CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Alors que les hospitalisations liées à la COVID-19 sont à la hausse au Québec, certains hôpitaux doivent retarder ou carrément annuler certaines chirurgies afin de libérer des lits de soins intensifs. En Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS-CA) explique que malgré une baisse du temps alloué, chacune des spécialités bénéficie de temps au bloc opératoire.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Actuellement, le CISSS-CA maintient les chirurgies urgentes, semi-urgentes et oncologiques dans les blocs opératoires de l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Thetford Mines et l’Hôpital de Montmagny. Celui du Centre Paul-Gilbert a été fermé temporairement il y a quelques semaines.

«Il n’y a aucune spécialité qui se voit complètement suspendue pour le moment. Toutefois, comme l’oncologie doit être priorisée, certains services chirurgicaux «non oncologiques», tels que l’orthopédie ou la maxillo-faciale, ont vu leur temps opératoire diminuer», a indiqué, par courriel, le CISSS-CA.

Par ailleurs, afin d’éviter le plus possible le report de chirurgies, le calendrier est confirmé à quelques jours d’avis; entre 7 et 10 jours ouvrables. «Ce fonctionnement nous permet d’ajuster le niveau d’activités selon l’évolution de la crise, de la disponibilité du personnel et de la capacité hospitalière», poursuit le CISSS-CA.

Le CISSS-CA ne veut toutefois pas préciser le nombre de chirurgies qui ont été reportées ou annulées se contentant de mentionner que tous les reports l’ont été à la suite de demandes ministérielles de délestage qui devaient être appliquées en quelques jours.

«Il serait biaisé de présenter le nombre d’usagers ayant subi un report puisque nous ne fonctionnons pas au maximum de notre capacité depuis mars dernier. Si nous avions planifié les programmes selon une activité à 100 %, le nombre d’usagers reportés serait alors beaucoup plus élevé.»

Rappelons que depuis plusieurs semaines, en Chaudière-Appalaches, ce sont entre 30 et 40 personnes qui sont hospitalisées en raison de la COVID-19 et moins de 10 qui se trouvent aux soins intensifs.

Les plus lus

COVID-19 : la hausse des nouveaux cas continue, 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 77 nouveaux cas et 6 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 28 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 368 nouveaux cas et 39 décès.

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

COVID-19 : moins de 500 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 43 nouveaux cas et un décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 30 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 367 nouveaux cas et 46 décès.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...

COVID-19 : baisse des nouveaux cas, mais 4 décès supplémentaires dans la région

Si une quarantaine de nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts jeudi en Chaudière-Appalaches, la maladie a emporté la vie de quatre autres personnes demeurant dans la région, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : encore moins de 40 nouveaux cas dans la région

Comme hier, moins de 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 36 résidents de la région ont appris mercredi qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.