Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est réjoui des avancées obtenues dans le dossier Sanimax. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis s'est réjouie, le 17 novembre, que le gouvernement du Québec a donné suite à ses demandes pour s'attaquer au problème d'odeurs de l'usine Sanimax, à Charny.

Rappelons que l'été dernier, plusieurs citoyens de Lévis ont rapporté que des odeurs nauséabondes persistantes émanaient de l’usine située dans le quartier Charny. À ce moment, l'entreprise avait notamment expliqué que les chaudes températures jumelées à une augmentation du volume d'animaux à traiter, en raison des conflits de travail dans des abattoirs du Québec, avaient provoqué cette situation.

Invitée à agir par plusieurs résidents, la Ville de Lévis a déposé plusieurs demandes au ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC), le responsable de ce dossier.

Le ministre de l'Environnement, Benoit Charrette, a confirmé dans une lettre transmise le 2 novembre au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que Québec mettra en place un comité de travail conjoint avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec afin de trouver des «solutions concrètes» aux problèmes d’odeurs émanant de l’usine Sanimax.

«Le mandat de ce comité est de préparer, d’ici la fin de l’année 2021, un plan d’action permettant d’identifier des actions concrètes et de faciliter leur mise en œuvre pour résoudre la problématique des odeurs provenant des opérations de l’usine de Sanimax à Lévis», a écrit M. Charrette.

La municipalité a aussi obtenu l'assurance du MELCC qu'elle sera consultée lors de la réflexion et de la recherche de solutions.

«Nous appuyons entièrement la population aux prises avec des problèmes d'odeurs et nos représentations portent leurs fruits afin que soit corrigée cette situation intolérable. Nous sommes très heureux des mesures mises de l'avant par le ministère jusqu'à présent et nous appuyons sa détermination à trouver des solutions concrètes et permanentes aux problèmes d'odeurs», a souligné le premier citoyen de Lévis.

Notons finalement que la nouvelle administration municipale travaille aussi à modifier le règlement sur les nuisances, la paix, l'ordre, le bon gouvernement, le bien-être général et les animaux de la Ville de Lévis. S'inscrivant dans les orientations de la nouvelle politique environnementale de la municipalité, les modifications désirées au règlement permettront «de mieux contrôler les nuisances sur son territoire, incluant les mauvaises odeurs».

Les plus lus

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans ...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

Des convois contre les mesures sanitaires passeront à Lévis

La circulation routière risque d'être perturbée sur les autoroute 20 et 73 à Lévis au cours de la journée de vendredi. Deux groupes de camionneurs et d'automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022, une manifestation contre la vaccination obligatoire des camionneurs transfrontaliers et les mesures sanitaires, utiliseront ces artères dans deux jours afin de se diriger vers Ottawa.

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

Un projet pour la Beaurivage

Le Bureau d’écologie appliquée (BEA) a reçu un financement de 60 000 $ du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL). Cet investissement permettra de réaliser le projet Actions concertées pour améliorer la qualité de l’eau de la rivière Beaurivage en 2021-2022.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.