L’EGOpro est un distanciateur qui prévient les gens lorsqu’ils se retrouvent à moins de deux mètres. CRÉDIT : COURTOISIE

Désirant aider ses homologues à ce niveau, Innovex, une entreprise de Saint-Nicolas, a récemment conclu un partenariat avec la firme italienne AME afin de distribuer sur le marché canadien l’EGOpro, un distanciateur qui permet de s’assurer que les personnes se trouvant dans une usine ou un commerce respectent la distance de deux mètres entre chacune d’entre elles.

C’est en raison d’un éclair de génie de Paul Anderson, le président d’Innovex, que le partenariat a pu être noué. Comme d’autres firmes, Innovex, un distributeur de matériaux géosynthétiques pour le génie civil, s’est retrouvé du jour au lendemain avec moins de commandes lorsque la crise sanitaire de la COVID-19 s’est déclenchée.

Paul Anderson et son équipe ont alors décidé de se pencher sur des solutions afin d’aider leurs clients à redémarrer le plus rapidement possible leurs chantiers. C’est alors qu’il faisait son épicerie et qu’il constatait que les clients ne respectaient pas le deux mètres d’écart désormais exigé par les autorités que le président d’Innovex a eu la conviction qu’un distanciateur serait très utile pour ses clients.

Ayant déjà certains liens avec AME, Paul Anderson a parlé de son idée. Il a alors découvert que la firme italienne, qui a déjà créé un système similaire pour les chariots élévateurs, travaillait à la création d’un produit du même genre, mais pour les contacts humain à humain. Un peu plus tard, l’EGOpro est né et Innovex est devenu le distributeur canadien du produit.

«C’est un produit vraiment génial. Puisqu’il utilise la technologie UWB, il est plus précis et plus fiable. L’EGOpro est gros comme une pagette et il émet constamment un signal. Dès que le signal d’un autre EGOpro se trouvant à moins de deux mètres du porteur de l’outil est détecté ou de toute autre distance fixée, une vibration est émise par les pagettes concernées et des lumières s’allument sur l’objet pour prévenir ses porteurs. En plus, avec l’application cellulaire, on peut configurer l’EGOpro pour qu’ils ne vibrent pas si on est proche d’une personne de notre foyer qui porte un EGOpro», a expliqué M. Anderson.

Un besoin à préciser?

 En raison de ces avantages, l’EGOpro a rapidement été obtenu la confiance de certaines institutions à travers le monde afin de permettre la tenue de leurs activités en toute sécurité, comme Amazon ou la cathédrale de Florence. Si plusieurs entreprises québécoises ont manifesté un intérêt pour le produit, le tout ne s’est pas encore concrétisé en ventes.

«Nous avons reçu beaucoup d’appels et nous avons répondu à beaucoup de questions, mais nous n’avons pas encore réalisé de ventes. On dirait que la consigne du deux mètres n’est pas totalement encore entrée dans nos mœurs. Toutefois, je pense que ce sera bientôt une obligation en milieu de travail et l’EGOpro sera alors très utile pour les entreprises», a conclu M. Anderson.

Les plus lus

Le Pacini de Lévis définitivement fermé?

Un autre restaurant lévisien sera vraisemblablement une nouvelle victime de la COVID-19. Selon un article de La Presse, le restaurant Pacini de Lévis n'ouvrira plus ses portes.

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Une place éphémère à la tête des ponts tout l’été

À l’aube de la construction du nouveau quartier à la tête des ponts, l’Escale Cocité́ a été installée par le promoteur immobilier. À l’image d’une plage, le lieu se veut un espace de détente, où il sera aussi possible de se restaurer.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Mantra Pharma choisit l’Innoparc

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

350 000 $ pour le développement de deux entreprises de Lévis

Deux entreprises de Lévis, Technologie Genset-Synchro et Boivin Évolution, ont reçu une aide de Développement économique Canada (DEC), a annoncé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, ce 23 juillet.

Lettre ouverte - L’acquisition d’un traversier d’outre-mer par le gouvernement fédéral sera-t-elle vraiment une solution temporaire?

Le gouvernement fédéral a fait l’annonce, la semaine dernière, de l’acquisition d’un traversier espagnol, le NM Villa de Teror, pour desservir les Îles-de-la-Madeleine. Bien qu’il s’agisse officiellement d’une solution dite «temporaire», en attendant la construction d’un navire de remplacement permanent par le Chantier Davie, la situation nous inquiète et nous amène à demander des précisions au go...

Le Bistro les 3 frères ouvre sur le site du Golf Stastny

Depuis le 10 juillet dernier, le Bistro les 3 frères a ouvert ses portes sur le site du Golf Stastny à Saint-Nicolas. Eric Nittolo et Steve Blouin sont les deux associés du projet et ont joint à leur équipe le promoteur Samuel Gourde qui s’occupera du volet événementiel.

Grands Prix du tourisme : deux entreprises de Lévis distinguées

Le 16 juillet en matinée, Tourisme Chaudière-Appalaches a dévoilé le nom des 19 lauréats de la 35e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Lors de l’événement tenu sur le Web en raison de la pandémie, deux entreprises lévisiennes ont ravi des honneurs.

Le marché immobilier reprend de la vigueur

Selon les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers et compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), la grande région de Québec a vu un rebond spectaculaire des ventes de propriété et une fonte des...