CRÉDIT : GILLES BOUTIN

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Déjà en début de journée, les organisateurs étaient bien au fait que la tête d’affiche déplacerait sans doute l’une des foules les plus imposantes de la présente édition. Pari réussi, puisque quelques minutes avant le début du spectacle, il devenait quasiment impossible de se faufiler pour se rapprocher davantage de la grande scène. Les gens avaient déjà commencé à se trémousser au son de la musique suivant la première partie, en attendant avec fébrilité l’arrivée du tant attendu Sean Paul.

Il aura toutefois dû faire preuve de patience, puisque le rappeur n’est monté sur scène que vers 22h, soit une bonne trentaine de minutes après l’heure prévue du début du spectacle. Le DJ qui l’accompagnait aura bien essayé de faire passer le temps plus rapidement, pendant une quinzaine de minutes, mais c’était peine perdue. Ils voulaient Sean Paul.

Une vague qui ne donne pas de répit

Tout juste monté sur scène, il était déjà pardonné. Dès les premières secondes de No Lie, les fortes basses et le chanteur qui compte six albums en carrière ont occupé la place afin de remplir une mission; celle de faire danser le Parc Champigny transformé en veritable danceclub à saveur reggae.   

À peine avait-on le temps de souffler qu’il a enchaîné l’électrique Get Busy, avec ses deux danseuses qui se déhanchaient pour donner le rythme. Après avoir envoyé sans temps mort les fameuses Got 2 Luv U et Mad Love, l’artiste qui a multiplié les collaborations en a fait entendre quelques-unes, au grand bonheur des spectateurs issus de toutes les générations.

S’ensuivirent ainsi les bombes Cheap Thrills, de Sia et Bailando, où les pas de danse latino étaient les bienvenus. Sa reprise d’Ed Sheeran avec la toujours populaire Shape Of You était sur toutes les lèvres, précédant un pot-pourri d’autres chansons.

Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs été écourtées, pour parvenir à faire entrer tout le programme de 24 chansons dans les délais prescrits.

Le mercure grimpe  

 La soirée avait presqu’atteint son apogée avec Shot And Wine, Trumpets et She Doesn’t Mind, lorsque l’on a pu reconnaître les premières notes du succès vieux de 2006, Temperature. Il regardait sa montre en expliquant qu’on lui demandait de quitter bientôt la scène, au désarroi de ceux qui trouvaient la soirée encore trop jeune.

Sean Paul ne s’est pas laissé charmer par les acclamations et, après avoir allongé un peu la version du hit radiophonique, il a quitté la scène sans plus de flaflas. Sa performance d’une heure semblait avoir plu aux fans, qui auraient surement apprécié plus de sa part, vu l’attente du début.

En termes de retrouvailles, c’était court et touchant.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Changer la vie du petit Anthony

Après avoir reçu l’appui de plusieurs particuliers, entreprises ou organismes lors de la naissance de leurs triplés en 2017, la famille Tanguay-Talbot de Lauzon se tourne de nouveau vers la population pour obtenir de l’aide. Grâce à une activité de financement en octobre, Annie Tanguay et Sylvain Talbot espère récolter la majorité des sous nécessaires afin d’acheter une chambre hyperbare. Un équip...

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.