CRÉDIT : MATTHEW HENRY - BURST

Enseignant en français en 5e secondaire au programme Langues et Multimédia de l’École Pointe-Lévy, François Bourget a demandé à ses élèves lors la dernière semaine d’enseignement à distance d'écrire un texte poétique exprimant les émotions qui les habitaient en cette fin d’année inhabituelle. Une élève s’est démarquée avec un texte qui exprime avec précision et intelligence la vision de la plupart des finissants du Québec. Son texte a pour thème les navigateurs, nom que porte le centre de services scolaire auquel est rattaché l'École Pointe-Lévy. Le Journal de Lévis a donc le plaisir de publier ce texte signé par Maëlle Desrochers.

Nous portons bien notre nom; que de marins nous sommes!

Survivre à tant de péripéties sans perdre ses hommes

Même pour de si bons Navigateurs

Cela relève du miracle!

 

Je ne m'attendais certainement pas en rejoignant la 5e division

Être confrontée à des tempêtes dignes d'une légion

Qui plus est, alors que je m'apprêtais à donner ma démission

Afin de continuer mon voyage sur un bateau plus grand, disons.

 

C'est à pein si nous l'avions vu venir,

Ouragan ou typhon, je ne saurais le dire

Vivement nous avons dû réagir

Intimidés par la colère des vents qui,

Détruisant notre grand mât, ne nous laissaient aucun répit.

 

Enfermée dans la cale, je vous avoue Capitaine

Avoir été certes déboussolée et inquiète

Mais je mentirais en disant que j'étais déçue

À l'idée de quitter le navire prématurément

Voyez-vous j'aime bien tout l'équipage cependant

Le poste que m'offre votre homologue est ma foi plus alléchant.

 

Rira bien qui rira le dernier

On y retourne! dira le roi Jean-François 1er

Bousculés, on nous attaqua de nouveau

Étrangement l'ennemi était notre propre monarchie,

Refusant de nous laisser nous préparer

Gardes et soldats nous poussèrent sur notre embarcation

Encore très affaiblie de sa dernière mission.

 

Les indications qu'on nous avait données étaient vagues

Pour ne pas faire un mauvais jeu de mots

En quelques semaines à peine nous étions passés

De bonnes vacances bien méritées

À une course contre-la-montre effrénée.

 

Le roi les voulait, ses épices!

 

Certains utilisent l'expression la goutte qui fait déborder le vase

Pour moi, c'était plutôt la vague qui fait couler le navire

Sincèrement, je crois que même un bateau en papier aurait mieux naviguer

Nous tanguions d'un bord, puis de l'autre à m'en donner le mal de mer

Même les étoiles semblaient autant perdues que nous

Quant au chemin à prendre face à la requête du Roi.

 

Je ne peux qu'être soulagée de la fin de ce périple

Rempli d'incertitudes et de rebondissements

Et sans vouloir vous offenser

Ce soulagement dépasse de loin la tristesse de vous quitter,

 

Car sachez Capitaine que malgré toutes ces péripéties,

C'est un matelot serein que vous laissez changer de navire.

 

Maëlle Desrochers, 4e de sa lignée

Les plus lus

Des bleuets pour la bonne cause

Dans le cadre d'une collecte de dons au profit de trois organismes communautaire, petits et grands pourront venir cueillir gratuitement des fruits à la Bleuetière DuRoy, à St-Étienne-de-Lauzon, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Lettre d'opinion - Un site qui a besoin d'amour

Il arrive parfois que l'ordre des choses établi soit bouleversé; dans une pièce avec un café, une plume s'éveille sur le tard, n'ayant ni crédit ni tribune pour se faire entendre. Incapable d'arrêter d'écrire, dans certain cas particulier, cela donna naissance, au début des années 1970, au phénomène du journalisme gonzo; le texte qui suit en est une tentative de ma part.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19: un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Après près d’une semaine sans nouveau cas, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé une infection supplémentaire à la COVID-19, à Lévis. Depuis le début de la crise, 523 personnes ont contracté la maladie en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.