CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Pro-Am Gagné-Bergeron est cette joute de hockey où une vingtaine de joueurs amateurs auront l’opportunité de partager la glace avec une vingtaine de joueurs professionnels afin d’amasser des fonds pour Le Pignon Bleu, Leucan, la Fondation Philippe Boucher, la Fondation Maurice Tanguay et la Fondation Simple Plan. L’événement se déroulera au Centre Vidéotron, à Québec, le 8 août prochain. Joël Audet, un Lévisien, a décidé de réaliser un de ses rêves de jeunesse et sautera sur la glace avec ses idoles pour la cause.

Originaire de Lac-Etchemin et résident de Saint-Rédempteur, Joël Audet a toujours joué au hockey. Il a d’ailleurs joué avec l’organisation de Lac-Etchemin jusqu’au niveau junior CC. «Je n’ai jamais arrêté de jouer au hockey, été comme hiver, et avec des joueurs de bon calibre!», partage-t-il.

L’idée de cette participation au Pro-Am Gagné-Bergeron a débuté par une proposition de son beau-père. «Mon beau-père avait assisté à l’événement et il m’avait vu jouer au hockey par chez nous, il m’a demandé si j’avais pensé y participer un jour, mais avec l’argent nécessaire à amasser pour s’y inscrire, c’était inimaginable pour moi», raconte celui qui remplit le rôle de défenseur sur la glace.

Les frais d’inscription sont de 3 500 $, sur ce montant tout est remis aux organismes associés à l’événement. C’est à ce moment que le joueur de hockey amateur s’est lancé le défi d’amasser cette somme d’argent pour l’édition du Pro-Am 2020. «Je prévoyais tout ça pour l’année prochaine, cependant j’étais 30e sur la liste d’attente cette année, on m’a appelé la semaine du 8 juillet pour jouer. J’avais deux semaines pour amasser le montant, je me suis lancé», explique-t-il.

Devant un défi de taille, Joël Audet a rapidement fait un appel à tous afin d’amasser le montant qui lui manquait après sa contribution personnelle pour participer à l’événement. «J’ai approché des entreprises, des amis et ma famille et je suis encore assommé de l’implication et des dons des gens pour la cause, partage le défenseur encore sous le choc de tant de générosité. Les gens m’ont encouragé à réaliser mon rêve et pour une bonne cause en plus!»

Un souvenir de pee-wee

Alors qu’il sait déjà qu’il devrait partager la patinoire avec certains joueurs et anciens joueurs du Lightning de Tampa Bay tels que Vincent Lecavalier, Yanni Gourde, Cedric Paquette et Louis Domingue, Joël Audet se rappelle de sa présence à la finale de consolation au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, à l’époque. «Je me rappelle du premier lancer frappé que j’ai fait en désavantage numérique. J’ai dégagé la rondelle et je me suis dit : “Wow!” C’est comme si c’était hier. C’est certain que je vais aller chercher quelques émotions semblables pendant le match», se rappelle celui qui fêtera ses 50 ans en mars prochain.

Bien que ce soit un affrontement amical, M. Audet aimerait bien être en mesure de rivaliser avec ses idoles. «Ça arrive vite! Pour me préparer, je me donne un peu plus sur la glace chaque semaine, je me garde en forme et je me nourris bien. Je vais là pour m’amuser, offrir un don aux organismes et réaliser un rêve d’enfant», exprime le technicien en électronique industriel.

Pour plus d’information, à propos du Pro-Am Bergeron-Gagné ou pour acheter un billet, consultez le www.proamgagnebergeron.com ou la page Facebook Pro-Am Gagné-Bergeron. Tous les sous amassés seront remis aux organismes associés à l’événement.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.