Les nouveaux laboratoires utilisés par les 175 étudiantes inscrites dans les 3 années du programme, les 27 professeures ainsi que le personnel technique en Soins infirmiers ont été inaugurés le 13 janvier.

Le Cégep de Lévis-Lauzon a investi 1,3 M$ pour rénover les laboratoires du programme de soins infirmiers. Les nouveaux équipements permettront aux 175 étudiantes d’apprendre dans un environnement à la fine pointe de la technologie fidèle à la réalité du milieu hospitalier.

Réalisés dans les délais et les budgets prévus, les travaux de rénovation des laboratoires du programme de soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont été menés en deux phases. Lors de la première en 2018, ce sont les salles de classes qui ont été réaménagées. Pendant la deuxième phase, le laboratoire principal a été complètement remis à neuf. La configuration des espaces de soin forment désormais un mini-hôpital.

«L’arrivée des technologies dans l’enseignement des soins infirmiers combinée à une fonction de travail de plus en plus complexe et pointue faisaient en sorte que la rénovation des locaux était un incontournable», souligne Marie-Pier Lafrance, directrice-adjointe du programme.

«L’ajout d’équipements numériques dans chacun des laboratoires, par exemple des caméras au-dessus des lits, permet aux étudiantes de bien visualiser les démonstrations effectuées», souligne Guy Patterson, directeur des études par intérim.

Grâce à ces espaces d’apprentissage, à un équipement pédagogique des plus modernes et à l’utilisation de la simulation, le Cégep de Lévis-Lauzon a recréé un milieu qui reflète les défis des infirmières d’aujourd’hui. En plus du nouveau mobilier et du matériel médical à la fine pointe de la technologie, un deuxième mannequin haute-fidélité est maintenant utilisé pour l’enseignement.

Des mises en situation réalistes

D’un réalisme surprenant, ce patient de substitution respire, parle et cligne des yeux. On peut même sentir son pouls en lui touchant le poignet. Pendant les exercices pratiques, le mannequin peut simuler toutes sortes de situations auxquelles sont confrontées les infirmières à l’hôpital.

Que ce soit un arrêt cardiaque, des convulsions ou une hémorragie, le patient mécanique permet de reproduire l’état d’une personne malade qui saigne ou est examinée par l’infirmière qui peut, par exemple, écouter les bruits intestinaux ou utiliser une sonde.

Commandé depuis une petite salle de contrôle située derrière une vitre, le mannequin réagit aux soins donnés par l’élève. Son état peut ainsi s’aggraver ou s’améliorer selon les actes médicaux posés.

Des scénarios préétablis par un logiciel informatique sont soumis aux futures infirmières ou l’enseignante elle-même peut prendre les commandes, modifier les variables du patient depuis un ordinateur et même interagir avec l’étudiante en prêtant sa voix au mannequin.

«Le rôle de l’infirmière consiste, entre autres choses, à évaluer la condition physique et mentale du patient, à intervenir auprès de lui afin de maintenir et de rétablir sa santé ainsi qu’à faire de la prévention», rappelle Marie-Pier Lafrance.

Grâce au mannequin acquis pour un montant de 75 000 $, les étudiantes apprennent tous les gestes essentiels à leur pratique, au cours d’une douzaine de journées supervisées. Ainsi formées, les professionnelles sont plus à même de prendre leur place au sein d’une équipe médicale, de travailler en concertation avec les médecins et de se préparer à jouer le rôle élargi vers lequel se dirige la profession.


Les plus lus

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Un nouveau nom pour le cégep

Le Cégep de Lévis-Lauzon n'est plus. L'institution collégiale lévisienne se nommera désormais le Cégep de Lévis. La direction de l'école a dévoilé au personnel du cégep ce changement de nom et la nouvelle identité visuelle de l'établissement le 20 août dernier.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Deux employés du CSSDN ont contracté la COVID-19

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) a confirmé, le 9 septembre que deux membres du personnel travaillant dans deux établissements différents ont obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

La survie racontée dans une série télé

La tribu des Primitifs, une école de survie basée à Lévis, est au cœur d’un nouveau docu-réalité qui sera diffusé à partir du 4 septembre sur Historia. Les caméras ont suivi les instructeurs Mathieu Hébert et Geneviève Lavoie ainsi que d’autres membres de cette communauté de passionnés lors de cours et d’expéditions dans des lieux sauvages du territoire québécois.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).