L’AFCDCs’attend à ce que la Davie soit intégrée à la SNCN et obtienne le contrat du Diefenbaker d’ici la fin 2021.� CRÉDIT : ARCHIVES

L’Association des fournisseurs du Chanter Davie Canada (AFCDC) tenait son assemblée générale annuelle (AGA) ainsi qu’un panel où plusieurs députés fédéraux des différents partis politique ont été invités à venir discuter de la place des entreprises québécoises dans la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le 9 février dernier.

«Ce qu’on en comprend, c’est que les députés canadiens, surtout les québécois, travaillent fort pour que Davie soit confirmé comme troisième chantier officiel dans la stratégie canadienne de construction navale», a exposé M. Drapeau au lendemain de l’événement.

Ce dernier affirme que les politiciens autant sur la scène municipale, que provinciale et fédérale sont unanimes quant à l’intégration du chantier maritime de Lauzon dans la SNCN, la Davie se trouve présentement à l’étape de présélection.

De plus, les politiciens invités ont abordé le contrat du Diefenbaker, un brise-glace polaire dont le contrat a été retiré au chantier maritime Seaspan au début 2020 et qui n’a toujours pas été octroyé.

«Il y a un effort pour que le brise-glace polaire (Diefenbaker) soit réalisé à Lévis. On parle de 1 400 emplois pour la construction et autant pour la chaîne de production. Ça serait le plus gros brise-glace canadien», évalue le porte-parole de l’AFCDC.

Pour 2021, l’association a beaucoup d’attentes envers le gouvernement fédéral et croit que l’intégration de la Davie à la SNCN et l’octroi du contrat du Diefenbaker devraient être réalisés d’ici la fin de l’année. Une fois que la Davie sera reconnue comme le troisième chantier maritime de la SNCN, l’AFCDC s’attend à ce que le chantier lévisien reçoive 20 à 22 % des contrats canadiens. Rappelons que le Chantier Davie représente 50 % de la capacité de construction navale au Canada.

Selon Pierre Drapeau, si la Davie venait qu’à obtenir le contrat du Diefenbaker, les retombées sur la région seraient importantes. «Pour Lévis, avoir le brise-glace à la Davie, ça veut dire que beaucoup de familles viendraient s’installer dans la région, on parle de salaires importants avec ces nouveaux emplois et des fournisseurs qui viendraient aussi s’installer pour ce projet. On se bat pour une noble cause», affirme-t-il.

Rester aux aguets

Pour l’AFCDC, qui représente près de 1 000 entreprises québécoises dispersées dans 13 régions administratives de la province, même si son objectif est presque atteint, il n’en demeure pas moins que le Chantier Davie n’a toujours pas été intégré à la SNCN.

«À l’origine, l’association visait à sensibiliser et mobiliser les politiciens québécois sur cette espèce d’iniquité qui prévalait depuis quelques années à l’égard du Québec. […] Cette partie de mobilisation demeure. L’idée, c’est de rester aux aguets parce que même si on est confiant pour 2021, il se pourrait que la pression des autres provinces et des lobbys fasse changer d’idée le gouvernement. Notre organisation est prête à sauter de nouveau sur la patinoire, si c’est le cas», assure le vice-président.

Malgré la pandémie qui empêchait les rencontres en présentiel, l’AFCDC a tenu plusieurs événements qui ont tous attiré entre 200 à 300 participants et elle s’attend à maintenir cette mobilisation envers le projet pour 2021.

«C’est le temps de tourner la page et de faire en sorte que Davie soit ce donneur d’ordre avec un carnet de commandes du fédéral. Et éventuellement, ce sera le Québec qui emboîtera le pas avec sa stratégie maritime», conclut Pierre Drapeau.

Les plus lus

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.