Les jeunes du Camp Rive-Sud ont participé à une sortie à vélo. Photos : Courtoisie

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Pendant une demi-journée ou une journée, les jeunes découvrent le plaisir de se déplacer à vélo lors d’une sortie organisée dans le cadre des camps de jour. C’est aussi l’occasion de revoir les bonnes pratiques afin de circuler sur la route en toute sécurité. C’est dans le cadre du projet Vert une vie active que se tiennent ces activités.

Étudiant de deuxième cycle à l’Université de Sherbrooke et gradué en kinésiologie, Jean-Gabriel Turgeon a répondu cet hiver à un appel de projets lancé par les ministères de l’Environnement et de l’Éducation supérieure dans le cadre d’un programme qui soutient des projets destinés aux jeunes pour les sensibiliser à la lutte contre les changements climatiques. Il a alors imaginé une activité qui permettrait aux jeunes d’utiliser davantage le vélo.

«Passionné de vélo, je crois beaucoup au partage de la route entre les cyclistes et les automobilistes. Le transport actif contribue à réduire les gaz à effet de serre, ça a fait ses preuves! Les voitures sont un émetteur important de GES», partage Jean-Gabriel Turgeon.

Le premier objectif de Vert une vie active, c’est d’initier les jeunes au transport actif. «On veut leur faire prendre conscience que leurs déplacements ne tournent pas qu’autour de la voiture. Les trajets peuvent se faire à vélo ou à pied. Et mon second objectif, c’est de mettre de l’avant les saines habitudes de vie. Le transport actif permet de combiner ses déplacements à de l’activité physique, ce qui est bon pour la santé physique, mentale et aussi l’environnement», explique-t-il.

Une activité ludique qui mise sur le plaisir

Cet été, Vert une vie active se déroulera dans des camps de jour, dont deux à Lévis et un à Sherbrooke. Au total, plus de 200 jeunes, âgés de 8 à 15 ans, participeront à cette première édition du programme. La première sortie-collecte a eu lieu, le 28 juin dernier, avec des groupes du Camp de jour Rive-Sud. C’est un projet clé en main qui est remis aux camps de jour avec un guide, contenant des outils, et une formation destinée aux intervenants du milieu.

«Les jeunes l’été, on les trouve dans les camps de jour. Pour que le projet ait un impact, c’est là qu’il fallait être», souligne le créateur du programme qui a lui-même œuvré dans les camps de jour lévisiens à titre d’animateur quand il était plus jeune.

Jeux en équipe, présentation dynamique et bien sûr sortie à vélo, le côté ludique est privilégié pour susciter l’intérêt chez les participants. «Quand on parle aux jeunes, il faut que ce soit à travers le plaisir. Si ça tourne juste autour de notions d’apprentissage, ils auront moins de rétention parce qu’ils ne voient pas toujours l’utilité. C’est ce plaisir que le programme veut mettre de l’avant.»

Ainsi, la première partie du trajet laisse davantage place à la mise en pratique. Les accompagnateurs enseignent aux participants la signalisation et le code routier vélo.

«Les jeunes roulent moins et on les arrête à certaines intersections pour qu’ils appliquent la théorie qu’ils ont vue au préalable, comme par exemple, la bonne façon de faire un virage à gauche. Et lors de la deuxième partie du trajet, on roule plus», illustre Jean-Gabriel Turgeon.

À mi-chemin, lors la pause du dîner ou la collation, une collecte de déchets est aussi organisée afin de développer leur sens de l’écoresponsabilité. «Lors de la première sortie avec le Camp de jour Rive-Sud, on s’est arrêté au parc des Chutes-de-la-Chaudière et les jeunes ont ramassé deux sacs d’ordures», se réjouit-il.

Finalement, Vert une vie active permet aux jeunes d’apprendre à «être confiants et de prendre la place qui leur revient sur les routes de manière sécuritaire» pour mieux se déplacer à vélo et en faire un moyen de transport à part entière. 

Les plus lus

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).

Distribution de verrous de pontet dans la région

Comme depuis plusieurs années, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) profitera de la tenue en septembre de la Journée mondiale de prévention du suicide afin de distribuer des verrous de pontet aux propriétaires d'armes à feu de la région.

L’Aventure médecine est lancée à Lévis

Après des années de préparation, l’Université Laval (UL) et ses partenaires, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et le réseau de la santé du Québec, ont lancé en septembre Aventure médecine. Comme leurs homologues à Rimouski, 18 étudiants ont pu amorcer leurs études en médecine à Lévis, à l’extérieur du campus lavallois. Le Journal a récemment pu rencontrer deux étudiants qui se sont lancés d...

Montréal-Québec à la course pour soutenir un jeune Lévisien malade

Lorsque le Montréalais Patrick Michel a appris que le fils de cinq ans de ses anciens collègues de travail était aux prises avec une leucémie, le sportif a rapidement organisé une course à pied entre Montréal et Québec afin d’amasser des fonds pour la famille lévisienne. Via Une course pour une vie, le Montréalais a parcouru les 270 km qui séparent Montréal et Québec, du 25 au 28 août derniers.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 14 septembre 2022

Frédérick Purcell, directeur des ventes chez Groupe Lou-Tec, est très fier de son fils Tyler. Ce dernier a récemment participé à son initiation lors de la rentrée universitaire (1re photo).

Quelques étudiants en moins au Cégep de Lévis cet automne

Les étudiants du Cégep de Lévis effectuaient leur rentrée en classe dernièrement. Cette année, le Cégep de Lévis constate une légère baisse de sa population étudiante, une situation comparable au reste de la province.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 août 2022

La Fondation Élizabeth et Roger Parent a dernièrement reçu de la belle visite. Les gens des Petits Frères de Lévis ont vécu une superbe journée grâce à la formidable équipe de bénévoles de la fondation (1re photo).