L’APCHQ anticipe une diminution des mises en chantier dans plusieurs régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, le 9 décembre, ses prévisions économiques pour 2020-2021. Après une dernière année «étonnante» où travaux de rénovation et achat d’une propriété plus grande ont été au menu de plusieurs ménages, l’organisation prévoit un recul des nouvelles constructions, mais un fort rebond de la rénovation en 2021.

Pour 2021, l’APCHQ anticipe un premier recul en six ans du nombre de nouvelles habitations construites avec 45 000 mises en chantier résidentielles prévues. Le recul serait de 7 %. L’organisation estime que cette diminution sera entièrement attribuable à un ralentissement des mises en chantier locatives.

Sur le plan géographique, seulement trois régions administratives devraient connaître une croissance de la construction résidentielle l’année prochaine, soit le Bas-Saint-Laurent (+ 5 %), la Mauricie (+ 2 %) et la Montérégie (+ 1 %). À l’inverse, certaines régions enregistreraient l’an prochain des baisses plus prononcées parce qu’elles viennent de connaître une période exceptionnelle. Selon l’APCHQ, ce sera le cas des régions de l’Estrie       (- 22 %), de la Chaudière-Appalaches (- 19 %), de l’Outaouais (- 17 %), de l’Abitibi-Témiscamingue (- 12 %) et de Laval (- 9 %).

En 2020, l’APCHQ souligne que 24 500 mises en chantier de logements locatifs auront été enregistrées, mais qu’elles diminueront de 20 % en 2021 avec 19 500 mises en chantier. Les taux d’inoccupation devraient graduellement remonter au cours des prochains mois, dans la foulée d’une demande affaiblie par l’effondrement du solde migratoire, et du nombre élevé de logements locatifs déjà en construction (plus de 27 000 à la fin du 3e trimestre). 

Pour la maison unifamiliale, qui connaît un certain regain d’intérêt, l’APCHQ prévoit des hausses des mises en chantier de 5 % et de 8 % respectivement en 2020 et 2021. «Alors que l’essor du télétravail a provoqué un intérêt accru pour les banlieues, les plus petits centres urbains et les régions rurales, la maison unifamiliale devrait regagner un peu de terrain en 2021», a soutenu Paul Cardinal, directeur du service économique de l’APCHQ.

L’APCHQ prévoit que le nombre de mises en chantier de logements en copropriété devrait baisser de 5 % en 2020 (7 900 mises en chantier) et atteindre des résultats similaires en 2021 avec une légère hausse de 1 % (8 000 mises en chantier). Les mises en chantier de logements en copropriété représenteront quelque 20 % des nouvelles constructions dans la province, une proportion qui grimpe à 30 % dans la région du Grand Montréal.

La rénovation populaire

En 2020, l’APCHQ prévoit que, malgré une baisse de 8 %, les dépenses en rénovation atteindront tout de même 13,6 G$. En 2021, un fort rebond de 16 % est attendu, ce qui permettra d’atteindre les 15,8 G$ d’investissements en rénovation résidentielle, ce qui établirait un nouveau record pour ce secteur.

«Le marché de la revente en pleine ébullition, des ménages qui aménagent des espaces bureau à la maison et le fait que plusieurs ménages convertissent leur budget voyage en travaux d’amélioration à leur propriété sont autant d’ingrédients pour une recette propice à des dépenses de rénovation records en 2021. Les montants dépensés pourraient même être encore plus importants, dépendamment de la générosité des programmes gouvernementaux à venir pour stimuler les rénovations écoénergétiques», a analysé M. Cardinal.

Les plus lus

S’ouvrir à la diversité culturelle une poupée à la fois

Le Longueuillois Gaëtan Etoga et le Lévisien Yannick Nguepdjop se sont lancés en affaires en décembre dernier alors qu’ils ont fondé Ymma Canada, une entreprise qui produit des jouets à l’image des gens issus de la diversité culturelle. Les deux entrepreneurs souhaitent offrir bien plus que des poupées à la société.

Le Club de golf Beaurivage ressuscite

Deux résidents de Saint-Étienne-de-Lauzon, Véronique Girard et Jean-Guy Sylvain, se sont portés acquéreurs du Club de golf de Beaurivage, le 29 janvier dernier. L’homme d’affaires lévisien qui est propriétaire de plusieurs hôtels, dont Le Concorde à Québec, ainsi que son associée veulent relancer les activités du club de golf de Saint-Étienne, qui avait fermé ses portes au printemps 2020.

Logisco poursuitsa croissance

Le groupe immobilier Logisco a annoncé, le 2 février, des investissements sur la Rive-Nord et sur la Rive-Sud de Québec totalisant 63 M$ pour l’année 2021. Avec cette somme, l’entreprise lévisienne pourra construire au cours des 12 prochains mois 4 nouveaux immeubles totalisant 293 appartements locatifs à Sainte-Foy, Lebourgneuf et Saint-Romuald.

Six décennies d’existence pour Groupe Autobus Auger

La dernière année a marqué un cap important dans l’histoire du Groupe Autobus Auger. Le transporteur de Saint-Romuald, un important joueur de l’industrie dans la grande région de Québec, a célébré son 60e anniversaire d’existence.

Créer un produit pour lutter contre la pandémie

Au cours des derniers mois, Simon Bordeleau, un entraîneur lévisien en gymnastique, a décidé de mettre l’épaule à la roue afin de participer à la lutte contre la COVID-19. Le résident de Charny a développé un lave-mains portatif, le SaClean, qu’il espère bientôt lancer sur le marché.

Le STTCFDR critique la Coopérative funéraire des Deux Rives

Par voie de communiqué, le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la Coopérative funéraire des Deux Rives (STTCFDR) a fait une sortie, le 8 février, pour déplorer les conditions actuelles de travail. Le groupe a alors déploré le «surmenage, le manque de reconnaissance, la mauvaise gestion de l’organisation et de ses effectifs ainsi que la pénurie de main-d’œuvre» et a demandé le retour ...

Troisième lien : des Bellechassois veulent un tracé avantageux

Un regroupement de gens d’affaires provenant, notamment, de la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins a lancé le comité Bellechasse 3e lien afin de récolter l'opinion des Bellechassois sur l’emplacement de futur lien interrives. Ces derniers souhaiteraient le voir se construire selon l’ancien tracé à l’est plutôt que de centre-ville à centre-ville.

Maurice Tanguay nous a quittés

Maurice Tanguay, l’homme d’affaires et philanthrope lévisien bien connu, est décédé le 25 février en après-midi à sa résidence, entouré de ses proches. Il était âgé de 87 ans.

Nouveau président pour Lafontaine

Lafontaine a annoncé, le 18 janvier, la nomination de Mathieu Lafontaine au poste de président de cette entreprise lévisienne spécialisée en travaux d’infrastructure de génie civil. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Mathieu Lafontaine prend officiellement la direction de l’entreprise familiale qui célébrait, en 2020, ses 45 ans d’existence.

L’AFCDC s’attend à ce que 2021 soit l’année de la Davie

L’Association des fournisseurs du Chanter Davie Canada (AFCDC) tenait son assemblée générale annuelle (AGA) ainsi qu’un panel où plusieurs députés fédéraux des différents partis politique ont été invités à venir discuter de la place des entreprises québécoises dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le 9 février dernier.