Le livre est rehaussé par un graphisme de qualité. CRÉDIT : CLAUDE GENEST

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

Par Claude Genest - Collaboration spéciale

Il est plutôt rare que Québec et Lévis apparaissent sur le même pied dans le titre d’un ouvrage. C’est pourtant le cas pour ce beau livre publié en 1900 par La Compagnie de publication Samuel de Champlain, basée à l’époque à Montréal. Disposant d’une mise en page soignée, d’un graphisme de qualité et ponctué de nombreuses photos, l’ouvrage plutôt élitiste est signé de la plume d’un docteur ès lettres, docteur en droit et professeur en droit international à l’Université Laval, rien de moins.

Quelle est donc la place qu’occupe Lévis dans ce livre ? A-t-elle droit au même espace rédactionnel que la voisine d’en face? La réponse est non avec un chapitre de 14 pages au sein d’un livre qui en compte plus de 300. C’est plutôt mince et à cet effet l’élégant titre ne reflète pas le contenu. Quoi qu’il en soit, en intégrant Lévis dans le titre, cela donne à la Rive-Sud un prestige certain. Aussi, le livre est complété par une deuxième section paginée à part qui s’intitule «Biographies et Monographies» où apparaissent des personnages lévisiens importants de l’époque, tous des hommes il faut le mentionner. À cet égard, le livre est donc bien de son époque.

Pour l’auteur, Lévis est tout d’abord un «superbe promontoire». S’inspirant fortement des travaux historiques de Joseph-Edmond Roy, il reprend un extrait de Roy qui laisse à penser que les paroisses du côté sud du fleuve formeront peut-être un jour «qu’une même famille». Plus encore, il entrevoit une seule grande ville en mentionnant que «les villages de Bienville et de Saint-David se sont accrus; et quand ces différents groupes, épars sur la côte pittoresque de Lévis, depuis Saint-Joseph jusqu’à Saint-Romuald, se seront réunis pour ne former qu’une seule ville, l’on pourra dire que Lévis est le Brooklyn de Québec, si toutefois il est permis de comparer Québec à New York».

Poète à ses heures, Routhier, qui est aussi l’auteur des paroles du Ô Canada, décrit bien la beauté du lieu. Pour lui, «Lévis est une des beautés de Québec, et Québec est l’incomparable beauté de Lévis». Obser-vateur avisé et sensible aux effets de lumière, il constate dans son chapitre lévisien que «pour les Lévisiens, c’est le matin que Québec s’étale dans les magnificences du midi. Mais pour nous, Québécois, c’est vers le coucher du soleil que Lévis revêt une nature méridionale, se baigne dans des flots de lumière et rayonne des feux de ses rubis et de ses flèches d’or». Encore aujourd’hui, rien n’est plus vrai.

Observateur devant l’éternel, Routhier est, à l’évidence, moins à l’aise avec le volet économique. Une seule petite ligne sur la réelle modernité de Lévis qui, à cette époque, est mieux desservie et branchée aux réseaux des chemins de fer, ce qui fait l’envie des élites de la rive nord du fleuve qui attendent impatiemment l’avènement du pont de Québec. Il insiste plutôt sur le volet institutionnel et souligne à grands traits le passage du Marquis de Lévis quatre ans plus tôt, en 1896. Pour les curieux, ajoutons que le livre est numérisé et disponible gratuitement en ligne sur quelques sites. Plus d’un siècle plus tard, il est toujours intéressant de le consulter nous offrant ainsi à peu de frais un voyage au cœur du temps.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

La Gamik vocale à Beaumont ce samedi

L’ensemble La Gamik vocale, composé d'une vingtaine de choristes de Québec et Lévis, offrira gratuitement un spectacle dans le cadre de l'activité-phare des célébrations du 350e anniversaire de Beaumont, ce samedi dès 20h.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 juillet 2022

Le 19 juillet, c’était la fête de l’ assistante périnatale de chez Ressources-Naissances. Quelle belle journée bien spéciale à la hauteur de la femme merveilleuse que tu es! Encore une fois bonne fête chère Danika (1re photo) de la part de ton équipe.

Le Festival de la Rentrée de retour

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, le Festival de la Rentrée de Saint-Lambert-de-Lauzon sera présenté pour une troisième fois, du 18 au 21 août.

Vaccination contre la COVID-19 : un vaccin disponible pour les enfants de six mois à quatre ans

À la suite d'un avis favorable formulé par le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé, le 21 juillet, que le vaccin Spikevax de Moderna sera offert, dès le lundi 25 juillet, aux enfants de six mois à quatre ans qui ne présentent pas de contre-indication.

Des observations importantes

Lors des quatre derniers jours de juillet et le lundi 1er août, Conservation de la nature Canada (CNC) encourage la population à sortir pour profiter de la nature et la documenter, au profit de la science, dans le cadre de son troisième Grand BioBlitz.