CRÉDIT : COURTOISIE - UQAR

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a lancé, le 13 janvier, une nouvelle chaire de recherche sur la santé et les services sociaux en milieu rural. Issue d’un partenariat avec les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches ainsi que Telus, la chaire vise à apporter des réponses adaptées aux enjeux sociaux et de santé auxquels font face les populations des communautés rurales de ces deux régions.

La Chaire de recherche sur la santé en milieu rural est dirigée par deux spécialistes de l’organisation des soins et des services sociaux et des pratiques professionnelles en milieu rural. Les titulaires sont la professeure en sciences infirmières Lily Lessard (sur la photo), du campus de Lévis, et la professeure en travail social Marie-Hélène Morin, du campus de Rimouski.

Dotée d’un financement de plus de 1,2 M$ sur 5 ans, la chaire concentrera ses travaux de recherche sur le développement de solutions adaptées favorisant la santé et le mieux-être des personnes, des familles, des groupes et des communautés rurales des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Chaudière-Appalaches.

La programmation scientifique sera développée en partenariat avec les acteurs du milieu de la santé et des services sociaux des deux régions, et ce, tout en tenant compte des caractéristiques territoriales et démographiques des milieux ruraux. 
«Cette chaire de recherche fait suite à un partenariat novateur entre l’UQAR, le réseau de la santé et des services sociaux et le secteur privé. Cette collaboration facilitera le transfert des connaissances vers les populations rurales, les intervenants de la santé et des services sociaux et les décideurs. L’UQAR est profondément enracinée dans les régions qu’elle dessert et cette nouvelle chaire sera bénéfique pour les populations qui y résident», a notamment déclaré Jean-Pierre Ouellet, recteur de l’UQAR.

Notons finalement que selon l’université, la chaire «permettra de regrouper une masse critique de chercheurs afin de développer de nouvelles connaissances, bonifiera la formation des étudiants en santé et en services sociaux et favorisera une étroite collaboration en continu avec le réseau de la santé et des services sociaux».

Les plus lus

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Un nouveau nom pour le cégep

Le Cégep de Lévis-Lauzon n'est plus. L'institution collégiale lévisienne se nommera désormais le Cégep de Lévis. La direction de l'école a dévoilé au personnel du cégep ce changement de nom et la nouvelle identité visuelle de l'établissement le 20 août dernier.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Deux employés du CSSDN ont contracté la COVID-19

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) a confirmé, le 9 septembre que deux membres du personnel travaillant dans deux établissements différents ont obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

La survie racontée dans une série télé

La tribu des Primitifs, une école de survie basée à Lévis, est au cœur d’un nouveau docu-réalité qui sera diffusé à partir du 4 septembre sur Historia. Les caméras ont suivi les instructeurs Mathieu Hébert et Geneviève Lavoie ainsi que d’autres membres de cette communauté de passionnés lors de cours et d’expéditions dans des lieux sauvages du territoire québécois.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).