Le viaduc a été inauguré par le maire, Gilles Lehouillier, et les élus le 20 juillet.

La nouvelle infrastructure routière reliant maintenant Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas, qui était attendue depuis plus de 30 ans par la population, devrait permettre aux automobilistes de passer moins de temps sur la route.

«On ne fête pas un viaduc aujourd’hui, on fête une qualité de vie pour les gens de Saint- Rédempteur», a salué le conseiller municipal du secteur, Réjean Lamontagne. Ce viaduc devrait avoir «un effet positif sur le quotidien des résidents en facilitant leurs déplacements», s’est-il réjoui.

Avant sa construction, les habitants de Saint-Rédempteur devaient emprunter la route des Rivières pour en sortir, soit 18 000 véhicules quotidiennement, estime la municipalité. «Ainsi, le nouveau viaduc permettra minimalement le transfert d’un débit journalier d’en moyenne 6 000 véhicules», prévoit-on.

Les 17 M$ pour la réalisation du viaduc et de ses approches ont été financés à 100 % par la Ville, après le retrait du gouvernement libéral du projet pour des raisons «inconnues» selon le maire, soit un montant «conforme aux coûts estimés». «Inscrit parmi les plus grandes priorités de la Ville depuis 2013, ce nouveau lien routier donne aux automobilistes une alternative à la route des Rivières», a souligné Gilles Lehouillier.

En plus de la réalisation du viaduc, un lien entre la rue de Saint-Denis, le chemin Industriel et la rue du Grand-Tronc avec un carrefour giratoire a été ajouté.

À ce jour, 90 % de la consolidation anticipée des sols est rencontrée, avec seulement quelques millimètres de tassement à compléter sur une portion de 75 mètres, ce qui assure la sécurité de l’ouvrage.

Inauguré avec plusieurs mois de retard, le viaduc comprend deux voies en direction nord, une voie en direction sud, une piste multifonctionnelle bidirectionnelle et un espace pour les piétons. La Ville prévoit renforcer la sécurité des transports actifs qui l’utiliseront grâce à l’éclairage présent sur tout le tracé.

L’infrastructure et ses approches surplombent la voie ferrée du CN de 10 mètres et se prolongent sur une longueur de 45 mètres. Le tablier du viaduc, constitué d’une dalle de béton armé, est supporté par cinq poutres d’acier de 46 tonnes chacune qui ont été installées de nuit à l’aide de grues.

Les murs retenant la terre du remblai sont composés de 560 panneaux de béton préfabriqué. Cette nouvelle infrastructure routière aura impliqué quelque 110 travailleurs.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Pollution : le RÉPAC 03-12 cible Valero

Tôt ce matin, des militants du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) ont installé des bannières dans des lieux «associés aux grands pollueurs de la région de Québec», dont à la raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero à Lévis.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...

Une deuxième classe de maternelle 4 ans à Lévis

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.