CRÉDIT : COURTOISIE

La pénurie de main-d’œuvre frappe la province en entier et particulièrement la Chaudière-Appalaches. Trajectoire-emploi a décidé de prendre les choses en main et d’informer les entrepreneurs qu’un bassin de main-d’œuvre potentiel les attend chez les personnes à besoins atypiques (PBA). Pour se faire, l’organisme a écrit un ouvrage démystifiant ces personnes qui souhaitent travailler, mais qui font face à certains défis et préjugés. Différents et compétents, paru chez Septembre éditeur, se veut un guide pour outiller les entrepreneurs face à cette clientèle.

Tout juste avant que la pandémie de COVID-19 frappe le Québec, Trajectoire-emploi et Septembre éditeur s’étaient rencontrés pour discuter du projet, tous deux désirant faire connaître ces personnes souvent ignorées ou incomprises par plusieurs. Qu’elles soient d’ex-détenues, des personnes ayant une déficience intellectuelle, un TDAH, des problèmes de consommation, malgré leur unicité, la majorité de cette clientèle cumule plusieurs refus puisqu’elle ne se conforme pas au moule préconçu par la société.

«Ces personnes ont essayé plus que la majorité des gens et ont essuyé plus d’échecs que la majorité des gens. Elles attendent de pouvoir enfin montrer qu’au-delà d’une limite ou d’une problématique, elles ont des compétences et le désir de participer au marché du travail», expose l’autrice de l’ouvrage et conseillère d’orientation chez Trajectoire-emploi, Claudia Grenier.

Différents et compétents met en lumière plusieurs types de PBA sans pour autant les catégoriser. On y explique les qualités et les défis auxquels elles font face lorsqu’elles sont en emploi. Également, il outille les entrepreneurs qui souhaiteraient se tourner vers ces possibles travailleurs qui demandent une adaptation particulière, mais qui possèdent les compétences requises pour mettre la main à la pâte.

«On voulait dire aux entrepreneurs qu’ils avaient accès à un super beau bassin d’employés potentiels à travers les personnes à besoins atypiques qui sont plus souvent mises de côté parce qu’on ne souhaite pas aller au-delà d’une problématique. On ne prend pas le temps de voir leurs compétences», explique Mme Grenier.

Une pénurie qui persiste

Bien que la pandémie ait amené son lot d’inquiétudes sur le marché du travail et chez Trajectoire-emploi, la pénurie de main-d’œuvre est toujours présente et ne semble pas diminuer. Ainsi, l’organisme lévisien offre une piste de solution à explorer pour les entrepreneurs. Selon l’autrice, plus des deux tiers de la clientèle de Trajectoire-emploi sont aux prises avec des difficultés d’intégration en emploi.

«Le contenu et les idées qui sont là-dedans, c’est notre quotidien chez Trajectoire-emploi. On avait toute la matière à portée de main et je suis allée consulter à l’externe en rencontrant des partenaires, des employeurs, d’autres organismes et des personnes à besoins atypiques. Toutes les informations proviennent du terrain», soutient la conseillère d’orientation.

De plus, tout au long de la lecture, on retrouve plusieurs histoires vraies racontées par l’autrice pour mettre en contexte et comprendre les principes expliqués dans l’ouvrage. Parmi les outils offerts dans Différents et compétents, un bottin d’organismes pour venir en aide et soutenir les employeurs dans cette démarche s’y trouve.

«Tous les acteurs qui entourent les employés et les employeurs ont beaucoup d’outils. On ne demande pas à un employeur d’avoir un doctorat en psychologie, mais en s’entourant et en ayant du soutien, on peut mieux comprendre cette clientèle et réussir leur intégration», partage Claudia Grenier.

Avec Différents et compétents, Trajectoire-emploi souhaite faire une différence dans la problématique de manque de main-d’œuvre ainsi qu’au sein des PBA. L’organisme lévisien désire faire rayonner cette solution à travers les entreprises de la province. «Ce livre va peut-être faire une différence dans le chemin que le recrutement va prendre. On souhaite beaucoup que la rencontre se fasse entre ce bassin de main-d’œuvre et les employeurs», conclut l’intervenante chez Trajectoire-emploi.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

Honco obtient un important contrat à Saguenay

L’entreprise lévisienne Honco a officiellement été mandatée par la Ville de Saguenay pour construire le Stade de soccer de Saguenay. Le projet, qui s’amorcera en mai, nécessitera des investissements de 23,5 M$.

Les Loges Saint-Nicolas terminent la phase 4 et entament la 5e

Dès septembre prochain, Immostar, l’entreprise derrière le projet de construction de condos locatifs Loges Saint-Nicolas, complètera la phase 4 de son projet prévu en huit étapes et livrera le 550 qui contiendra 76 condos locatifs haut de gamme. Également, la conclusion de la phase 5 est prévue pour juillet 2022 et offrira sensiblement la même quantité d’unités locatives.

Derrière le succès de Parikart, 15 ans d’adaptation

Ce sont 15 années de passion et de défis qu’ont partagé Hélène Paré, copropriétaire et présidente de Parikart, et Jean-Sébastien Paré, directeur marketing de l’entreprise, devant le milieu d’affaires lévisien lors d’une conférence de la Chambre de commerce de Lévis, le 14 avril.

COVID-19 : le centre de vaccination de Desjardins ouvrira ses portes le 18 mai

Par voie de communiqué, le gouvernement provincial a annoncé ce matin l'ouverture prochaine des centres de vaccination en entreprise contre la COVID-19. Celui établi à Lévis, chez Desjardins, ouvrira ses portes le 18 mai prochain.

Penser différemment afin de réussir

Invité de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) le 23 mars dernier, le vice-président exécutif et fondateur de Trudel Alliance, Jonathan Trudel, a présenté une conférence virtuelle pour présenter l’approche novatrice de son entreprise. La philosophie du groupe immobilier qu’il a mis sur pied avec son frère William misant sur l’innovation et la réinvention a permis à ce dernier de connaître une rap...

Fin du temps de sucres : une année assez moyenne

Les dernières doses de sirop d’érable de la saison ont été extraites dans la région. Malgré l’abondance de l’eau d’érable, la production du sirop s’est plus ou moins bien déroulée, selon des propriétaires d’érablières de la Chaudière-Appalaches.

Trajectoire-emploi propose sa solution aux entrepreneurs

La pénurie de main-d’œuvre frappe la province en entier et particulièrement la Chaudière-Appalaches. Trajectoire-emploi a décidé de prendre les choses en main et d’informer les entrepreneurs qu’un bassin de main-d’œuvre potentiel les attend chez les personnes à besoins atypiques (PBA). Pour se faire, l’organisme a écrit un ouvrage démystifiant ces personnes qui souhaitent travailler, mais qui font...

La CCL veut un déconfinement graduel lié aux succès de la vaccination

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a effectué une nouvelle sortie, le 3 mai, pour demander au gouvernement provincial un plan «clair, progressif et durable vers le retour à une économie normale». Concrètement, l’organisation lévisienne aimerait qu’un calendrier de déconfinement graduel lié aux succès de la campagne de vaccination, une stratégie qui serait concertée avec le milieu des affaires, ...

Budget fédéral : des réactions partagées dans la région

La vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, déposait le budget du gouvernement fédéral 2021-2022 dans lequel on apprenait que les libéraux prévoyaient un déficit de 155 G$, le 19 avril dernier. Plusieurs acteurs économiques, communautaires et politiques de la région ont fait part de leur réaction face aux annonces et prévisions du gouvernement fédéral.