Le directeur général du Collège de Lévis, David Lehoux, se réjouit de la rentrée 2021 réussie dans son institution. CRÉDIT : ARCHIVES

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Je suis tellement heureux de la façon que ça se déroule comparativement à l’an dernier. En raison de la vaccination et des changements aux mesures à respecter grâce à l’amélioration de la situation épidémiologique, nous pouvons offrir toutes nos options. L’école, ce n’est pas juste une boîte à cours, mais c’est aussi un milieu de vie. On sent que nos jeunes sont épanouis depuis le début de l’année scolaire 2021-2022», a partagé David Lehoux, le directeur général du Collège de Lévis, lors d’une entrevue téléphonique le 22 septembre.

Grâce notamment à la fin des bulles-classes, les activités parascolaires, dont celles des équipes sportives de l’établissement du Vieux-Lévis, ont pu reprendre. Aussi, certaines options qui avaient été perturbées l’an dernier, comme l’anglais enrichi, peuvent suivre leur cours normal cette année.

Fière d’avoir un fort taux de vaccination adéquate contre la COVID-19 chez ses élèves, l’équipe du Collège de Lévis poursuit donc ses efforts pour faire respecter les normes sanitaires, afin d’éviter que les activités pédagogiques et parascolaires de l’institution soient perturbées par le coronavirus.

«On applique les consignes à la lettre. On a un plan de match clair et nous avons un bon contact avec la santé publique régionale. Chaque semaine, nous avons une rencontre avec elle pour faire le point. […] C’est sûr aussi que c’est un défi en moins de faire respecter les normes comparativement à l’an dernier, où notamment le masque était obligatoire à l’extérieur de l’école. Pour les moments où ils doivent maintenant le porter, les jeunes respectent très bien la consigne comme ils peuvent notamment le retirer lorsqu’ils sont assis en classe», a imagé M. Lehoux.

Autres défis

Si le Collège ne fait pas face à une pénurie de main-d’œuvre comme d’autres établissements scolaires de la région, cet enjeu, accentuée par la pandémie à l’échelle de la province, demeure une préoccupation du grand manitou de l’école secondaire privée. Approche misant sur la bienveillance et programme de mentorat pour les jeunes enseignants sont toujours bien implantés au Collège de Lévis afin de conserver ses précieux employés.

«La pénurie de personnel est dans nos préoccupations. Nous sommes chanceux puisque nous pouvons compter sur une équipe relativement jeune, mais il y a des retraites à venir et notre clientèle augmente en raison de la hausse du nombre d’élèves d’âge secondaire dans la population. Toutefois, il y a moins d’étudiants universitaires au Québec, alors ça se ressent sur le nombre de professeurs qui sortent de l’université», a partagé David Lehoux.

La pandémie change aussi les façons de faire du Collège de Lévis quant à ses portes ouvertes. Plutôt que de se dérouler sur une journée, l’institution a dû tenir ses portes ouvertes sur deux jours la fin de semaine dernière. Cela lui a permis d’accueillir toutes les familles intéressées par l’événement dans le respect des normes sanitaires.

De plus, comme l’an dernier, le Collège de Lévis a dû plancher sur une visite virtuelle de son établissement afin de permettre à des parents intéressés d’y inscrire leur enfant de pouvoir découvrir l’institution dans le confort de leur maison. D’ailleurs, cette visite virtuelle «revampée» est disponible depuis mardi sur le site Web du Collège, au www.collegedelevis.qc.ca.

Les plus lus

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Chaudière-Appalaches accueillera 26 nouveaux médecins de famille

Dans le cadre des nouveaux plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour l’année 2022, le ministère de la Santé et des Services sociaux a dévoilé que 26 postes de médecins de famille seront disponibles pour la prochaine année en Chaudière-Appalaches. Ainsi, 17 médecins nouveaux facturants et 9 médecins déjà en pratique s’ajouteront à l’effectif de la région.

Importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment rapporté une importante hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19, dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi. La majorité des nouvelles infections ont été découvertes en Beauce.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Le port du masque élargi dans les MRC de Bellechasse et de La Nouvelle-Beauce

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé le 7 octobre, à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, qu'à partir du 11 octobre, le port du masque d'intervention sera obligatoire pour tous les résidents des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi que pour tous les élèves des établissements scolaires du primaire et du secondaire des MRC de Bellecha...

Fermeture temporaire d’une portion de l’avenue Taniata

Le ministère des Transports a annoncé par voie de communiqué la fermeture complète et partielle d’une portion de l’avenue Taniata du 18 au 22 octobre, en raison de travaux de reconstruction de la rivière Pénin.

Une dernière année en distinction pour un cadet lévisien

À 18 ans, Tomas Lacroix est depuis 5 ans membre du corps des Cadets royaux de l’armée canadienne 2820 des Chutes-de-la-Chaudière. L’adjudant-maître Lacroix a eu la chance d’amorcer sa dernière année dans le corps avec une distinction prestigieuse alors qu’il a été nommé cadet de l’armée le plus exceptionnel du Canada pour 2021 et récipiendaire de l’épée commémorative du lieutenant-général Walsh pa...

COVID-19 : trois décès enregistrés dans le sud de la région

Dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que trois résidents du sud de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.

Dans l'œil de Michel - Chronique du 6 octobre 2021

Le directeur marketing de Parikart, Jean-Sébastien Paré (1re photo), est l’ambassadeur masculin de l’organisme pour une deuxième année consécutive. Encore cette année, Parikart s’associe à la Fondation Vide ta sacoche. La collecte annuelle de produits d’hygiène et de cosmétiques se déroulera jusqu’à la fin du mois de novembre. Les produits recueillis durant cette collecte seront remis à des femmes...