage à ajouter environ 40 % de cette somme, dont 10 % de la Ville. Donc, nous allons mettre 40 000 $ par année», a précisé le maire de Lévis Gilles Lehouillier, en marge de la conférence de presse.

«Nos entreprises sont rendues à un carrefour avec de grands défis à relever, comme la main-d’œuvre, la robotisation ou l’évolution très rapide des nouvelles technologies. L’École des entrepreneurs va aider nos entreprises à s’actualiser et va les accompagner pour faire face aux défis d’avenir», a-t-il salué. 

L’antenne lévisienne s’installera temporairement sur le campus de Lévis de l’UQAR, en attendant que le Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis (CIEL) souhaité par la municipalité voit le jour.

«On y travaille avec, entre autres, le Cégep de Lévis-Lauzon et AG-Bio Centre, a expliqué le maire. On attend d’avoir la confirmation des aides gouvernementales, ce n’est pas encore arrivé. On aimerait bien pouvoir démarrer ce projet d’ici un an ou deux.» La Ville espère recevoir un financement de 3 à 4 M$.

La Ville avait présenté le CIEL comme un organisme destiné à soutenir l’émergence et le développement de nouvelles entreprises en leur offrant des locaux à coût abordable, des espaces collaboratifs, des services d’incubation et d’accélération d’affaires, des laboratoires d’expérimentation ainsi que des services de validation technologique et de développement des compétences entrepreneuriales. Ce centre serait situé à l’Innoparc.

Ces projets s’inscrivent dans une vision plus large de la Ville qui a mis l’innovation au cœur de ses projets de développement économique. En avril 2019, la Ville avait reçu 10 M$ du gouvernement du Québec afin de réaliser les étapes d’acquisition, de valorisation et de décontamination de terrains préalablement identifiés en vue d’une reconnaissance en tant que zones d’innovation.

«On est en train de développer deux pôles», a fait valoir le maire. À terme, l’Innoparc et le Dataparc, dédié au développement des technologies de l’intelligence artificielle, pourraient donc être reconnus officiellement comme zones d’innovation et bénéficier du même coup de programmes de financement particuliers ou de mesures fiscales avantageuses accordées par le gouvernement du Québec.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.

Énergir veut doubler sa conduite entre Saint-Flavien et Lévis

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.