CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen, a annoncé, le 26 mars, que tous les bureaux de Service Canada, dont celui de Lévis, seront temporairement fermés jusqu'à nouvel ordre afin de freiner la propagation de la COVID-19.

«Alors que nous demandons à la majorité des Canadiens de rester chez eux, nous devons nous assurer que notre prestation de services respecte les recommandations des agences de santé publique et répond en même temps aux besoins des Canadiens», a expliqué M. Hussen.

Le ministre du Développement social invite donc les Canadiens qui ont besoin de prestations, dont celles de l'assurance-emploi, de les demander en ligne, au www.canada.ca/fr/services/prestations/ae.html.

S'ils ne peuvent plus aider leurs concitoyens en personne afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus, les employés des sites Service Canada travailleront toujours et pourront répondre aux questions des citoyens par téléphone.

Le ministre du Développement social assure que les agents des services aux citoyens offriront «un soutien personnalisé» dans le cas des demandes d’assurance-emploi et de pensions de retraite, soutien qui s’ajoutera aux services fournis par téléphone dans les centres d’appels.

«Nous sommes conscients que cela peut s’avérer éprouvant pour certains Canadiens qui préfèrent recevoir des services en personne. Je veux assurer aux Canadiens que nous sommes déterminés à leur procurer tout le soutien dont ils ont besoin. Ils le méritent. Le personnel assurant les services mobiles et de liaison aux communautés de Service Canada communique avec les autorités dans les collectivités afin de leur proposer des méthodes de prestation de services alternatives qui garantiront leur accès aux programmes, aux services et aux prestations essentiels», a conclu M. Hussen.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : la situation en chiffres

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ont dévoilé, cet après-midi, les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 dans la région et dans la province.