CRÉDIT : SIR MANUEL - UNSPLASH

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

Rappelons d'emblée que la capacité de l'usine de filtration d'eau potable qui dessert ces secteurs, celle de Charny, est réduite en raison de travaux. Deux de six filtres de l'établissement sont présentement à l'arrêt. La Ville doit réparer des filtres endommagés afin d'améliorer la filtration de l’eau et de maintenir la capacité de l’usine pour les besoins actuels et futurs.

Normalement, l'usine de Charny a une capacité théorique de filtration de 39 000 mètres cubes d'eau par jour. En raison des travaux, la capacité théorique de filtration est actuellement de 29 000 mètres cubes par jour.

Toutefois, la Ville a constaté lors des derniers jours que la consommation actuelle d'eau potable par les résidents de l'ouest de Lévis approche dangereusement la capacité maximale de filtration qu'a maintenant l'usine de Charny.

«Au cours de la dernière semaine, nous avons vu une augmentation de 50 % de la consommation d'eau. Hier, notre usine de Charny a dû filtrer 27 800 mètres cubes (pour répondre à la demande). C'est beaucoup et on croit que c'est parce qu'il y a plusieurs citoyens qui n'ont pas respecté les règles d'arrosage de la Ville», a illustré Jean-Claude Belles-Isles, le directeur de l'environnement de la municipalité.

Si la capacité maximale de production est atteinte, la municipalité pourrait utiliser une réserve de 4 300 mètres cubes d'eau provenant de Saint-Romuald. Toutefois, cette quantité ne serait pas suffisante si l'augmentation de consommation continue d'être importante. L'utilisation de la réserve provoquerait également plusieurs nuisances sonores pour des Lévisiens.

«En raison des travaux et de la sécheresse qui frappe notre région, il faut mettre toutes les chances de notre côté. Il est donc primordial que les citoyens respectent les règles d'arrosage de la Ville. Par exemple, on ne peut remplir une piscine que la nuit. Nous sommes en phase sensibilisation. Mais si on atteint des niveaux problématiques, on n'aura pas le choix de mettre en place une interdiction complète d'arrosage», a souligné M. Belles-Isles.

Pour connaître les règles à suivre en ce qui a trait à l'utilisation de l'eau potable, vous pouvez consulter le www.ville.levis.qc.ca/arrosage.

Les plus lus

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

La Cycloroute dans la mire des motoneigistes

Les motoneigistes pourraient bientôt pouvoir emprunter la Cycloroute de Bellechasse, en hiver, pour pouvoir circuler de Lévis à Saint-Anselme. La MRC de Bellechasse a adopté une résolution permettant cette possibilité lors de l’une des plus récentes séances du conseil des maires.

Le GIRAM dénonce un déboisement à Beaumont

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 15 juillet, pour dénoncer le déboisement mené par le promoteur dans le cadre du projet immobilier Domaine du Saint-Laurent. L’organisme régional estime que ce dernier a tout simplement fait «décaper» le cap Saint-Claude, où se trouvent les vestiges du fort de Beaumont, cité comme lieu patrimonial par la Mun...

Le parc de la Rivière-Etchemin aura son pavillon

La construction du bâtiment qui accueillera les usagers à longueur d’année a débuté en mai dernier. Ce sont 3 M$ qui ont été investi dans le projet, soit 1,9 M$ du gouvernement du Québec ainsi que 1,2 M$ de la Ville de Lévis.

Saint-Vallier remontera de nouveau dans le temps

Le comité organisateur du spectacle théâtral Sur les traces de La Corrivaux présentera, pour une huitième année, une panoplie d’activités à saveur d’antan, les 27, 28, 29 août prochains.

Le passeport vaccinal pourra être exigé dès cet automne

Les Québécois devront présenter leur preuve vaccinale (code QR), démontrant qu'ils ont bel et bien reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19, à partir du 1er septembre si la situation épidémiologique de leur région se détériore.

Les Québécois vaccinés pourront gagner de l'argent

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné du ministre des Finances, Eric Girard, a dévoilé aujourd'hui les détails du concours Gagner à être vacciné! qui sera lancé dans les prochaines semaines. Ce concours donnera la chance aux personnes vaccinées contre la COVID-19 de remporter plusieurs lots, d'une valeur totale de 2 M$.

COVID-19 : une clinique de vaccination temporaire à Saint-Henri

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) va implanter une clinique de vaccination temporaire contre la COVID-19 cette semaine au Centre récréatif et sportif de Saint-Henri.