Patrick De Lair et Benoît Labbé sont agréablement surpris du succès rencontré par le concept de leur nouvelle boutique.

C’est le 9 juillet dernier que Monsieur bubble a ouvert ses portes au 5169-B, boulevard Guillaume-Couture à Lévis, au grand plaisir de plusieurs amateurs lévisiens de bubble thé, de café et de crème glacée molle.

Ce sont les propriétaires de Techni Bureau, Patrick De Lair et Benoît Labbé, qui ont lancé ce nouveau concept de magasin mettant en vedette breuvages et aliments réconfortants.

«En raison de la pandémie, nous avons dû fermer notre café au centre commercial Fleur de Lys. Ici, nous avions un local de 1 000 pieds carrés pour lequel nous ne trouvions pas de locataire et on ramenait à Lévis plusieurs équipements du café. Un matin, Patrick m’est arrivé avec ce concept de bar à bubble thés, un produit anecdotique qui n’est pas en vedette dans la grande région de Québec. Je sentais que c’était un beau projet et nous sommes allés de l’avant», a expliqué Benoît Labbé, sur l’origine de Monsieur bubble.

Dans la boutique du quartier Lévis, le bubble thé est en effet en vedette. Il s’agit d’un breuvage conçu à partir de thé noir ou vert ou d’eau à lequel est mélangé une saveur en poudre. Des billes de différentes saveurs choisies par le client sont ensuite ajoutées au breuvage. Ce dernier est offert en différentes variantes, soit barbotine, flotteur, latté, fruité ou frappé. 

En plus de son produit vedette, Monsieur bubble offre également des breuvages froids, comme du café glacé ou du chai glacé, des cafés, des petits gâteaux (cupcakes), de la crème glacée molle, des coupes glacées, des poissons gaufres et des affogatos (expresso versé sur de la crème glacée à la vanille). 

Grâce à cette large gamme de produits et, vraisemblablement, au goût prononcé de sortir de chez eux des gens de la région à la suite du confinement, la nouvelle boutique lévisienne, qui emploie une dizaine de personnes, est fort populaire depuis son ouverture en juillet.

«Lors de notre première journée d’opérations, nous avons servi 370 bubble thés. [...] Je pense que notre concept a séduit les consommateurs puisqu’il procure du plaisir, dans des temps qui sont moins heureux. En plus, avec la large gamme de produits, nous pouvons répondre aux besoins de tous, puisque nous sommes capables de servir des produits sans lactose, des produits sans gluten et des produits moins caloriques. Tout le monde qui vient ici trouve son compte», a illustré M. Labbé.

Fort de ce succès, Benoît Labbé et Patrick De Lair planchent sur certains ajustements pour la suite de l’aventure de Monsieur bubble au cours des prochains mois. De plus, les deux hommes d’affaires lévisiens envisagent d’ouvrir de nouvelles boutiques dans la grande région de Québec.

«Le succès est au rendez-vous et on veut ouvrir d’autres boutiques Monsieur bubble. On fait aussi des tests et on veut amener des nouveaux produits, comme Monsieur bubble sera ouvert toute l’année. On veut notamment lancer le bubble waffle, une gaufre qui est remplie de billes de saveurs et qui est recouvert de crème glacée. Également, on voudrait peut-être vendre des boîtes de morceaux de gaufre, un peu comme des Timbits, que les gens pourraient faire tremper dans du chocolat et recouvrir de différentes garnitures. On veut beaucoup travailler le côté gourmand à emporter puisqu’il s’agit d’une nouvelle tendance dans l’industrie alimentaire», a partagé M. De Lair.

Soulignons finalement que Monsieur bubble est présentement ouvert tous les jours, de 12h à 21h.

Les plus lus

Le Benny&Co de Lévis ouvre ses portes

Benny&Co a ouvert son 63e restaurant à Lévis, aujourd'hui, dans les anciens locaux du restaurant PFK du quartier Lévis.

Une situation difficile pour les entrepreneurs

Depuis qu’une partie de la Chaudière-Appalaches est passée au palier d’alerte rouge, plusieurs mesures ont été mises en place, dont la fermeture de certains commerces et établissements de la région. Cette situation est de plus en plus difficile à vivre pour les entrepreneurs concernés.

Des producteurs avec le vent dans les voiles

Si l’année 2020 a été difficile pour plusieurs entrepreneurs de la région, les derniers mois ont été fort occupés pour les propriétaires de Camerises Saint-Philippe, Denis Carrier et Nancy Jacques. En plus de permettre de nouveau l’autocueillette du cousin du bleuet et la vente de produits transformés à partir de la camerise, l’entreprise de Saint-Anselme s’est aussi lancée dans la production d’al...

Une école de conduite 100 % électrique à Lévis

Toute la flotte de la première succursale lévisienne de Vachon École de conduite supérieure, qui vient d’ouvrir ses portes sur la rue Fortier, est électrique. Une première au Québec. Depuis trois ans, l’entreprise beauceronne a pris le virage pour remplacer les voitures à essence.

Saison touristique estivale occupée en Chaudière-Appalaches

Malgré la situation pandémique, l’été a été chargé pour plusieurs membres de Tourisme Chaudière-Appalaches. La région a attiré une foule de touristes québécois au cours de la saison estivale.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

La ristourne de Desjardins bientôt versée

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

Une plateforme lévisienne est lancée pour favoriser l'achat local

C'est en compagnie de Sandra Fontaine, directrice générale du Journal de Lévis, et de Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officiellement lancé le site Web achetonslevis.ca, le 22 octobre dernier. Par cette plateforme, la Ville de Lévis, le Journal et la CCL veulent favoriser dav...

Une santé mentale fragilisée chez les entrepreneurs

Depuis que Lévis est au palier d’alerte rouge, une deuxième vague de fermetures temporaires a été demandée par la Santé publique. Une situation qui inquiète particulièrement Marie-Josée Morency, vice-président exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL).

Le marché immobilier continue de bouillonner

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) a publié, le 7 octobre, les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.