Deux artisans actuels de L’Écho, François Bilodeau et l’abbé Pierre Bélanger sous le buste de feu Mgr Loïc Bernard. - CRÉDIT : COLLÈGE DE LÉVIS

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

Par Claude Genest – Collaboration spéciale

En tant qu’ancien étudiant de cette institution et récemment nommé membre du conseil d’administration de l’Association des anciens et anciennes du Collège de Lévis, je lis assidûment comme plusieurs la publication, et ce, depuis plus de 35 ans. À chaque parution, on voit défiler non seulement les nouvelles actuelles, mais aussi des pépites d’histoires qui nous replongent immédiatement dans l’ambiance de notre jeunesse dans les couloirs chargés d’histoire de l’institution fondée par le curé Joseph-David Déziel en 1853. Comme il était impressionnant et intimidant de faire nos premiers pas au Collège.

Le périodique publié deux fois par année est un cas rare au Québec, soit vraisemblablement le plus vieux journal d’anciens étudiants qui est publié sans aucune interruption depuis un siècle. Il s’agit d’un exploit remarquable, d’autant plus qu’il fut constamment animé par des rédacteurs bénévoles, principalement des prêtres tels qu’Élias Roy, Jos. O. Roy, Albert Delisle, Gérard Fortier, Arthur Lecours, Fernand Girard, mais aussi quelques étudiants, dont le célèbre historien Jacques Lacoursière et le renommé poète Pierre Morency. La revue est tellement aimée que plusieurs anciens prennent le temps d’effectuer le changement d’adresse auprès de la rédaction lorsqu’ils déménagent, et ce, des années après avoir quitté leur alma mater, signe d’un attachement certain.

Lancé quatre ans après la fondation, en 1917, de l’Association des anciens élèves du Collège de Lévis, le premier numéro paraît le 27 septembre 1921. En première page, on peut lire un texte du président de l’Association, Alphonse Bernier, de même qu’une lettre d’un autre natif de la Rive-Sud, le cardinal Louis-Nazaire Bégin (1840-1925). En souhaitant «bienvenue et longue vie» à L’Écho, Alphonse Bernier a-t-il pensé un instant que cette petite feuille allait traverser un siècle?

Quoi qu’il en soit, cent ans plus tard, c’est l’abbé Pierre Bélanger qui tient fidèlement la barre de L’Écho depuis plus de 30 ans. Il est assisté par François Bilodeau et d’autres contributeurs gravitant dans l’entourage de la vénérable institution. L’Écho se veut bien sûr la tribune des anciens et anciennes, mais aussi une plateforme importante pour le Collège lui-même, pour la Fondation fondée sous l’impulsion de feu Mgr Loïc Bernard en 1977 sans oublier l’Œuvre David-Déziel. La publication permet à l’ensemble de cet écosystème intéressé de répondre ponctuellement à la question «Comment va le Collège?».

Signe que le temps passe, la chronique nécrologique très lue rappelle pour certains que nous avançons en âge. Ici et là, on y voit passer nos anciens professeurs, mais aussi parfois des confrères de l’époque de nos études. Ainsi va la marche implacable du temps.

Et l’histoire continue! Un numéro spécial du 100e anniversaire sera publié en novembre prochain. Tiré à 6 000 exemplaires, il poursuivra la valeureuse mission d’informer les anciens et anciennes, mais aussi de maintenir un lien essentiel afin de projeter le Collège de Lévis encore vers l’avant. À l’aube du 175e anniversaire du Collège en 2028, L’Écho, continue d’informer, mais est aussi, de l’aveu de François Bilodeau, un passeport qui permet au Collège, à la Fondation et à l’Association des anciens et anciennes de rentrer dans les foyers des anciens étudiants. Ils ne vont plus au Collège, mais c’est le Collège qui vient à eux périodiquement.

Les plus lus

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Chaudière-Appalaches accueillera 26 nouveaux médecins de famille

Dans le cadre des nouveaux plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour l’année 2022, le ministère de la Santé et des Services sociaux a dévoilé que 26 postes de médecins de famille seront disponibles pour la prochaine année en Chaudière-Appalaches. Ainsi, 17 médecins nouveaux facturants et 9 médecins déjà en pratique s’ajouteront à l’effectif de la région.

Importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment rapporté une importante hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19, dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi. La majorité des nouvelles infections ont été découvertes en Beauce.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Le port du masque élargi dans les MRC de Bellechasse et de La Nouvelle-Beauce

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé le 7 octobre, à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, qu'à partir du 11 octobre, le port du masque d'intervention sera obligatoire pour tous les résidents des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi que pour tous les élèves des établissements scolaires du primaire et du secondaire des MRC de Bellecha...

Fermeture temporaire d’une portion de l’avenue Taniata

Le ministère des Transports a annoncé par voie de communiqué la fermeture complète et partielle d’une portion de l’avenue Taniata du 18 au 22 octobre, en raison de travaux de reconstruction de la rivière Pénin.

Une dernière année en distinction pour un cadet lévisien

À 18 ans, Tomas Lacroix est depuis 5 ans membre du corps des Cadets royaux de l’armée canadienne 2820 des Chutes-de-la-Chaudière. L’adjudant-maître Lacroix a eu la chance d’amorcer sa dernière année dans le corps avec une distinction prestigieuse alors qu’il a été nommé cadet de l’armée le plus exceptionnel du Canada pour 2021 et récipiendaire de l’épée commémorative du lieutenant-général Walsh pa...

COVID-19 : trois décès enregistrés dans le sud de la région

Dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que trois résidents du sud de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.

Dans l'œil de Michel - Chronique du 6 octobre 2021

Le directeur marketing de Parikart, Jean-Sébastien Paré (1re photo), est l’ambassadeur masculin de l’organisme pour une deuxième année consécutive. Encore cette année, Parikart s’associe à la Fondation Vide ta sacoche. La collecte annuelle de produits d’hygiène et de cosmétiques se déroulera jusqu’à la fin du mois de novembre. Les produits recueillis durant cette collecte seront remis à des femmes...