CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

L’équipe de football collégiale division 1 des Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon débutera sa quinzième saison, le 23 août, alors qu’elle accueillera la formation du Campus Notre-Dame-de-Foy. Pierre-Alain Bouffard, entraîneur-chef des Faucons, croit énormément au potentiel de ses recrues et au noyau de vétérans qu’il compte parmi ses rangs.

Cette année, ce sont 37 recrues sur 65 joueurs qui ont joint la formation lévisienne comparativement à 27 sur 53 pour la dernière édition. «Le fait d’être plus que 60 joueurs dans l’équipe permet une compétition au sein de l’équipe, une compétition saine. Autant les vétérans qui ont pris de la maturité l’année dernière sont capables de leader les plus jeunes que les plus jeunes poussent sur les deuxièmes années. Ça fait toute la différence dans nos pratiques sur le terrain», a assuré Pierre-Alain Bouffard.

Ce dernier jonglera avec quelques changements au niveau des entraîneurs. Tout d’abord, Samuel Gendreau sera de retour pour une sixième année au poste de coordonnateur offensif. La particularité est que Gendreau occupera ce poste à temps plein plutôt qu’à temps partiel. Un avantage important pour l’équipe, selon l’entraîneur-chef.

«Ça nous permet une meilleure structure pour les joueurs. On ne parle pas seulement au niveau football, mais dans tout l’encadrement pédagogique. On aura un meilleur suivi pédagogique avec les joueurs et une meilleure structure de pratique», a expliqué Bouffard. «C’est bien plus intéressant de pouvoir être ici avec les gars et avoir un temps préparation convenable pour le niveau de jeu qu’on pratique. Souvent, ma semaine n’avait pas assez d’heures et, déjà, je vois une différence», a ajouté Gendreau.

De plus, Carl Gourgues consacrera tout son temps à son poste d’entraîneur de la ligne offensive et Alexandre Gagnon, qui assurait déjà le poste d’entraîneur des receveurs, remplacera Maxime Boilard, qui s’est retiré par manque de temps, à titre de coordonnateur des unités spéciales.

Du leadership à tout casser

Pour cette quinzième saison, celui à la barre des Faucons croit avoir comblé quelques lacunes de la dernière saison. «Nous avons recruté plusieurs talents à des positions où nous avions des besoins, mais aussi beaucoup de leadership, chose que nous manquions l’année dernière et ça paraît déjà», a-t-il affirmé.

De plus, il avance que son noyau de vétérans est plus solide. «Cette année, c’est une équipe un peu particulière, car il y a beaucoup de maturité. Notre ligne offensive est plus jeune, mais j’ai l’impression qu’avec le talent que nous sommes allés chercher, on est égal, sinon meilleur, que l’année dernière», a ajouté Pierre-Alain Bouffard.

Une dernière saison pour Adrien Guay

Quant à lui, le quart-arrière de la formation lévisienne, Adrien Guay, en sera à sa troisième et dernière saison collégiale. Ce dernier tentera d’impressionner afin de se tailler une place de choix parmi les différents alignements des formations universitaires.

À ses yeux, la saison sera importante et prometteuse. «C’est sûr qu’on envisage la saison avec confiance. On a vraiment un beau potentiel et on croit que si on est capable d’exécuter nos jeux comme il le faut, c’est certain que ça va payer puisque le talent est au rendez-vous. Tout ce qu’il faut, c’est qu’on ait la chimie nécessaire pour le réaliser, a-t-il partagé. J’ai plus confiance en notre jeu aérien et notre unité comparé à l’année dernière. On a travaillé fort ensemble et on tente de corriger tous les petits détails.»

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...