CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté un Lévisien de 39 ans bien connu du corps policier lévisien, dans la nuit de mercredi à jeudi. Sous le coup de plusieurs conditions dont celle de ne pas boire d'alcool, ce dernier aurait notamment fui les policiers pour éviter de se soumettre à l'alcootest.

C'est vers 2h que la série d'événements ayant mené à l'arrestation du trentenaire a débuté dans le quartier Saint-Romuald.

À ce moment, des policiers ont vu un véhicule les fuir même si les agents de la paix n'avaient effectué aucune tentative d'interception. Le véhicule suspect se serait rapidement dirigé vers l'autoroute 20 Ouest.

Intrigués, les patrouilleurs ont donc décidé de prendre en chasse le suspect.

Malgré que les gyrophares de l'auto-patrouille étaient allumés, le conducteur du véhicule pourchassé aurait refusé de s'immobiliser et aurait roulé à grande vitesse sur l'autoroute.

Les agents de la paix ont ensuite perdu la trace du véhicule suspect dans le secteur de la route Lagueux.

Trahi par ses pas dans la neige

Un peu plus tard, les patrouilleurs du SPVL ont retrouvé le véhicule à l'intersection de la route Germain et du chemin Filteau à Saint-Nicolas, ce dernier étant immobilisé à la suite d'une sortie de route.

Personne ne se trouvait alors dans le véhicule. Cependant, les policiers ont remarqué des traces de pas dans la neige. En les suivant, ils ont finalement localisé le suspect.

Ce dernier était connu du SPVL en raison d'une affaire récente. L'homme de 39 ans avait notamment comme conditions de ne pas conduire et ne pas boire d'alcool. Les agents de la paix ont donc procédé à son arrestation.

L'homme de 39 ans est détenu jusqu'à sa comparution en cour municipale, qui devrait avoir lieu ce matin. Il devrait alors répondre à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies, de fuite, de refus de donner un échantillon d'haleine et de prise de véhicule sans consentement. Il devrait aussi faire face à quatre chefs d'accusation pour bris d'engagement et un chef d'accusation pour bris de probation.

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené une importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière, mercredi matin, puisqu'ils ont été prévenus qu'un individu avec un comportement particulier se trouvait près du mémorial érigé pour Norah et Romy, ces deux fillettes lévisiennes dont les corps ont été retrouvés dans un boisé de S...

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

La foudre aurait causé un début d’incendie à Lévis

Alors qu’un violent orage s’est abattu sur la région ce 30 juillet, une très forte détonation a raisonné peu avant 7h quand la foudre est tombée à une rue de l’église Saint-Joseph-de-la-Pointe-Lévy. L’éclair aurait frappé un poteau de corde à linge et causé un début d’incendie.

La passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière fermée pour trois jours

Ce 21 juillet ainsi que les 22 et 23, la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière sera fermée en raison de travaux.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi, après la découverte des corps de ses deux filles, Norah et Romy, dans un boisé de Saint-Apollinaire.

Arrêté saoul alors qu'il conduisait un scooter électrique

Un homme en état d'ébriété dans le secteur de la Traverse a été arrêté par les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), dans la nuit de dimanche à lundi.

Deux présumés voleurs arrêtés

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, ce 22 juillet, avoir procédé à l’arrestation de deux individus en lien avec le vol qualifié survenu le 5 juillet dernier. Il s’agit d’Alexandre Mikyan Fortin, 18 ans, ainsi qu’un jeune homme de 17 ans, tous deux de Québec.

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.