Des participants au Convoi pour la liberté 2022 traverseront notamment Lévis en empruntant l'autoroute 20. CRÉDIT : ARCHIVES

La circulation routière risque d'être perturbée sur les autoroute 20 et 73 à Lévis au cours de la journée de vendredi. Deux groupes de camionneurs et d'automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022, une manifestation contre la vaccination obligatoire des camionneurs transfrontaliers et les mesures sanitaires, utiliseront ces artères dans deux jours afin de se diriger vers Ottawa.

Concrètement, les participants à un convoi dont le point de départ est Saint-Théophile, en Beauce, emprunteront l'autoroute 73 et l'autoroute 20 tandis que les participants du convoi qui sera lancé de Rivière-du-Loup emprunteront l'autoroute 20. 

Comme dans d'autres manifestations du genre tenues depuis le début de la crise sanitaire, les camionneurs et les automobilistes prévoient rouler au ralenti, ce qui devrait provoquer de la congestion lors de leur passage dans la région.

Les quatre convois du Québec rejoindront d'autres groupes de camionneurs et d'automobilistes qui sont partis d'ailleurs au Canada afin de prendre part à une manifestation qui aura lieu samedi, sur la Colline du Parlement à Ottawa.

«Retrouver la liberté»

Le Convoi pour la liberté a été créé par des camionneurs pour dénoncer d'abord une nouvelle norme en vigueur depuis le 15 janvier en ce qui a trait aux déplacements transfrontaliers.

Rappelons que le gouvernement fédéral exige désormais que les camionneurs qui entrent au Canada en provenance des États-Unis doivent être vaccinés contre la COVID-19. Sinon, ils doivent subir un test de dépistage de la maladie avant leur arrivée au pays et se placer en quarantaine pendant deux semaines après leur arrivée au Canada.

Notons également que depuis le 22 janvier, les États-Unis exigent également que les camionneurs qui entrent au pays de l'Oncle Sam doivent être vaccinés contre la COVID-19.

Les organisateurs de l'activité ont ensuite décidé de tenir leur convoi afin de demander également la fin des mesures sanitaires.

«Nous sommes pro-choix. Les camionneurs se lèvent pour que tous les Canadiens retrouvent la liberté. Les Canadiens sont vraiment tannés de toutes les mesures. Plusieurs d'entre nous ne partiront pas d'Ottawa tant que nos droits ne seront pas revenus», a notamment expliqué Joanie B. Pelchat, l'une des organisatrices au Québec du Convoi pour la liberté 2022, lors d'une entrevue sur les ondes de CJMD 96,9 FM Lévis.

Notons finalement que plusieurs acteurs de la société, dont l'Association canadienne du camionnage (ACC), ont cependant condamné le convoi. 

«La grande majorité de l'industrie canadienne du camionnage est vaccinée, le taux de vaccination global de l'industrie chez les camionneurs reflétant étroitement celui du grand public. L'ACC n'appuie pas et désapprouve fortement toute manifestation sur les voies publiques, les autoroutes et les ponts. Les membres de l'industrie du camionnage qui souhaitent exprimer publiquement leur mécontentement à l'égard des politiques gouvernementales peuvent choisir de tenir un événement organisé et légal sur la Colline du Parlement ou de communiquer avec leur député local. Ce qui n'est pas acceptable, c'est de perturber les automobilistes sur les autoroutes et le commerce à la frontière. Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont maintenant fait de la vaccination une obligation pour traverser la frontière. Ce règlement ne change pas, donc, en tant qu'industrie, nous devons nous adapter et nous conformer à ce mandat», a notamment souligné l'ACC, par voie de communiqué.

Les plus lus

L’hypersexualisation de la femme renforcée par les codes vestimentaires?

Le code vestimentaire d’établissements scolaires favoriserait-il l’hypersexualisation de la femme? La réponse serait oui selon Marianne Tremblay et Rose Simard, deux élèves de secondaire cinq à l’École secondaire les Etchemins (ESLE) de Charny. Dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat, elles ont entamé des démarches afin de faire changer la réglementation à ce sujet.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 mai 2022

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en collaboration avec Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, lance ses appels de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année dans la Capitale-Nationale et le Prix du CALQ – Artiste de l’année en Chaudière-Appalaches. En décernant ces prix, le CALQ poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui au...

Emmy Plante doit quitter Les chefs!

À l’issue de l’émission télédiffusée le 16 mai dernier, la Lévisienne Emmy Plante a dû accrocher sa veste des Chefs!. La cheffe originaire de Lévis a alors été éliminée du concours de cuisine d’ICI Radio-Canada Télé.

Le Festibière de Lévis de retour lors du long congé de la fête du Canada

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, le Festibière de Lévis est de retour au quai Paquet et aura lieu du 30 juin au 3 juillet. Les organisateurs de l'événement en ont fait l'annonce, le 28 avril, lors du dévoilement des événements qu'ils présenteront cette année.

Chronique historique - Les anglophones de Lévis

En septembre 2020, le Journal de Lévis publiait un article nous apprenant qu’une école primaire de langue anglaise s’installera à Lévis en 2022. Sujet intriguant s’il en est un, l’histoire de la Rive-Sud comporte des pages qui relatent de manière éparse la présence d’une communauté anglophone qui a laissé des traces significatives et partiellement oubliées.

Dans l'œil de Michel - Chronique du 27 avril 2022

Le tournoi novice de Magog s’est déroulé à la mi-avril. Les Commandeurs N3-1 de Pointe-Lévy (1re photo) se sont alors inclinés en finale 2 à 1 contre les Tigres N3-2 de Victoriaville. Félicitation pour votre belle prestation et bravo également aux instructeurs, Martin Barrette, Jérôme Deschênes et Christian Guay. 

Aider grâce à la nature

Éducatrice spécialisée depuis quelques années, la Lévisienne Caroline Vallières lancera bientôt son projet de rêve. Grâce à un partenariat noué avec la Ferme Origine de Pintendre, elle ouvrira cet été les portes de son entreprise qui offrira des services d’accompagnement spécialisé dans la nature : Bottes et sabots.

Trois étudiantes lévisiennes récompensées

16 étudiants et diplômés du programme Gestion et technologies d’entreprise agricole du Cégep de Lévis, dont 3 Lévisiennes, ont reçu des bourses le 23 février, lors d’une cérémonie virtuelle. Elles ont alors été récompensées pour l’excellence de leurs résultats scolaires, leur implication dans la communauté, leurs compétences entrepreneuriales et leur participation à la vie collégiale.

Des camionneurs manifestent leur mécontentement

Les transporteurs en vrac membres de l'Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) ont fait un coup d’éclat à la grandeur du Québec, le 9 mai dernier. En matinée, des camionneurs ont visité les bureaux de circonscription des élus de l’Assemblée nationale ainsi que les centres de services et les directions territoriales du ministère des Transports du Québec (MTQ).

Une 11e édition du RAID Banque Nationale encore plus accessible

Présenté par Tetra Tech, le RAID Banque Nationale se tiendra au parc de l’Anse-Tibbits comme à son habitude, le 28 mai prochain. Cette année, l’événement vise à amasser 125 000 $ pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis afin qu’ils soient investis dans l’achat d’équipements supplémentaires en chirurgie et pour les examens en clinique externe.