CRÉDIT : BIGSTOCK

Le 18 août dernier, l’entreprise lévisienne Service d’Entretien Teronet a été déclarée coupable de trois infractions à la règlementation en vertu de la Loi sur les pesticides. L’entreprise ainsi que Michaël Bélanger et Stéphane Fillion devront finalement verser plus de 7 987 $ pour avoir enfreint la règlementation.

Le 10 septembre 2018, à Beaumont, l’entreprise ayant exécuté des travaux rémunérés d’application de pesticides décrits à la sous-catégorie de permis C4, a appliqué sur une surface gazonnée un pesticide mélangé à un fertilisant. De plus, elle a appliqué sur les surfaces gazonnées, autres que celles d’un terrain de golf, un pesticide contenant l’un des ingrédients actifs mentionnés à l’annexe I du Code de gestion des pesticides. En terminant, à Lévis, l’entreprise étant titulaire d’un permis de la catégorie C, a omis de tenir un registre d’utilisation de pesticides indiquant les renseignements obligatoires pour chaque activité.

En agissant ainsi, l’entreprise a contrevenu aux articles 67 et 68 du Code de gestion des pesticides et à l’article 50 du Règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides. Service d’Entretien Teronet a donc été condamnée à verser une amende de 1 500 $, et doit, en plus des frais judiciaires et de la contribution, rembourser les frais de poursuite engagés par le ministère de l'Environnement, soit un montant de 4 987 $.

En lien avec les mêmes faits, le 18 août 2020, Michaël Bélanger, à titre d’administrateur, a été déclaré coupable de deux infractions au Code de gestion des pesticides et Stéphane Fillion, employé de l’entreprise ayant exécuté l’application de pesticides sur la propriété, a été déclaré coupable d’une infraction au même code.

Le 10 septembre 2018, à Beaumont, M. Bélanger, ayant fait exécuter des travaux rémunérés d’application de pesticides décrits à la sous-catégorie de permis C4, a permis l’application sur une surface gazonnée d’un pesticide mélangé à un fertilisant. De plus, il a permis l’application sur une surface gazonnée, autre que celles d’un terrain de golf, d’un pesticide contenant l’un des ingrédients actifs mentionnés à l’annexe I du Code de gestion des pesticides.

M. Bélanger a ainsi contrevenu aux articles 67 et 68 du Code de gestion des pesticides. Il a été condamné à verser une amende de 1 000 $, en plus des frais judiciaires et de la contribution.

Le 10 septembre 2018, à Beaumont, M. Fillion, ayant exécuté des travaux rémunérés d’application de pesticides décrits à la sous-catégorie de permis C4, a appliqué sur une surface gazonnée un pesticide mélangé à un fertilisant contrevenant ainsi à l’article 67 du Code de gestion des pesticides. Cet employé a été condamné à verser une amende de 500 $, en plus des frais judiciaires et de la contribution.

Les plus lus

Un Lévisien de 26 ans arrêté pour tentative de meurtre

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 17 février, qu'il a procédé à l'arrestation d'Emmanuel Lapointe, un Lévisien de 26 ans, pour une tentative de meurtre dans un contexte de violence conjugale.

Un incendie détruit une maison de Saint-Jean-Chrysostome

Un feu a détruit une maison située sur le chemin Vanier, à Saint-Jean-Chrysostome, dans la nuit de samedi à dimanche.

Un incendie détruit une maison à Saint-Étienne

Un feu a détruit une maison mobile située sur la rue de l'Épicéa, à Saint-Étienne-de-Lauzon, dimanche en fin de journée.

Mesures sanitaires : 11 constats d'infraction émis par le SPVL lors de la dernière semaine

Du 24 au 31 janvier, des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 11 constats d'infraction à des citoyens ou des commerçants qui ne respectaient pas les mesures en vigueur dans la province afin de freiner la propagation du coronavirus.

Simulation de sauvetage en forêt à Saint-Romuald

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a tenu une simulation de sauvetage en forêt dans le secteur Saint-Romuald, le 28 janvier en matinée. En plus d'agents du corps policier lévisien, des pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ont pris part à l'exercice.

COVID-19 : le SPVL a remis 10 constats lors des 7 derniers jours

Pour la période du 15 février au 21 février, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a remis 10 constats d'infraction à des personnes ne respectant pas sur le territoire lévisien les règles en vigueur afin de freiner la propagation du coronavirus.

Abus financiers envers une aînée : le SPVL met la main sur un quadragénaire lavallois

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 8 février, qu'il a procédé à l'arrestation d'un résident de Laval âgé de 49 ans, le 28 janvier, en lien avec un dossier d'abus financiers envers sa mère.

Mise en garde contre les sollicitations du «soi-disant cabinet Lavoie-Finance»

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en garde les consommateurs québécois, le 9 février, contre les «sollicitations frauduleuses du soi-disant cabinet Lavoie-Finance».

COVID-19 : le SPVL a remis 13 constats d'infraction la semaine dernière

Comme lors des dernières semaines, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis un peu plus d'une dizaine de constats pour non-respect des mesures sanitaires en place afin de freiner la propagation de la COVID-19, du 8 au 14 février.

Une maison détruite par le feu à Saint-Nicolas

Selon ce que rapportent des médias de Québec, une maison mobile située sur la rue d'Oslo, à Saint-Nicolas, a été détruite par les flammes samedi dernier.