CRÉDIT : CLAUDE GENEST

Alfred Leclerc (1853-1914) et son épouse, Camille Guay (1852-1912), ont laissé peu de traces dans l’histoire officielle de Lévis, mais une pierre tombale au cimetière du Mont-Marie est discrètement chargée d’histoire.

Par Claude Genest - Collaboration spéciale

L’histoire est bien souvent axée sur les gens connus et les personnages publics qui ont, à la fois les moyens, et les institutions pour mettre en valeur leur vie et leurs parcours.

Or, cette chance n’est pas donnée à tous. Dans les faits, bien des vies humaines du passé contiennent un vécu tout aussi valable relégué aux oubliettes faute de documents d’archives. Dans un livre sur le domaine ancestral des Croteau d’Amérique, feu René Croteau, qui a longtemps habité Lévis, s’est buté lors de sa recherche aux nombreux vides que contient notre histoire, en donnant pour appuyer ses dires l’exemple de l’apport des femmes.

Voici ce que René Croteau a écrit avec beaucoup de lucidité à ce sujet en conclusion de son livre et qu’il vaut la peine de citer au complet.

«Au moment de clore le présent recueil, il m’apparaît important de rappeler que dans les ouvrages que j’ai parcourus ou consultés, le rôle des femmes est toujours évoqué, comme ça, en passant. Pourtant, elles ont abattu, à chaque époque, une besogne considérable. Dans plusieurs cas, on peut dire que ce sont elles qui étaient sur la ligne de feu malgré les rigueurs du climat et des conditions de vie. Les maternités nombreuses, les grossesses successives année après année, les décès d’enfants à la naissance ou presque et celui de la mère elle-même souventes fois rapportée, ne sont que des constatations du dessus du panier.»

C’est donc «comme cela en passant» dans le cimetière que j’avais remarqué il y a plusieurs années à l’arrière du monument funéraire de l’ancien président du Mouvement Desjardins, Alfred Rouleau, la tragique histoire du couple Leclerc-Guay.

Un drame gravé dans la pierre. Sous les noms du couple, on y voit les inscriptions suivantes : «Leurs enfants Alfred 10 ans, Adélard 9 ans, Delia 7 ans, Marie 6 ans, Marie-Camille 3 ans, Georges 11 mois décédés en avril 1887 de la diphtérie». Quelques mots qui nous laissent entrevoir un drame inouï auquel ce couple a dû faire face. Une séquence mortelle qui a fauché leurs six enfants en un mois, rien de moins. On reste évidemment sans mot devant un tel drame qui réapparaît discrètement, comme cela, au hasard d’une marche tranquille au cimetière.

Les grands vides de cette pierre tombale, c’est tout le reste de leur vie telle que leur rencontre, leur mariage, les naissances heureuses, leurs occupations, le mois inimaginable d’avril 1887, les deuils multiples et ses suites. Bref, cette pierre tombale nous cache tout en nous laissant entrevoir plein de choses sans doute consignées nulle part mis à part quelques registres ou tout simplement perdues dans les dédales de l’histoire.

Pour ma part, Alfred Leclerc et Camille Guay méritent pleinement de passer à l’histoire, afin que les six décès en un mois de leurs enfants, pour reprendre les mots de René Croteau, ne soient pas «que des constatations du dessus du panier». 

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...

COVID-19 : encore moins de 40 nouveaux cas dans la région

Comme hier, moins de 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 36 résidents de la région ont appris mercredi qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : 42 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Comme lors de plusieurs journées de la semaine dernière, une quarantaine de résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris lundi qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a annoncé, dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie, qu'une autre personne demeurant dans la région a perdu son combat contre la mal...

COVID-19 : encore peu de nouveaux cas découverts en Chaudière-Appalaches

Seulement 14 personnes demeurant dans la région ont appris jeudi qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : une première depuis le 8 septembre

La chute du nombre de nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches se poursuit. Pour la première fois depuis le début de l’année et depuis le 8 septembre 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé moins de 10 nouvelles infections à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures. Le CISSS-CA en a comptabilisé 5.